La Face cachée de l'Univers. Une autre histoire de la cosmologie

De
Publié par

L'histoire de la cosmologie moderne est-elle vraiment celle d'un triomphe aussi assuré qu'on veut bien le dire ? Le récit désormais canonique des origines de l'Univers, qui serait né d'un big bang que les spécialistes n'hésitent pas à dater de 13,8 milliards d'années, doit-il être pris au pied de la lettre ? Et les arguments en faveur de ce modèle cosmologique sont-ils indiscutables ?


Voici en tout cas un ouvrage qui prend ses distances à l'égard de cette idée que le cosmos a globalement et définitivement livré ses secrets. Il ne prétend pas que les cosmologistes modernes se trompent et il ne défend aucun modèle de rechange. Mais en racontant comment s'est mise en place la conception actuellement dominante de l'Univers et en donnant la parole aux tenants de modèles cosmologiques alternatifs aujourd'hui voués à l'obscurité, cet essai préfère questionner, émettre des doutes et montrer pourquoi il est raisonnable d'être moins catégorique et moins triomphaliste.


Assumant son impertinence, mais s'appuyant sur une documentation rigoureuse, ce livre invite à une réflexion critique sur la cosmologie contemporaine.



Thomas Lepeltier, historien et philosophe des sciences, est l'auteur de Darwin hérétique, Seuil, 2007 et d' Univers parallèles, Seuil, 2010. Il a codirigé avec J.-M. Bonnet-Bidaud l'ouvrage collectif Un autre cosmos ?, Vuibert, 2012.


Publié le : mardi 25 mars 2014
Lecture(s) : 9
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021156331
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
LA FACE CACHÉE DE L’UNIVERS
Du même auteur
Darwin érétique L’éternel retour du créationnisme Seuil, « Science ouverte », 2007
Vive le créationnisme ! Point de vue d’un évolutionniste Éditions de l’Aube, 2009
Univers parallèles Seuil, « Science ouverte », 2010
Un autre cosmos ? (dir.) Vuibert, « Pilosopie des sciences », 2012
Histoire et pilosopie des sciences (dir.) Éditions Sciences umaines, « Petite bibliotèque des sciences umaines », 2013
La Révolution végétarienne Éditions Sciences Humaines, « Accent aigu », 2013
THOMAS LEPELTIER
LA FACE CACHÉE DE L’UNIVERS
Une autre istoire de la cosmologie
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, bd Romain-Rolland, Paris XIV
 978-2-02-115632-4
© Éditions du Seuil, février 2014
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
« La pilosopie, étant une entreprise autonome de réflexion, n’admet aucun prestige, pas même celui du savant. » Georges C,La Connaissance de la vie, Vrin, 1985
Avertissement
L’istoire de la cosmologie moderne a souvent été racontée. De nombreux livres d’istoire des sciences ou de vulgarisation e scientifique décrivent comment, au cours du  siècle, les secrets du cosmos auraient progressivement été percés. En particulier, nombre d’ouvrages récents décrivent comment les cosmologistes seraient arrivés à déterminer avec précision l’âge de l’Univers : 13,8 milliards d’années. Dans leur récit de cette conquête du savoir, ces livres plus ou moins érudits ont également tendance à louer, pour leur génie et leur intuition, les savants du passé ayant défendu la vision actuellement considérée comme juste. Concernant les autres cerceurs, ceux qui ont défendu des visions alternatives, ces livres, au mieux les mentionnent en passant, au pire les critiquent pour ne pas avoir reconnu la vérité qui se présentait devant leurs yeux, ou plutôt au bout des télescopes. Le livre que vous avez entre les mains entend se démarquer de cette façon d’écrire l’istoire. Il ne prétend pas se poser en juge suprême qui redistribue, par-dessus le « jugement de l’istoire », les blâmes et les louanges. Il tente simplement de
9
la face cachée de l’univers
prendre ses distances vis-à-vis de l’idée que le cosmos s’est révélé ou a livré ses secrets. Pour cela, il raconte une istoire faite, certes d’idées ingénieuses, mais également de partis pris, d’aveuglement et de dogmatisme plus ou moins équita-blement répartis cez tous ses protagonistes. Il n’oublie pas non plus que l’on peut se tromper pour de bonnes raisons et avoir raison pour de mauvaises. D’où son effort d’être attentif autant aux « vaincus » qu’aux « vainqueurs » de l’is-toire de la cosmologie. Cette démarce a quelque cose d’iconoclaste puisqu’elle en vient à briser la belle image d’une inexorable conquête du savoir diffusée de nos jours par la plupart des cosmologistes en activité. Pour exprimer cette défiance, il aurait peut-être été préférable d’écrire une satire de la cosmologie moderne afin d’interroger la façon dont cette discipline du savoir se pratique de nos jours (à travers ses institutions, ses grandes « messes », ses modes de publication, ses efforts pour gagner le public à ses idées, etc.). Il aurait alors fallu mettre en scène un Perse, ou plutôt un abitant d’une galaxie lointaine, en train de visiter les départements de cosmologie. Mais ce n’est pas l’option coisie. Plus modeste sur un plan littéraire, ce livre entend être plus fidèle qu’une satire sur un plan isto-rique. Aucun personnage n’est imaginaire. Aucun événement n’est inventé. Aucun argument n’est fictif. En ce sens, c’est un livre d’istoire (et de pilosopie) des sciences. Cela dit, en prenant ses distances vis-à-vis du discours des vainqueurs, il entend préserver l’esprit d’impertinence d’une satire. D’où son style.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.