//img.uscri.be/pth/9c2ca18d9572c6878fee778cdceb5c7f574aafb3
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Jean Chambrin un ingénieur rouennais au Brésil

De
164 pages
En 1979, en première page d'un quotidien normand, on pouvait lire : "Le moteur à alcool d'un rouennais exploité... au Brésil." L'industrie automobile brésilienne allait produire nombre de véhicules consommant de l'alcool mélangé avec de l'eau. Un concept nouveau qui aurait dû interpeller les industriels français. Jean Chambrin, cet ingénieur rouennais, était obligé d'expatrier son idée au Brésil, renonçant à la France, son pays de coeur.
Voir plus Voir moins
Le 20 août 1979, en premîère page d’un quoïdîen normand on pouvaît
automobIle brésIlIenne va produIre à parîr de l’année prochaIne, 300.000 véhIcules consommant de l’alcool mélangé avec de l’eau » Un concept nouveau quî auraît dû înterpeller les îndustrîels françaîs. Pourtant, Jean Chambrîn, cet îngénîeur rouennaîs étaît oblîgé d’expatrîer son îdée au Brésîl, renonçant à la France, son pays de cœur !
C’est à travers son enquête et son analyse des mésaventures d’un înventeur que l’auteur montre les tensîons quî règnent entre les tenants de l’hyperspécîalîsaïon de l’îndustrîe de l’époque et les polîïques voulant relancer la ilîère alcool, pétrole vert françaîs.
Toujours d’actualîté en ce début du XXI sîècle cee hyperspécîalîsa ïon, dans son îmmense culpabîlîté quant au changement du clîmat, freîne le développement des énergîes renouvelables, sauf sî ces ilîères font parïe de son îndustrîe. Elle met en cause l’avenîr clîmaïque de la planète et des peuples…
L’auteur, , alors jeune retraIté, a obtenu son doctorat en socIologIe en 2010 à Rouen, UFR ScIences de l’Homme et de la SocIété, en présentant une thèse sur le développement socIo hIstorIque de l’IndustrIe de dIsîllaîon, de rainage et des bIocarburants.
Armand LEGAY
Jean Chambrin un ingénieur rouennais au Brésil
Mésaventures de l’inventeur du moteur à eau au pays des betteraves
un ingénieur rouennais au Brésil
Jean Chambrin un ingénieur rouennais au Brésil Mésaventures de l’inventeur du moteur à eau au pays des betteraves
Armand LEGAYJean Chambrin un ingénieur rouennais au Brésil Mésaventures de l’inventeur du moteur à eau au pays des betteraves
© L'HARM ATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07756-7 EAN : 9782343077567
SOMMAIRE
INTRODUCTION............................................................. 9
AVANT-PROPOS........................................................... 13
CHAPITRE I Histoire et tragédie d’un inventeur.................................. 27
CHAPITRE II Corrélation avec la filière biocarburant ........................... 89
CHAPITRE III Expérience de Tours ...................................................... 117
CHAPITRE IV Expertise et hyper spécialisation ................................... 129
CONCLUSION ............................................................. 151
BIBLIOGRAPHIE ........................................................ 155
TABLE DES MATIÈRES............................................. 157
INTRODUCTION
Dans cet ouvrage est montré comment, Jean Chambrin, un rouennais qui s’est expatrié au Brésila été dévalorisé dans ses recherches par nombre de personnes et par le pouvoir politico-industriel après le premier choc pétrolier de 1973, lui qui voulait aider son pays par son invention : le moteur à eau et alcool. Au sein de recherchesd’archives départementales, entre autres, une analyse est faite sur ce qui est devenu une affaire médiatique à lépoque. Il sagit à travers celles-ci de montrer en quoi cette analyse est prétexte dune tension entre les tenants de lhyperspécialisation de lindustrie de lépoque et des politiques voulant relancer la filière alcool, pétrole vert français. À travers cet exemple sont montrés les liens et la place de laFrance et d’un département, la Seine-Maritime dans la recherche dun développement des biocarburants et de techniques correspondantes. Des pistes existent entre le développement et la création de la re-cherche universitaire sur la motorisation à Rouen avec linstallation du Coria, laboratoire daérothermochimie créé en 1975 par des chercheurs venant de lancien labora-toire de chez ESSO et laffaire Chambrin. Enquête et analyse sont faites sur le lien de cette tentative de développement, le discours politique et lexpertise. On remarque ainsi à travers laudit et ce discours que lavenir énergétique pour le futur reste aléatoire. Cette analyse me