Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 45,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Microbiologie des carburateurs

De
230 pages
Depuis 1968, les avionneurs ont été confrontés aux problématiques de micro-organismes dans les carburéacteurs. Tous les kérosènes sont systématiquement biocontaminés par une flore fongique et bactérienne et les avions à turbopropulseurs et à turboréacteurs sont biocontaminés lors de chaque remplissage des réservoirs. Cette biocontamination peut engendrer les effets néfastes comme la diminution des performances, la détérioration des revêtements de protection de fonds de réservoirs et attaque, par corrosion etc.
Cet ouvrage est pluridisciplinaire dans les domaines : biologie des micro-organismes, biocontamination des circuits carburéacteurs, chimie des biodégradations, structures aéronautiques et maritimes, traitements préventifs et curatifs des réservoirs ainsi que physico-chimie des méthodes de détection de la contamination par micro-organismes des carburéacteurs.
L’auteur, fort de son expérience, surtout dans le domaine de la compatibilité des différentes techniques d’analyse de microorganismes vivants dans les kérosènes, transmet dans ce livre son capital de connaissances accumulées au cours de sa carrière.
Le livre s’adresse à des scientifiques : ingénieurs et techniciens, aussi bien de bureau d’étude que de laboratoires ainsi qu’aux étudiants.
Voir plus Voir moins
PROfil
Microbiologie des carburéacteurs Biocontamination et biocorrosion
Gérard Dallemagne
Microbiologie des carburéacteurs
Biocontamination et biocorrosion
Gérard Dallemagne
Illustration de couverture : Boîtes de Pétri avec milieu de culture en laboratoire, © aorphoto / fotolia.
Retrouvez tous nos ouvrages et nos collections sur http://laboutique.edpsciences.fr
Imprimé en France ISBN : 9782759818389
Tous droits de traduction, d’adaptation et de reproduction par tous procédés, réservés pour tous pays. La loi du 11 mars 1957 n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective », et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation intégrale, ou partielle, faite sans le consente er ment de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite » (alinéa 1 de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du code pénal. © EDP Sciences 2016
« Le but de toute science,tant des êtres vivants que des corps bruts,peut se caractériser en deux mots :prévoir et agir ».
Claude Bernard
Table des matières
Avantpropos................................................................................................. 11
Chapitre 1 • Introduction ........................................................................... 19
Partie 1 Biocontamination et biocorrosion.............................................. 27
Chapitre 2Les microorganismes..............................................................  • 29 2.1 Les bactéries .......................................................................................... 30 2.1.1 Altérations provoquées par les bactéries....................................... 32 2.1.2 Inhibition du développement des bactéries sulfatoréductrices....................................................................... 32 2.2 Les champignons  moisissures............................................................... 33 2.2.1 Altérations provoquées par les champignons ............................... 34 2.3 Les actinomycètes.................................................................................. 36
5
Microbiologie des carburéacteurs
6
Chapitre 337Causes primordiales de developpement des microorganismes.  • 3.1 L’eau...................................................................................................... 38 3.2 Les contaminants solides, oxydes métalliques......................................... 40 3.3 Les surfactants ....................................................................................... 40
Chapitre 441Mécanismes de la biocorrosion................................................  •
Chapitre 545Exemples pratiques de biocorrosion.........................................  • 5.1 Au niveau de la station........................................................................... 45 5.2 Constatations sur avion ......................................................................... 47
Chapitre 6 • Moyens d’eviter la biocorrosion par les microorganismes ....... 57 6.1 Maintien et propreté des réservoirs d’aéronefs........................................ 57 6.2 Prévention au stade exploitation ............................................................ 58
Partie 2 Traitements et protection des réservoirs................................... 61
Chapitre 7 • Méthodes de traitements des réservoirs.................................... 63 7.1 Traitements préventifs............................................................................ 64 7.1.1 Composés du bore ...................................................................... 64 7.1.2 Additif antiglace ........................................................................ 64 7.1.3 Sulfate d’hydroxy8 quinoléine ................................................... 65 7.1.4 Thymol ...................................................................................... 66 7.1.5 Bichromate de potassium............................................................ 66 7.1.6 Chromate de strontium .............................................................. 67 7.2 Traitements curatifs ............................................................................... 67 7.2.1 Bichromate de potassium............................................................ 67 7.3 Préconisations afin de traiter les réservoirs contre la biodétérioration ..... 68
Chapitre 8 • Protection des fonds de réservoirs contre les microorganismes 71 8.1 Les pigments métalliques chromatés ...................................................... 72 8.2 Étude expérimentale.............................................................................. 73 8.2.1 Systèmes de protection expérimentés .......................................... 74 8.2.2 Réalisation expérimentale ........................................................... 75 8.2.3 Caractérisations des paramètres d’essai d’immersionincubation.............................................................. 77 8.2.3.1 Importance des développements deCladosporium resinae (Cr).................................................................... 78
Table des matières
8.2.3.2 Évolution vers un pH acide de la phase H O 2 (IFPC4) ....................................................................... 81 8.2.3.3 Tenue des protections.................................................... 82 8.2.3.4 Tenue à la corrosion et à la biocorrosion........................ 84 8.2.3.5 Classement du comportement des systèmes de protection................................................................. 85 8.2.4 Comportement de cordons d’étanchéité structurale et des lignes de fixation aux microorganismes ............................ 86
