Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 49,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

A
L’eau essentielle à la production
C’est l’élément essentiel pour une production. Généralement, les unités de fabrication évitent l’eau du réseau de la ville car celle-ci est souvent onéreuse pour les gros volumes et elle est traitée avec du chlore. Quant aux eaux naturelles prélevées dans le milieu naturel (source, forage, rivière…), elles renferment toujours des gaz dissous que l’on retrouve lors de leur contact avec l’atmosphère. Elles transportent aussi des matières en suspension et en solution en quantité variable qui proviennent des terrains qu’elles ont traversés ou sur lesquels elles ont ruisselé. Ces eaux brutes sont donc très variables selon leur provenance mais il est possible de les distinguer en deux types : – les eaux des surfaces, – les eaux souterraines. Les eaux souterraines sont privilégiées pour leurs caractéristiques principales : – faible turbidité, – absence ou faible taux d’oxygène, – température et composition chimique constante, – pureté microbiologique. Dans tous les cas, la qualité de l’eau prélevée doit être contrôlée régulièrement et au moins quatre fois par an.
2
A • L’eau essentielle à la production
Un traitement de l’eau sera toujours nécessaire avec au moins une îltration pour l’adapter à son utilisation en production. Ainsi, les eaux traitées pourront être utilisées comme : – eau industrielle pour la production d’eau chaude, de vapeur ou pour les nettoyages ; – eau domestique pour les sanitaires, douches ; – eau potable ou eau de boissons ; – eau hautement puriîée pour le mélange avec un produit sans stérilité (eau EHP) ; – eau puriîée stérile pour le contact avec un produit sensible ou stérile (eau PPI). En fonction du projet, il faudra choisir la meilleure source d’eau nécessaire à la production et les traitements adaptés (îgure A.1).
3
Ionisation
Simple OI
Osmose inverse
Nanofiltration 80°C céramique
Filtration fine membranes céramiques à froid
Concentrat Filtration membranaire Economies d’eau
Filtration fine cartouches
Adoucisseur électromagnétique
Eau de ville chlorée
A
Déchloration Charbon actif ou UV
Ultra Violet
Eau industrielle ou domestique
Adoucisseur à résines
L’EAU ESSENTIELLE À LA PRODUCTION
Ozone
Double OI
Eau de boissons
PROCÉDÉ
UTILISATION
Floculation éventuelle Decantation rapide
© Dunod – La photocopie non autorisée est un délit.
Préfiltration Filtre à sable
Eau PPI
Distillation
Eau hautement purifiée
A • L’eau essentielle à la production
Captage pleine eau
Captage forage ou puits
Filtre centrifuge
Tour d’oxydation Démanganisation Déferrisation
SOURCE
Figure A.1– Tableau de traitement d’eau de la source à l’utilisation
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin