L'Esprit et la relativité complexe

De
Publié par

Voici le premier livre de physique qui, de manière non dissimulée, ouvre directement une porte vers la connaissance des mécanismes profonds de notre Esprit. Jean E. Charon, au cours de recherches auxquelles il a consacré l'essentiel de son temps depuis bientôt un quart de siècle, n'avait pas au départ plus que les autres physiciens « l'Esprit en tête ». Il visait seulement à prolonger les idées d'Einstein vers ce qu'on appelle aujourd'hui une « théorie de grande unification », dont l'objectif est de découvrir un formalisme global et cohérent pour la représentation de tous les phénomènes physiques, des particules au cosmos entier. En 1977, il proposait, avec sa Relativité complexe, un tel formalisme unifiant. Et c'est alors seulement qu'il constatait que sa Relativité complexe ne se contentait pas d'unifier les phénomènes dits « observables » (ceux de la physique traditionnelle), mais s'élargissait à la représentation d'un espace « invisible », côtoyant partout l'espace observable, et se caractérisant par des propriétés très proches de celles associées au fonctionnement de notre Esprit (propriétés néguentropiques). En fait, ce que montrait La Relativité complexe, c'est qu'une « grande unification » ne saurait avoir lieu sans y inclure la possibilité d'existence de l'Esprit comme un phénomène à part entière : l'Esprit comme contenant de tous les phénomènes, et les unifiant précisément parce qu'il les contient tous. Le présent ouvrage fournit l'aboutissement actuel de ces recherches.
Le point sans doute le plus essentiel souligné par cet ouvrage est ce fait qu'une particule depuis longtemps connue des physiciens, l'électron, s'avère représentée en Relativité complexe avec, à côté de ses propriétés physiques habituelles, des propriétés « néguentropiques » ; l'électron se présente donc comme le meilleur candidat pour être l'élément spatio-temporel porteur d'Esprit dans notre univers. Cela entraîne, comme le montre cet ouvrage, des conséquences fondamentales pour notre représentation du monde ; et, plus généralement encore, des conséquences vis-à-vis de l'identité et du rôle de celui qui « pense » cette représentation avec son Esprit : qui es-tu donc, toi qui penses ?
Un livre avec lequel la science va devoir compter désormais.
Publié le : mardi 21 mai 2013
Lecture(s) : 56
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226214089
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.