Partie 3 Méthodes de détection de la biocontamination....................... 95
Chapitre 9 • Situation des méthodologies bioanalytiques............................. 97
Chapitre 10Synthèse bibliographique de description des méthodes • de détection101de biocontamination ......................................... 10.1 Méthode microscopique de référence par MicrofiltrationIncubation .... 101 10.2 Méthodes par lames immergées ............................................................. 104 10.2.1 Easicult Combi ........................................................................... 105 10.2.2 Microtest P ................................................................................. 108 10.2.3 Microtest K................................................................................. 111 10.3 Méthode de filtration Milliflex100 ....................................................... 115 10.4 ATPmétrie et bioluminescence ............................................................. 117 10.5 Microscopie en épifluorescence révélée par fluorochrome ...................... 123
Chapitre 11Compatibilité des méthodes « rapides » de détection • de biocontaminationavec les carburéacteurs kérosènes .......... 125 11.1 Combustibles endothermiques expérimentés ......................................... 126 11.1.1 Kérosène50................................................................................ 126 11.1.2 Carburéacteur JP10 ................................................................... 126 11.2 Souches de microorganismes étudiées................................................... 127 11.3 Conditions de culture des microorganismes.......................................... 127 11.3.1 Moisissures (champignons) ......................................................... 127 11.3.2 Bactéries aérobies ........................................................................ 128 11.4 Compatibilité des méthodes « rapides » par lames immergées avec le kérosène50 (JP1)...................................................................... 128 11.5 Compatibilité de l’ATPmétrie avec le kérosène50 (JP1) ..................... 130 11.6 Synthèse des travaux de compatibilité des méthodes de détection avec les carburéacteurs ........................................................................... 132
7
Microbiologie des carburéacteurs
8
Chapitre 12Validation des méthodes « rapides » de détection • de biocontamination135des carburéacteurs kérosènes ................ 12.1 Préparation d’échantillons de kérosène JP1 inoculés ............................. 136 12.2 Réalisation des essais de validation......................................................... 138 12.3 Résultats expérimentaux ........................................................................ 139 12.4 ATPmétrie de combustible THDCPDexo (JP10) inoculé.................. 162 12.5 Synthèse des travaux de validation des méthodes rapides de détection de biocontamination des carburéacteurs ............................ 164
Chapitre 13 • Synthèse des travaux de compatibilité et de validation des méthodes « rapides »de detection de biocontamination de carburéacteurs ................................. 165
Chapitre 14 • 169Optimisation des méthodes « ATPmétrie »........................... 14.1 Expérimentations par dilutions d’échantillons de référence.................... 170 14.1.1 Préparation d’échantillons de kérosène50 Jet A1 inoculés ......... 170 14.1.2 Validation des essais d’optimisation............................................. 172 14.1.2.1 Technique optimisée par FiltrationBrossage ............... 172 14.1.2.2 Technique simplifiée directe par « immersion » ........... 173 14.1.2.3 Méthode de référence.................................................. 173 14.1.3 Réalisation expérimentale ........................................................... 174 14.1.4 Résultats d’essais ......................................................................... 175 14.1.4.1 Identification ATPmétrique du kérosène à l’état originel ............................................................ 175 14.1.4.2 Identification ATPmétrique du kérosène inoculé de microorganismes ................................................... 175 14.1.4.3 Identification des degrés de biocontamination par méthode de référence ............................................ 190 14.2 Exploitation des résultats expérimentaux ............................................... 198 14.2.1 Biocontamination du kérosène à l’état originel............................ 198 14.2.2 Biocontamination du kérosène inoculé de microorganismes ...... 199 14.3 Réaction de l’ATPmétrie face à des microorganismes morts................. 214
Chapitre 15Conclusions relatives à l’ATPmétrie & bioluminescence ......  • 217
Chapitre 16Corroborations des deux méthodes microbiologiques • de détectiondéfinissant les traitements des réservoirs ............ 219
Chapitre 17223 • Autre technique ATPmétrique par solution de capture.........
Table des matières
Partie 4 Microbiologie du carburéacteur JP10....................................... 227
Chapitre 18229 • Microbiologie du carburéacteur JP10................................... 18.1 Description du JP10............................................................................. 230 18.2 Synthèse résumée du JP10.................................................................... 232 18.3 Disponibilité du JP10........................................................................... 232 18.4 Carburéacteurs JP10 étudiés................................................................. 232 18.4.1 Koch (ÉtatsUnis) ....................................................................... 233 18.4.2 Elf Antar (France), Carburants spéciaux...................................... 233 18.4.3 PCAS (France)............................................................................ 233 18.5 Biocontamination du JP10 par FiltrationIncubation ........................... 234 18.6 Bioanalyses microscopiques du JP10 à l’état frais.................................. 235 18.7 Viabilité des microorganismes dans le JP10......................................... 235 18.7.1 Biocontamination par ATPmétrie de carburéacteur JP10 inoculé.............................................................................. 236 18.8 Biocontaminationdu JP10 PCAS à l’état livraison ................................ 246
Partie 5 Épilogue....................................................................................... 249
Chapitre 19Épilogue................................................................................ 251 •
Chapitre 20Bibliographie......................................................................... 265 •
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin