Journal de botanique

" %;^^^^a^'^ ^ ^n-^ ^ îteiî! a' # «^^•'W- .%'^:% '^^^^^% \A.r^ u^^v V -^>r:' P- '^. >m^-' V^r ;:v' - .'-f^ ..V n- ^V.- • • -V. ;vi>f- .0 '^f ^:M UC:^,'] u.^ . '•> '••^^ Lri- ;S'>.v.^ Ji\.rvN'.-c.f^ /•^.^.•' ^A 'm'^: l-^-^. ^' '-;/ . _V ,1 . . >^r. ):^^ y /'•^^ •.• -r^- '^.^ .;^:.-..r.\ i.iw^^^^ ..)^' -'.f\:^ :;^_^:it5 'm^^mJ:^M JOURNAL DE BOTANIQUE JOURNAL DE BOTANIQUE Directeur : M. Louis MOROT Docteur aide-naturaliste auès-sciences, Muséum. —Tona-e lAT. ±SQO. PRIX DE L'ABONNEMENT 12 francs an la Francepar pour 15 francs anpar pour l'Etranger Les Abonnements sont reçus AUX BUREAUX DU JOURNAL. Rue du 99, Regard, et à la Librairie J. LECHE Eue EacineVALIEH, 23, PARIS ANNÉE N" I I" 18904" JANVIER ^^^^*^^»*MM»' des EinulsinsUeber das Vorkommetz des und in dey1. Thomé, Amygdalins Mandelabittern (Bot. Zeitung, p. 240, 1865). t 1881. 2. Pflanzenphysiologie, I, p. 307,Pfeffer, sur les amandes amères de Pharmacie et deRecherchesPortes, (Journal3. t. XXVI, 410, 1877).Chimie, p. —Surla localisation des de l'acideL. GaiGNABD. cyanhydrique. 5principes sel'émulsine n'existe dansque l'embryon, l'amygdalineque la locali-trouvant dans les sans toutefoiscotylédons, indiquer deux dans ces dernierssation de ces org-anes.respective principes M.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 21
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 610
Voir plus Voir moins

" %;^^^^a^'^ ^
^n-^
^
îteiî!
a' #
«^^•'W-
.%'^:%
'^^^^^%\A.r^ u^^v
V
-^>r:<
y ••A /
¥v\
>'
P-
'^.
>m^-' V^r
;:v'
- .'-f^
..V
n-
^V.-

• -V. ;vi>f-
.0
'^f
^:M
UC:^,'] u.^

. '•>
'••^^
Lr<;.
«•^
:: •^vJe;
;^
i9^
rv-,.
.,^^^ .i>i-
;S'>.v.^
Ji\.rvN'.-c.f^
/•^.^.•'
^A
'm'^: l-^-^. ^'
'-;/ .
_V ,1 . . >^r.):^^
y
/'•^^

