//img.uscri.be/pth/1f6b1bc0563c8d94fbba0966bcb399d5d3b389a9
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Eléments de rhétorique

De
118 pages
Voici une initiation à la rhétorique gréco-latine destinée aux étudiants en lettres et jeunes chercheurs. Il offre une synthèse de ce savoir technique qu'est l'art de persuader par le discours et dont la pratique revient aujourd'hui en force, tant dans le domaine politique que religieux, littéraire ou publicitaire. Il contient des éléments pour définir cette science, délimiter son champ opératoire, ses outils, fonctions et instances principales, et retrace notamment l'histoire de la discipline depuis d'Aristote.
Voir plus Voir moins

d

É l é m
e r h é t

e
o

n t s
r i q

u

e

DU MÊME AUTEUR:

Chutes et blessures,
poèmes, Paris, Silex, 1987.
L’ t la colère,
nouvelles, Sousse, Dar El-Maâref, 1988.
amour e
Un retour au pays du bon Dieu,
roman, Paris, L’Harmattan, 1989.
Une fenêtre sur la mer,
nouvelles, Sousse, Saïdane, 1993.
Terre sultane,
nouvelles, Tunis, Noir Sur Blanc, 2000.
Bleu,
nouvelles, Paris, L’Harmattan, 2010.
Tahar Ben Jelloun : la poussière d’or et la face masquée, approche linguistique,
Paris, L’Harmattan, Coll. « Critiques littéraires », 1995.
Le langage de connotation, approche linguistique,
Sousse, Saïdane, 2003.
Manuel de stylistique,
manuel, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant,
Coll. « Pédasup », 2004.
Les poètes de la plus haute tour,
Sfax et Casablanca, Med-Ali Hammi et Aïni
Bennaï, 2005.
L’explication littéraire. Pratiques textuelles,
ouvrage collectif, dir, Paris, Ar-
mand Colin, Coll. « Cursus », 2006.
La phrase littéraire,
ouvrage collectif, co-dir, avec Mohammed Benjelloun,
Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, Coll. « Au Coeur des textes »,
2008.
Georges Schehadé : l’émotion poétique,
essai, Paris, L’Harmattan, Coll. « Cri-
tiques littéraires », 2009.
L’émotion poétique, colloque international, dir, Tunis,
Sahar Editions et L’Ins-
titut Français de Coopération , Coll. « Mémoire d’encre », 2010.
Rhétorique de la passion dans le texte francophone.
Mélanges offerts à Jean
Déjeux, dir, Paris, L’Harmattan, 2010.
Lionel Ray. L’intarissable beauté de l’éphémère,
essai, Paris, L’Harmattan,
Coll. « Critiques littéraires », 2012.

Ridha Bourkhis

Éléments de rhétorique

P r

é f a c e

d e

J o

ë l l e

G a r d e s

Ta

m i n e

Illustration de couverture : peinture de Ali Batrouni.

©
HARMATTAN / ACADEMIA s.a.
Grand’Place 29
B-1348 Louvain-la-Neuve

D/2012/4910/27
ISBN : ----
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction,
par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays
sans l’autorisation de l’auteur ou de ses ayants droits
I  F
www.editions-academia.be

À

me
s

P
r
in

e
ss
e
s

e
t

à

me
s

é
tu
di
a
n
ts

L
e
P
r
ofe
ss
e
ur
B
e
r
g
a
igne di
s
a
i
t
en 188
6
à
l
a
S
o
r
b
onne

«
La
ling
u
i
st
i
qu
e e
st
d
a
n
s
l

a
i
r
de

e
s


le, l
u
i fe
r
m
â
t
on o
rt
e
s
e
t
fenê
tr
e
s
, elle en
tr
e
r
a
i
t

a
r
le
s
fi
ssur
e
s
».
L
e 
a
st
i

h
a
n
t
, no
us
di
r
ion
s

« l
a
r

t
o
r
i
qu
e e
st
d
a
n
s
l

a
i
r
de

e
s


le, l
u
i fe
r
m
â
t
on o
rt
e
s
e
t
fenê
tr
e
s
, elle en
tr
e
r
a
i
t

a
r
le
s
fi
ssur
e
s
»

