Dilemmes énergétiques

De
En voulant expliquer l’origine de l’explosion du prix de l’électricité, à la suite de la déréglementation dans ce secteur qui aurait dû faire baisser les coûts, les auteurs ont vite pris conscience que ce dilemme s’avérait être le prélude d’une série d’autres: le retour en force du polluant charbon devant la hausse du prix des hydrocarbures; la sécurité des approvisionnements malgré les tensions géopolitiques; le rejet du nucléaire contre la nécessité de réduire les émissions de GES; la promotion des énergies renouvelables face aux besoins futurs; le rapport alarmant du GIEC devant la lenteur des négociations; les engagements post-Kyoto contre les réticences des grands pollueurs. Abondamment illustré par des graphiques construits sur la base de données statistiques.
Publié le : lundi 11 avril 2011
Lecture(s) : 12
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782760528352
Nombre de pages : 220
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Dilemmes énergétiques
Presses de L’Université dU QUébec LE dElTa i, 2875, BoulEVaRD LauRIER, BuREau 450 QuÉBEC (QuÉBEC) G1v 2M2 Téléphone : (418) 657-4399 • Télécopieur : (418) 657-2096Courriel : puq@puq.ca • Internet : www.puq.ca
dIffuSIoN / dISTRIBuTIoN : CANADA et autres pays Prologueinc. 1650, BoulEVaRD LIoNEl-bERTRaND (QuÉBEC) J7H 1n7 tÉlÉphoNE : (450) 434-0306 / 1 800-363-2864
FRANCE AFPu-diFFuSion SodiS
BElgIqUE PAtrimoineSPrl 168, RuE Du noyER 1030 bRuxEllES bElgIquE
SUISSE ServidiSSA 5, RuE DES chauDRoNNIERS cH-1211 GENèVE 3 suISSE
LaLoi sur le droit d’auteurINTERDIT la REpRoDuCTIoN DES œuVRES SaNS auToRISaTIoN DES TITulaIRES DE DRoITS. OR, la phoToCopIE NoN auToRISÉE – lE «phoToCopIllagE» – S’EST gÉNÉRalISÉE, pRoVoquaNT uNE BaISSE DES VENTES DE lIVRES ET CompRomETTaNT la RÉDaCTIoN ET la pRoDuCTIoN DE NouVEaux ouVRagES paR DES pRofESSIoNNElS. L’oBjET Du logo appaRaISSaNT CI-CoNTRE EST D’alERTER lE lECTEuR SuR la mENaCE quE REpRÉSENTE pouR l’aVENIR DE l’ÉCRIT lE DÉVEloppEmENT maSSIf Du «phoToCopIllagE».
Préface deBernard Landry
Dilemmes énergétiques
Mohamed Benhaddadi et Guy Olivier
2008 Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bur. 450 Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Extrait de la publication
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
bENhaDDaDI, MohamED  dIlEmmES ÉNERgÉTIquES  compREND DES RÉf. BIBlIogR.  isbn 978-2-7605-1549-9  1. rESSouRCES ÉNERgÉTIquES. 2. rESSouRCES ÉNERgÉTIquES - ASpECT DE l’ENVIRoNNEmENT. 3. rESSouRCES ÉNERgÉTIquES - caNaDa. 4. PolITIquE ÉNERgÉTIquE. i. OlIVIER, Guy, 1952- . ii. tITRE. Hd9502.A2b46 2008 333.79 c2008-940276-6
nouS RECoNNaISSoNS l’aIDE fiNaNCIèRE Du gouVERNEmENT Du caNaDa paR l’ENTREmISE Du PRogRammE D’aIDE au DÉVEloppEmENT DE l’INDuSTRIE DE l’ÉDITIoN (PAdie) pouR NoS aCTIVITÉS D’ÉDITIoN.
La puBlICaTIoN DE CET ouVRagE a ÉTÉ RENDuE poSSIBlE gRâCE à l’aIDE fiNaNCIèRE DE la soCIÉTÉ DE DÉVEloppEmENT DES ENTREpRISES CulTuREllES (sOdec).