•.•
-r^-
'^.^
.;^:.-..r.\
i.iw^^^^

..)^'
-'.<^i;
i /.;:/--/:l|s>f\:^
:;^_^:it5 'm^^mJ:^MJOURNAL
DE
BOTANIQUEJOURNAL
DE
BOTANIQUE
Directeur : M. Louis MOROT
Docteur aide-naturaliste auès-sciences, Muséum.
—Tona-e lAT. ±SQO.
PRIX DE L'ABONNEMENT
12 francs an la Francepar pour
15 francs anpar pour l'Etranger
Les Abonnements sont reçus
AUX BUREAUX DU JOURNAL.
Rue du 99, Regard,
et à la Librairie J. LECHE Eue EacineVALIEH, 23,
PARISANNÉE N" I I" 18904" JANVIER
^^^^<»»»>*<M»^^^MM»^»<^»MM^MM»*^N>^^»*MM»<»<»<»<»^^<»<»^^^^^*»<WVW^W^^^^WW^W»<M»»»«»#VM»IW
JOURNAL DE BOTANIQUE
Directeur: M. MOROTLouis
ORCHIDEES HYBRIDES
Par M. G. CAMUS
La note a trait à desdeux intéressantesprésente hybrides plus
de la famille des Orchidées : GadeceauX Orchis alatoides et
O. Gc. Cara. Ces encore étéX Regelzï plantes n'ayant pas figu-
nous avons être aux botanistes herbori-rées, pensé agréable
sants en donnant ici la fidèle dçsreproduction aquarelles que
nous en faitesavons et en les carac-d'après nature, y joignant
tères de leur diagnose.
Orchis alatoides Bull. Soc. bot. tomeX Gadeceau, Fr.,
162 etXXXIV, p. p. 187.
Bulbes entiers. Feuilles enlinéaires-lancéolées, aiguës, gout-
^ri^^//^^tière, lancéolées-linéaires,engainantes, égalant l'ovaire,
à ou nervures. Fleurs d'un enviolacé assez com-3 5 rouge épi
soudés à la librespact; sépales lancéolés, base,subaigus, puis
dans les deux tiers d'abord étaléssupérieurs, horizontalement,
tous trois sur un même comme dans VO. àplan alata, pointe
à la fincuculée un redressée réu-peu ; supérieurs étroits,pétales
ennis voûte sous les distincts de ceux-ci et entrecroi-sépales,
ausés labelle un clair à lasommet; violacé,rouge peu plus
est de à les latéraux rectan-violet, lobes,gorge qui ponctuée 3
obscurément un réfléchis sur lescrénelés,gulaires, peu bords,
l'intermédiaire non en enentier, échancré, gouttière dessous,
étroit et un les latérauxbeaucoup plus ;peu plus long que épe-
ron diminuant insensiblement de lar-cylindrique, droit, obtus,
de la base au court l'ovaire. Odeurgeur sommet, plus que
trèsdouce faible.
Bourgneuf-en-Retz (Loire-Inférieure). Lajunchère.
de l'O. et àeVO.Hybride palusirts ]3.c<\. corïophora}
L'affinité de l'O. alatoides unavec âCOrchisgroupe hybrides,
du croisement des O.provenant pahistris, laxiflora, coriophora2 DEJOURNAL BOTANIQUP:
et donner le tableauvar. nous àcorïophora fragrans, engage
etd'établir lessuivantcomparatif qui permet rapprochements
les différences caractérisant ces plantes.
ouLabelle entier trilobé,
O. coriophora-palustris
souvent taché ou veiné
Timb,
de vert.
Labelle trilobé lavé de O. palustri-coriophora
Divisions supérieures au'centre . Barla.aune
j orang^é
du sanspérigone Labelle concolore avec
nervures vertes. dules lobes supérieurs
O. coriophora-laxiflora
Odeurcarac-périgone. deLaramb. etTimbal.
detéristique punaise
sur le vif.
àLabelle^trilobé segment
alatoides GadeceauO.
médian plus long que
Divisions ^o-palustrislXsupérieures (O.
les et nonlatéraux,
du à ner- var.riophora fra-périg-one Odeurémarg'iné. ag^ré-
vertesvisiblesvures grans?)
etable faible.
surtout par transpa-
Labelle trilobéàseg'ment
O. alata Ma-rence. Fleury (O.
médian émarginé pres-
rioX laxiflora).
nul.que
Orchis G.X Camus, Congrès boiam'que 1889.Reg-elii
de l'Orchis macîilaia et du odoratis-Hybride Gyimiadenia
sima.
Bîtlbes de à assez3 4décim., feuillée,palmés.. Tïge grêle,
non fistuleuse. Feuilles de ma-lancéolées-linéaires, pourvues
Brac-cules obscures. assezEpi oblong cylindrique, compact.
Fleurs d'un rose clairtées l'ovaire. ;plus longues que périanthe
extérieures les deux latérales macu-à divisions étalées,libres,
lées de taches d'un violet assez intense laâelle la. forme
; ayant
de celui du à trois lobesodoratissiuia,Gyinnadenia profonds,
moins lesle au latéraux;moyen entier, égalant éperon conique,
en l'ovaire.bas,dirigé plus petit que
Marais tourbeux Moretprès (G. Camus) ; Oto, prèsd'Episy,
Zurich
(Regel).
LA PLANCHE IEXPLICATION DE
—I. Orchis nat.G.X Regelii Cam., g-rand.
—a. Fleur et ovaire g'rossis.
— vue deb. face.grossie

c. Fleur vue de côté.
—d. ovaire et bractée.Fleur,
— Orchis alaioides Gadeceau nat.II. X ; grand,épi,

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.