Energie et omnipotence des machines

De
Publié par

L'énergie constitue une source du vivant grâce à laquelle nous avons pu assurer le développement de nos sociétés. De là sont apparues les machines devenues omniprésentes dans la quotidienneté mais consommant abondamment de ressources. En dépit de plusieurs études et efforts visant à renverser cette tendance, la problématique demeure. Une nouvelle symbiose humain-machine-nature (énergie-ressources) s'impose alors, soit par une transformation des mentalités, un engagement ferme des gouvernements, une volonté d'innovation et de développement axée sur les technologies vertes...
Publié le : vendredi 15 avril 2016
Lecture(s) : 5
EAN13 : 9782140007705
Nombre de pages : 106
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ernier B
Guylain
GuylainBernier
Énergie et omnipotence des machines
Énergie et omnipotence des machines
& SOCIÉTÉ SCIENCES
Énergie et omnipotence des machines
Sciences et Société fondée par Alain Fuchs et Dominique Desjeux et dirigée par Bruno Péquignot Déjà parus Jacques JAFFELIN,Où va la civilisation ? Ethique pour un monde humain réconcilié avec ce dont il est issu, 2015. Anne CHATEAU et Odile PIQUEREZ,Le syndrome d’Angelman. Parcours de vie des adultes, 2015. Anne CHATEAU,Le syndrome d’Angelman. Regard sur une maladie neurogénétique rare, 2013. Laurence BRIOIS VILMONT,L’imagerie médicale. La fabrique d’un nouveau malade imaginaire, 2013.Olivier NKULU KABAMBA,L’assistance médicalisée pour mourir. Les soignants face à l’humanisation de la mort, 2013. Jean-Pierre BENEZECH,Une éthique pour le malade. Pour dépasser les concepts d’autonomie et de vulnérabilité, 2013. Suzy COLLIN-ZAHN et Christiane VILAIN,Quelle est notre place dans l’univers ? Dialogues sur la cosmologie moderne, 2012. Blanchard MAKANGA,Nature, technosciences et rationalité. Le triptyque du bon sens, 2012. Béatrice GRANDORDY,Charles Darwin et « l’évolution » dans les arts plastiques de 1859-1914,2012. Ali RECHAM,De la dialyse à la greffe. De l’hybridité immunologique à l’hybridité sociale, 2012. Simon BYL,La médecine à l’époque hellénistique et romaine. Gallien. La survie d’Hippocrate et des autres médecins de l’Antiquité, 2011. Simon BYL,De la médecine magique et religieuse à la médecine rationnelle. Hippocrate, 2011. Raymond MICOULAUT,La Lumière,Le Temps, L’Espace, 2011. S. CRAIPEAU, G. DUBEY, P. MUSSO, B. PAULRÉ,La connaissance dans les sociétés techniciennes, 2009.
Guylain Bernier nipotence des machinesÉnergie et om
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-8144-1 EAN : 9782343081441
Sommaire
Une critique contemporaine ............................................................. Ce qu’est l’énergie 8QH VLWXDWLRQ SUpRFFXSDQWH L’ère des machineV  8Q FRQGLWLRQQHPHQW VRFLDO  -HX[ GH SRXYRLU
Un cheminement pour une efficience énergique différente ............ 'HV DFWLRQV LQVXIILVDQWHV Repenser l’union machinepQHUJLH  /HV SUHPLHUV SDV HQ pOHFWURPDJQpWLVPH  9HUV GHV PDFKLQHV DXWRQRPHV  'HV PDFKLQHV © QDWXUHOOHV ª  /HJV GX SDVVp SRXU JDUDQWLU QRWUH DYHQLU  De la machine à l’idéologie /H U{OH GH QRV JRXYHUQHPHQWV  3RXU FRQFOXUH 
AnnexeÉmissions de CO2dans la fabrication des composants d’un véhicule..............................................................
Bibliographie..................................................................................
