Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,00 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Formez le monôme, formez…

de ed-saint-julien-d-orcival

L'Opéra fantastique

de ed-saint-julien-d-orcival

suivant
AVANTPROPOS  « Les atomes nous veulent-ils du mal ? » « Les atomes nous veulent-ils du bien ? » sinterrogeait en 1975 la télé-vision française. « Autant linformation est souhaitable, autant il est difficile de la présenter correctement et objectivement. Comment faire comprendre à un public non au courant que les surrégé-nérateurs à neutrons rapides sont meilleurs ou moins bons que 1 les surrégénérateurs à thorium et neutrons lents ? »  Tout bonnement en lui exposant dune manière simple et complète les informations de base, en mettant « au courant » ce public qui peut comprendre, qui voudrait comprendre  Certainement pas en affublant du surnom « décogau-chistes » ceux qui ne partagent pas les goûts du risque de ceux qui veulent tenir à tous prix le pari du « tout électrique, tout nucléaire » (longtemps slogan EDF)  Certainement pas par le verbiage et les déclarations volontairement alambiquées des « aristonucléaires », certaine-ment pas par des propos sectaires et prétentieux (comme par exemple en affirmant que le « débat (lié aux problèmes dimplantations de centrales nucléaires) ne concerne quun 2 nombre restreint de citoyens », ou en proclamant « lindustrie nucléaire, symbole de production et de croissance », ou en
1  Louis Leprince-Ringuet,Revue du Grand DeltaSpécial Nucléaire »,, « p. 50, 1975. 2  J.-C. Béranger,Revue du Grand DeltaSpécial Nucléaire , « », p. 72, 1975.
5
clamant avec grandiloquence « aucune alternative au nu-3 cléaire » )  Certainement pas non plus en offrant au public une information aux arguments puérils comme ceux-ci (relevés dans la presse à la fin 1974) : « notre génération semble condamnée à latome () à moins que chaque Français soit décidé à réduire considérablement sa consommation déner-gie, cest-à-dire à se lever et se coucher avec le jour, à se chauffer au charbon et au bois et à se priver dun certain nombre dappareils électroménagers ». Certes, « du fait du développement considérable des connais-sances, limportance des données à acquérir et à maîtriser, limite létendue des compétences scientifiques et techniques 2 de chacun ». Mais au pays de Descartes et de Boileau, on devrait réussir à fournir à chacun (en faisant appel à son bon sens) une analyse logique du « débat nucléaire », en ne perdant jamais de vue que « ce qui se conçoit bien, sénonce clairement ». Et puis noublions pas qu« il est aussi fatal quil est lâche de dissimuler des faits parce quils ne sont pas de notre 4 goût » . NOTE. Le texte qu’on vient de lire en avantpropos, comme celui de l’ensemble de cet ouvrage a été écrit il y a trente ans, en 1975. Il est publié aujourd’hui dans sa version originale, avec ça et là quelques mises à jour, notamment par des notes d’actualisation en 2005 lorsque le décalage avec l’état actuel du dossier est trop important. 3  Appel de 32 scientifiques américains, dont un tiers de prix Nobel, mars 1975. 4  John Tyndall, 1874, cité en préface par J.-M. Cleveland,The Chemistry of Plutonium, 1970.
6
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin