//img.uscri.be/pth/830169fcdbf28add4a7a56b028a04a08686a3c85
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Heidegger ou la détresse du monde

De
268 pages
Heidegger est le penseur de la "détresse", parce qu'il est à la fois le philosophe de la technique et de la science modernes, et l'interprète de l'architecture onto-théologique de la métaphysique. Penser la jointure actuelle de la détresse, de la technique et de la métaphysique comme infrastructure de notre monde est ce que tâche d'engager cet essai, via le concept de système, tel qu'il fut construit à partir de Kant et de l'idéalisme allemand...
Voir plus Voir moins
Laurent Millischer
Heidegger ou la détresse du monde
La main d’Athéna Philosophie
Daniel Cohen Éditeur
www.editionsorizons.fr
Philosophie, une collection dirigÉe par Jad Hatem
Partout où l’on annonce à grands cris la fin de la mÉtaphysique et là même où l’on croit pouvoir enterrer en silence la libre pensÉe, c’est l’homme en la totalitÉ de son être et en sa dimen-sion de transcendance qui est en pÉril. Rien, d’une certaine manière, n’est plus vulnÉrable qu’elle car elle est tout l’homme. Elle s’expose à la dÉchÉance car la libertÉ est son essence. InsultÉ par Agamemnon, Achille est sur le point de s’em-porter et de tuer son rival quand AthÉna, venue l’apaiser, se place derrière lui et le retient par la chevelure. Il se retourne et la reconnaît seulement pour lui. La main qui guÉrit la passion est en même temps la main qui dessille les yeux. Par la conver-sion qu’elle opère, la sagesse est vision de l’invisible. «Nous sommes tous», dit Plotin, «comme une tête à plusieurs visages tournÉs vers le dehors, tandis qu’elle se termine vers le dedans par un sommet unique. Si l’on pouvait se retourner ou si l’on avait la chance d’avoir les cheveux tirÉs par AthÉna, on verrait à la fois Dieu, soi-même et l’être universel ». D.C. ISBN :978-2-336-29837-5
© Orizons, Paris,2014
Heidegger ou la dÉtresse du monde
Critique de la raison systÉmique
Dans la même collection:
Monique Lise Cohen,Récit des jours et veille du livre, Orizons, 2008 Monique Lise Cohen,Emmanuel Lévinas et Henri Meschonnic, résonnances prophétiques, Orizons,2011 Riccardo Di Giuseppe,Le Voyage de Parménide, Orizons,2011 Jad Hatem,La poésie de l’extase amoureuse,Shakespeare et Louise Labé, Orizons,2008 Jad Hatem,L’art comme autobiographie de la subjectivité absolue,Schelling,Balzac,Henry, Orizons,2009 Jad Hatem,Ruptured’identitéet roman familial, Orizons,2011 Jad Hatem,Barbey d’Aurevilly et Schelling, Orizons,2012 Gianfranco Stroppini de Focara,D’Alexandre à Jésus, Orizons, 2013
Laurent Millischer
Heidegger ou la dÉtresse du monde
Critique de la raison systÉmique
2014
Pour Marie, éternellement.
« Trouverla forme convenable, pour que l’Éducation de la pensÉe ne soit confondue ni avec l’Érudition, ni avec la recherche scientifique, c’est bien là la difficultÉ. Le danger reste surtout patent lorsque la pensÉe doit en même temps et toujours trouver d’abord son propre lieu de sÉjour. Car penser au beau milieu des sciences veut dire: prendre ses distances sans nullement les mÉpriser.»
M. Heidegger,Le mot de Nietzsche «Dieu est mort».