Une critique contemporaine
D’âge en âJH QRXV QRXV VRPPHV pORLJQpV GH QRV SUpGpFHVVHXUV SDU GHV DSSRUWV FRQVWDQWV HQ QRXYHDX[ HQJLQV DX SRLQW R LOV DERQGHQW aujourd’hui ¬ FH WLWUH QRXV H[SORLWRQV QRWUH SODQqWH QRQ VHXOHPHQW SRXU UpSRQGUH DX[ EHVRLQV HVVHQWLHOV j QRWUH PDLQWLHQ PDLV DXVVL j GHV  EHVRLQVd’un second ordre FHWWH IRLVFL GpILQLV HQ WHUPHV GH PDFKLQHV DLGDQW j QRWUH FRQIRUW j QRV GpSODFHPHQWV j QRV pFKDQJHV j QRV RFFXSDWLRQV j QRWUH WUDYDLO HWFL’espèce humaine se lie dorénavant à FHV RXWLOV WHFKQLTXHV HW WHFKQRORJLTXHV DOLPHQWpV SDU GH YDVWHV réseaux d’énergie servanW j OD IRLV j OHV IDEULTXHU HW j OHXU GRQQHU YLH  XQH YLH ELHQ V€U GLIIpUHQWH VH JUHIIDQW QpDQPRLQV j FHOOH GH OHXUV FUpDWHXUV DXWDQW KXPDLQV TXH PDFKLQHV 8QH FRUUpODWLRQ SRVLWLYH VH PRQWUH DORUV VHORQ ODTXHOOH OD FURLVVDQFH GpPRJUDSKLTXH KXPDLQH HQJHQGUH DXWRPDWLTXHPHQW XQH FURLVVDQFH GX QRPEUH GH PDFKLQHV  OD consommation d’énergieVH YR\DQW DLQVL PXOWLSOLpH j FDXVH GH FHWWH GRXEOH SUHVVLRQ 9RLOjle surgissement d’XQ HQMHX FDSLWDO GDQV OHV FLUFRQVWDQFHV H[SRVpHV SXLVTXH VDQV pQHUJLH QL OHV rWUHV RUJDQLTXHV QL OHV rWUHV PpFDQLTXHV QH SHXYHQW VXEVLVWHU GDQV QRWUH VRFLpWp DFWXHOOH 0DLV VDYRQVQRXVl’H[SORLWHU DYHF LQWHOOLJHQFH SUpFDXWLRQ HW VDJHVVH " 6DYRQVQRXV IL[HU GHV OLPLWHV j VD FRQVRPPDWLRQ " $YRQVQRXV VXIILVDPPHQW H[SORUp OHV PR\HQV GH OD JpQpUHU VDQV WRXW GpWUXLUH VDQV RFFDVLRQQHU GHV JD] j HIIHW GH VHUUH " $YRQVQRXV OH ERQ VHQV GH FHVVHU OHV SUDWLTXHV GpVDVWUHXVHV DILQ GH PLVHU VXU GHV VRXUFHV pQHUJpWLTXHV GLWHV UHQRXYHODEOHV "Des réflexions s’imposent en VRQJHDQW jl’avenir de la sociétp WHFKQRORJLTXH TXL VHPEOH RXEOLHU OHV UHVWULFWLRQV GH OD QDWXUH SRXUYR\HXVH GH UHVVRXUFHV 1RXV VRPPHV PDOKHXUHXVHPHQW REQXELOpV SDU OD FURLVVDQFH pFRQRPLTXH SDU OH FRQVXPpULVPH SDU XQ LGpDO GH FLYLOLVDWLRQ D[p VXU OHV ULFKHVVHV VXU OD SULPDXWp GH OD WHFKQRORJLH HW GHV PDFKLQHV  QRXV SLOORQV OHV UHVVRXUFHV QRXV DEXVRQV GHV pQHUJLHV GLVSRQLEOHV ,O LPSRUWH FHSHQGDQW Dvant d’entrer directementGDQV FHWWH FULWLTXH GH GpILQLU HQ SUHPLHU OLHX FH TXH QRXV HQWHQGRQV SDU © pQHUJLH ª  'DQV OH FDGUH GX SUpVHQW H[SRVp OH WHUPH © PDFKLQH ª GpVLJQH HQ DFFRUG DYHF OH VHQV FRPPXQ XQ DSSDUHLO RX XQ HQJLQ PpFDQLTXH WHFKQLTXH YRLUH WHFKQRORJLTXH XWLOLVp GDQV OH EXW GH UpDOLVHU XQ WUDYDLO TXHOFRQTXH (OOH SHXW rWUH DXWRQRPH RX conduite par l’être humain.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.