P
o
ur
le meille
ur
e
t
o
ur
le i
r
e, no
tr
e éo
qu
e
v
i
t
elle
a
uss
i
à
l

he
ur
e de l
a
r

t
o
r
i
qu
e.
I
l
su
ffi
t
o
ur
s’
en
a
ssur
e
r
d

a
ll
u
me
r
l
a
t
élé
v
i
s
ion, de li
r
e le
jo
ur
n
a
l, d

é

o
ut
e
r
le
s
homme
s
oli
t
i
qu
e
s
o
u
en

o
r
e
de
s’
a
tt
a
r
de
r
a
ux
me
ss
a
ge
s

u
b
li

i
t
a
i
r
e
s
.
L

im
a
ge
s
e
doi
t
de l
a
i
r
e o
u
de

ho
qu
e
r
, de
s
éd
u
i
r
e o
u
de

on
v
a
in

r
e.
I
l f
a
ut v
end
r
e e
t s
e f
a
i
r
e éli
r
e,

h
a
r
me
r
o
u t
o
ut s
imlemen
t
a
m
us
e
r

e
ux
don
t
l

a
tt
en
t
ion
no
us
imo
rt
e.
T
o
ut
e
st
de
v
en
u
«

omm
u
ni
a
t
ion ».
M
i

hel
M
e
y
e
r
1

1
Q
u
e
st
ion
s
de
r

t
o
r
i
qu
e.
La
ng
a
ge,
Ra
i
s
on e
t
S
éd
u

t
ion
,
Pa
r
i
s
,
LGF
,
C
oll.
«
L
e
L
i
vr
e de
P
o

he », 199
3
. .
7
.

À
l

o
uv
e
rtur
e de

e
t
o
uvr
a
ge, no
us
a
ime
r
ion
s
di
r
e
t
o
ut
e no
tr
e
r
e

onn
a
i
ss
a
n

e
à J
oëlle
Ga
r
de
s
Ta
mine don
t
le
s tr
a
v
a
ux
no
us
on
t
b
e
a
u

o
u
 
r
ofi
t
é
d
a
n
s
l

él
ab
o
r
a
t
ion e
t
l
a
s
éle

t
ion d
u

on
t
en
u
de

e
mode
st
e li
vr
e.
N
o
us
l
a
r
eme
r

ion
s
a
uss
i d

a
v
oi
r
a
e
t
é,
a
v
e

s
on h
u
mili
t
é h
ab
i
tu
elle, d

é

r
i
r
e l
a

r
éf
a
e de

e
s
É
lémen
ts
.
H
omm
a
ge
à
elle !

N
o
s r
eme
r

iemen
ts
le
s
l
us v
if
s v
on
t
a
uss
i
à
no
tr
e 
r
ofe
ss
e
ur
de
t
o
u
jo
urs
e
t
no
tr
e
a
mi
G
eo
r
ge
s
M
olinié,
à
fe
u
O
li
v
ie
r
R
e
b
o
u
l
a
in
s
i
qu’
à C
h
r
i
st
elle
R
eggi
a
ni e
t
C
h
r
i
st
ine
N
oille
C
l
a
uz
a
de don
t
le
s
o
uvr
a
ge
s
indi
qu
é
s
d
a
n
s
no
tr
e
b
i
b
liog
r
a
hie no
us
on
t
é
t
é
a
uss
i d
’u
ne
tr
è
s
g
r
a
nde
ut
ili
t
é.

Préface
L
e 
a
r
i de
R
idh
a B
o
ur
khi
s
de me
ttr
e
à
l
a
di
s
o
s
i
t
ion de
s
é
tu
di
a
n
ts
u
n o
ut
il
s
imle m
a
i
s
non
ab
us
i
v
emen
t s
imlifié e
st
l
a
r
gemen
t t
en
u
d
a
n
s

e « m
a
n
u
el » de
r

t
o
r
i
qu
e,
qu
i
a
llie
u
ne
r
éfle
x
ion
t
héo
r
i
qu
e,
a

uy
ée
sur
l
a
tr
a
di
t
ion e
t r
eno
uv
elée 
a
r
le
s r
é

en
t
e
s
e
rs
e

t
i
v
e
s
de
l
a
di
s

iline,
à
u
ne
a
n
a
l
ys
e de
s t
e
xt
e
s
.
C

e
st
le go
ût
de
s
mo
ts qu
i le
g
u
ide, l
u
i
qu
i e
st
en
s
eign
a
n
t
m
a
i
s
a
uss
i é

