Histoires parallèles de la médecine. Des Fleurs de

De
Publié par

Sous des formes infiniment variées, les médecines dites parallèles ne cessent de proclamer leur fracassante nouveauté. Replacées dans une perspective historique, ces thérapeutiques montrent pourtant d'évidents liens de parenté avec des idées parfois fort anciennes, telles la confiance absolue dans le pouvoir guérisseur de la nature ou la responsabilisation du patient dans sa propre guérison.


Un autre paradoxe tient à ce que ces thérapeutiques "douces" résultent souvent de positions dogmatiques d'une extrême rigidité. Leurs histoires, souvent stupéfiantes, peignent une fresque bariolée où se croisent en toute libéralité mystiques et hommes de bonne volonté, prix Nobel et charlatans avérés. Elles montrent surtout que les aromathérapies, drainages lymphatiques, ostéopathies, intégrations structurales et autres régimes "naturels" sont l'ombre portée de la médecine traditionnelle - ombre d'autant plus insistante que cette dernière se fait plus technique et en vient volontiers à oublier son principal objet : le patient.


Publié le : jeudi 1 octobre 2009
Lecture(s) : 19
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021009323
Nombre de pages : 334
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
ES
ues en
ses
pathie
s voir
,
,
Extrait de la publication
LLÈLES INE pathie
URS E
Extrait de la publication
LASWITKOWSKI
2005
ductions destinées à une utilisation ielle faite par quelque procédé que est illicite et constitue une contre-e la propriété intellectuelle.
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
me abord. Une pers-airer les liens filiaux diètes classiques aux éopathie aux Fleurs de lakes. édicales non ortho-rancophonie. La frilo-es hérésies thérapeu-ine comme ailleurs la ’histoire de la méde-umineuses et profi-, de révolutions avé-ance sans trébucher, uleur. C’est minimiser es trahisons qui font
u sens d’histoire des généalogie des théra-mment les méthodes ent dans l’histoire durables tels que l’hy-ou l’aromathérapie aussi éphémères que machineries. Chacune s par l’orthodoxie culturel (l’industria-ue (le pasteurisme, la e la fraude, la défense de soins). Pour illus-se des alternatives, du pareillages électro-néralement, à chaque nd un détournement, ment ou volontaire-vent, les meilleures absurdes.
Extrait de la publication
Extrait de la publication
s thérapeutiques dis-ies ou de reliquats s, ou ne veulent pas, lles. es et non-orthodoxes ousies réciproques. La ’hui, sur le terrain, les faire oublier que les ui était inacceptable l soit d’ailleurs pos-
hodoxes est avant tout on à une stricte revue . Ici, les aspects bio-minants, ne serait-ce tiques non orthodoxes iens malades guéris
rappeler qu’une sim-part de ces systèmes, seurs heurtent fonda-reste pas moins que r thérapeutique », de la r prochain, envers et es attendent tous du nts dans le verdict de essent de citer Galilée, la science. Leurs croi-t que plus puissantes : ment d’œuvrer pour
doivent donc raconter parfois devenus ir la frontière qui les
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.