MISE EN pagES :inFo1000motS
couVERTuRE :richArdhodgSon
19 8 7 6 5 4 3 2PUQ 2008 2 3 4 5 6 7 8 9 1
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés© 2008 PRESSES DE l’UNIVERSITÉ Du QuÉBEC ER dÉpôT lÉgal – 1 TRImESTRE 2008 bIBlIoThèquE ET ARChIVES NaTIoNalES Du QuÉBEC / bIBlIoThèquE ET ARChIVES caNaDa impRImÉ au caNaDa
Extrait de la publication
Préface
En abordant de front les nombreux dilemmes liés à l’univers de l’énergie, les professeurs Benhaddadi et Olivier conjuguent compétence et intelli-gence à une audace remarquable : il existe, en effet, peu d’ouvrages aussi complets en la matière. Il est édifiant de voir ces deux scientifiques avertis s’attaquer courageusement à une aussi vaste problématique. Les auteurs ont bien compris que ces questions débordent largement le monde universitaire et le cercle fermé de la recherche et que c’est un devoir de les expliquer et de les rendre accessibles au plus grand nombre sous peine de conséquences irréparables pour l’humanité. Leur sujet ne constitue pas simplement celui de l’heure, mais plutôt celui du siècle, sans doute l’un des plus cruciaux de l’histoire humaine. La production d’énergie par les hommes, depuis la domestication du feu, il y a près d’un million d’années, jusqu’à la relativement récente fission nucléaire, a joué un rôle déterminant dans l’évolution de l’espèce et de ce qu’il est maintenant convenu d’appeler la longue marche de l’humanité vers la liberté. Sans production d’énergie, le destin de l’homme aurait été radicalement différent. Plusieurs éléments importants pour la recherche d’une certaine forme de bonheur humain nous auraient fait défaut. Sans l’électricité en particulier, plusieurs des composantes les plus déterminantes de la modernité auraient été impensables : que l’on songe au rôle des technologies de l’information dans la vie contemporaine
Extrait de la publication
VIII
Dilemmes énergétiques
des pays développés et à l’immense espoir qu’elles rendent maintenant possible dans ceux qui ne le sont pas encore. Le courant électrique a joué un rôle majeur dans l’établissement de plusieurs des formes de liberté et nos sociétés seraient d’une autre nature sans la radio, le téléphone, la télé-vision, les ordinateurs et Internet. Or, jusqu’à maintenant, la production de cette forme vitale d’énergie provient essentiellement de la combustion d’hydrocarbures fossiles, par essence non renouvelables et polluants. Le cas du Québec, avec l’hydraulique, et celui de la France, avec le nucléaire, sont atypiques.
Se pourrait-il que tous ces progrès soient remis en cause et même menacés de régression ? En raison des effets combinés de l’épuisement des ressources et de l’augmentation des ravages écologiques découlant de cette production énergétique, est-il exagéré de penser que l’avancement, voire la survie de l’espèce, soient remis en cause si on ne parvient pas à résoudre rapidement les nombreux dilemmes qui sont si bien inventoriés et décrits dans le présent ouvrage ? La connaissance profonde de tous ces phénomènes devient le fondement majeur de l’optimisme raisonnable que l’on peut espérer conserver.
C’est pourquoi dans les pages qui suivent rien n’est négligé et toutes les pierres sont retournées pour aller au fond des choses : géologie, physique, chimie, économie, écologie et même politique. Tout est abordé avec lucidité, courage et on y fait les nuances nécessaires à des sujets souvent délicats.Touteslesformesdénergieysonttraitéesdemêmequetouslespays concernés et toutes les données historiques pertinentes. Les projections d’avenir, au cœur du problème, sont également bien explorées.
Les deux professeurs, par la publication d’un tel instrument d’analyse, vont bien au-delà de leur seul travail scientifique. Ils permettent au lecteur de s’acquitter du véritable devoir qu’est devenu, pour chacun, le fait de s’informer de ces enjeux : c’est une question de civisme contemporain. Une grande lucidité est nécessaire pour mieux agir collectivement et indi-viduellement afin d’affronter ces énormes défis qui sont aussi de plus en plus urgents. L’humanité a évolué sur bien des plans au cours des âges, mais généralement à un rythme extrêmement lent. La spectaculaire accé-lération technologique du dernier siècle est plutôt exceptionnelle. Cette fois, en matière de production d’énergie le temps n’est simplement plus au rendez-vous. Il faut aller vite sous peine de ne plus pouvoir aller nulle part et de devoir faire face à l’irréversible.
L’École polytechnique de Montréal, port d’attache des deux auteurs, a déjà à son actif plusieurs contributions majeures à la résolution de divers problèmes énergétiques de notre continent et d’ailleurs. Il est clair que les 40 000 mégawatts hydrauliques qui tournent au Québec ne sont pas venus de la seule puissance de nos cours d’eau, mais aussi de forces intellectuelles développées en partie dans cette grande école des flancs du Mont-Royal. On parle maintenant d’un potentiel éolien québécois presque comparable à la
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.