r
i
v
a
in e
t qu
i

onn
a
î
t
de
l

in
t
é
r
ie
ur t
o
ut

e
qu
i
t
o
u

he
à
l

é

r
i
tur
e e
t
à
l

o
r
g
a
ni
s
a
t
ion de
s t
e
xt
e
s
.
S
i l
a
r

t
o
r
i
qu
e
a
r
e
tr
o
uv
é d
a
n
s
no
s
a
nnée
s
de

omm
u
ni
a
t
ion e
t
de

v
eloemen
t
de l
a

a
r
ole 
u
b
li
qu
e, en 
a
rt
i

u
lie
r
oli
t
i
qu
e,
u
n
r
eno
uv
e
a
u
d

in
t
é
r
ê
t
,
a

r
è
s
de
s


ennie
s
de di
s

r
édi
t
, elle n

e
st
o
urt
a
n
t

a
s su
ffi
s
a
mmen
t

onn
u
e d
u

u
b
li

é
tu
di
a
n
t
,
qu
i
y v
oi
t surt
o
ut

e
tt
e
r

t
o
r
i
qu
e
r
e
str
ein
t
e
à
u
ne li
st
e de fig
ur
e
s
a
ux
nom
s

omli
qu
é
s
à
l
a
qu
elle de
s r

t
e
urs

omme
F
on
t
a
nie
r
l

a
v
a
ien
t

r
og
r
e
ss
i
v
emen
t
r
éd
u
i
t
e.
O
r
, elle e
st
le mode de fon

t
ionnemen
t
de
t
o
ut
é

h
a
nge,
y

om
r
i
s
même d
a
n
s
l
a 
on
v
e
rs
a
t
ion

o
ur
a
n
t
e,
s’
il e
st vr
a
i
qu
e,

omme
le di
t
M
i

hel
M
e
y
e
r
, don
t
R
.
B
o
ur
khi
s r
e
r
end
à
j
ust
e
t
i
tr
e l
a
défini
t
ion,
l
us qu’u
ne
t
e

hni
qu
e de e
rsu
a
s
ion, elle e
st
l
a
« négo

i
a
t
ion de l
a
di
st
a
n

e en
tr
e indi
v
id
us
à

r
oo
s
d
’u
n 
r
o
b
lème ».
C
e
tt
e négo

i
a
t
ion ne

a
ss
e 
a
s s
e
u
lemen
t

a
r
le
s
mo
ts
, l

élo

ut
ion, m
a
i
s

a
r
l
a 
on
stru

t
ion
d
u
di
s

o
urs
, o
u
d
u t
e
xt
e, e
t surt
o
ut

a
r
le

hoi
x
de
s
a
r
g
u
men
ts
e
t
l
a
mi
s
e
en
s

ène de
s
a
e
rs
onne 
a
r

el
u
i
qu
i 
a
r
le o
u qu
i é

r
i
t
.
T
o
us

e
s
a
s
e

ts
fond
a
men
t
a
ux s
on
t
mi
s
en l
u
miè
r
e d
a
n
s

e
li
vr
e, o
ù
n

e
st
igno
r
é
a
u

u
n élémen
t
d
u tr
io
e
t
ho
s
l
a 
on
stru

t
ion
de l
a 
r
édi
b
ili
t
é de l

o
r
a
t
e
ur
 –
logo
s


a
t
ho
s
le
s

a
ss
ion
s
de
s
on 
u
b
li

e
t
l
a
r
e
r
é
s
en
t
a
t
ion
qu’
il
s’
en f
a
i
t
.
A
in
s
i l
a
r

t
o
r
i
qu
e
e
st
elle
r
e
st
a
ur
ée d
a
n
s t
o
ut
e
s
on é
t
end
u
e e
t s
a
fo
r

e, en déi
t
de
s
limi
t
e
s


e
ss
a
i
r
emen
t r
e
str
ein
t
e
s
d
’u
n m
a
n
u
el.
O
n
s
o
u
h
a
i
t
e don
 à
l

en
tr
e
r
i
s
e de
R
idh
a B
o
ur
khi
s t
o
ut
le
su

è
s qu’
elle mé
r
i
t
e e
t
on ne
s
a
ur
a
i
t tr
o le
r
eme
r

ie
r
d

œ
uvr
e
r
a
in
s
i
à
l
a
diff
us
ion d
’u
n
s
a
v
oi
r
en 
r
i
s
e di
r
e

t
e
sur
le
s

r
o
b
lème
s
de
s s
o


t
é
s

on
t
emo
r
a
ine
s
.

J
oëlle
GARDES TAMINE
P
r
ofe
ss
e
ur
de oé
t
i
qu
e e
t
de
r

t
o
r
i
qu
e
à
l

U
ni
v
e
rs
i
t
é de
Pa
r
i
s

S
o
r
b
onne
A
n

ienne di
r
e

tr
i

e de l
a F
ond
a
t
ion
Sa
in
t

J
ohn
P
e
rs
e