//img.uscri.be/pth/010acf67bcd99a786684fe0c1c44b51ba3489931
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Science et conscience dans la post-urgence du séisme d'Haïti

De
100 pages
Le tragique séisme du 12 janvier 2010 en Haïti n'a pas surpris les scientifiques mais a pris de court un pays dont la population et ses gouvernants n'étaient absolument pas préparés. Pourtant, la menace sismique était bien connue et les dégâts à attendre ne faisaient aucun doute. Ce livre décrit l'information scientifique disponible avant le séisme puis l'expérience personnelle de l'auteur en Haïti dans la post-urgence du séisme. Il analyse les succès, les échecs et les défis pour insérer une information scientifique pertinente dans l'agenda de la réponse et de la reconstruction après une catastrophe majeure.
Voir plus Voir moins
Le tƌagîƋue sĠîsŵe du ϭϮ jaŶvîeƌ ϮϬϭϬ eŶ Haï Ŷ’a pas suƌpƌîs les sĐîeŶiƋues ŵaîs a pƌîs de Đouƌt uŶ paLJs doŶt la populaoŶ et ses gouveƌŶaŶts – LJ Đoŵpƌîs l’oŵŶîpƌĠseŶte ĐoŵŵuŶautĠ îŶteƌŶaoŶale – Ŷ’ĠtaîeŶt aďsoluŵeŶt pas pƌĠpaƌĠs. PouƌtaŶt, ŵġŵe sî le sĠîsŵe Ŷ’Ġtaît pas pƌĠvîsîďle, la ŵeŶaĐe sîsŵîƋue Ġtaît ďîeŶ ĐoŶŶue et les dĠgâts à aTeŶdƌe Ŷe faîsaîeŶt auĐuŶ doute. Ce lîvƌe dĠĐƌît eŶ teƌŵes sîŵples l’îŶfoƌŵaoŶ sĐîeŶiƋue dîspoŶîďle avaŶt le sĠîsŵe puîs l’edžpĠƌîeŶĐe peƌsoŶŶelle de l’auteuƌ eŶ Haï daŶs la post-uƌgeŶĐe du sĠîsŵe de ϮϬϭϬ. Il aŶalLJse les suĐĐğs, les ĠĐheĐs et, plus gĠŶĠƌaleŵeŶt, les dĠis pouƌ îŶsĠƌeƌ uŶe îŶfoƌŵaoŶ sĐîeŶiƋue peƌŶeŶte daŶs l’ageŶda de la ƌĠpoŶse et de la ƌeĐoŶstƌuĐoŶ apƌğs uŶe Đatastƌophe ŵajeuƌe.
et spéĐîalîste de la ƌégîoŶ Đaƌaïďe. Il a tƌavaîllé eŶ Haï Đoŵŵe ĐoŶseîlleƌ sĐîeŶiƋue pouƌ les NaoŶs UŶîes de ϮϬϭϬ à ϮϬϭϮ, aveĐ l’espoîƌ de ĐoŶtƌîďueƌ à ƌeĐoŶstƌuîƌe uŶ paLJs sîsŵîƋueŵeŶt plus sûƌ
ĐoŶtedžte sî paƌĐulîeƌ du développeŵeŶt et de l’uƌgeŶĐe huŵaŶîtaîƌe ĐhƌoŶîƋue.
IllustƌaoŶ de Đouveƌtuƌe : © Maƌîo BeŶjaŵîŶ, ϮϬϭϮ.
Éric Calais
Science et conscience dans la posturgence du séisme d’Haïti
Séisme et conscience dans la post-urgence du séisme d’Haïti
Éric Calais
Séisme et conscience dans la post-urgence du séisme d’Haïti
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11485-9 EAN : 9782343114859
S’il arrive que tu tombes, apprends vite à chevaucher ta chute. Que ta chute devienne ton cheval pour continuer le voyage.
Frankétienne
I
Sommaire
Sursis sismique
II Happé
III Haïti
IV Premiers pas
V Eclaircies
VI Expliquer
9
23
39
53
67
79
Chapitre
Sursis
I
sismique
Le 12 janvier 2010, vers 5 heures du soir, un courrier électronique arrive parmi d’autres, au sujet on ne peut plus clair :
20100112 21:53:09 (Mw 7.2) HAITI REGION. Le premier réflexe est purement professionnel : où exacte-ment a eu lieu l’événement, sa magnitude est-elle vraiment de 7.2, quelle est sa profondeur ? Je fais rapidement le tour des possibilités, tout en me connectant sur le site internet d’ori-gine du message, leNational Earthquake Information Center de l’U.S. Geological Survey. Épicentre à 16 km au sud-ouest de la méga-ville de Port-au-Prince, capitale du pays, mal construite et surpeuplée. Séisme superficiel, magnitude cor-recte, un peu révisée une heure plus tard à la valeur finale de 7.0. Aucun doute à qui connait un peu le pays : un désastre vient d’avoir lieu. L’émotion prend rapidement le dessus – combien de morts, où sont mes amis ? Je tente de les appe-ler, cherchant nerveusement dans mes archives les numéros de téléphone que je peux trouver. Bien sûr, aucune commu-nication ne passe. J’envoie des messages électroniques, sans grand espoir qu’on y réponde. Parmi les premières informations sur cette catastrophe on annonce que l’hôpital de Turgeau, quartier résidentiel de la ville, s’est écroulé (Fig I.1). Par contre la toute proche « tour Digicel », du nom d’un des opérateurs de télépho-nie mobile du pays, ne subit quasiment aucun dégât malgré sa hauteur et la complexité de sa structure. On saura en-
9