Si la science m'était contée. Des savants en litté

De
Publié par

Les sciences ne peuvent échapper à la culture. C'est pourquoi la fiction, mieux souvent que l'histoire des sciences, montre comment elles changent nos perceptions du monde. La littérature puise dans l'activité scientifique des modèles, des formes, des métaphores. Les romans, mais aussi le théâtre, la BD, le cinéma, s'inspirent, de plus en plus souvent, de figures canoniques du monde scientifique. Sept d'entre elles, parmi les plus marquantes : Giordano Bruno, Galilée, Newton, Darwin, Marie Curie, Einstein et Oppenheimer, sont ici convoquées comme autant d'exemples emblématiques de ces échanges entre science et fiction. Les destinées de ces chercheurs, et les résonances de leurs découvertes, transposées par les romanciers, en font les révélateurs de tensions sociales et de crises intellectuelles qui débordent le contenu de leurs travaux scientifiques. Leur entrée en fiction fait de ces savants de papier les catalyseurs d'un imaginaire des sciences dont on ne saurait négliger ni l'importance, ni l'attrait.



Jean-François Chassay est professeur à l'université du Québec à Montréal. Outre ses travaux sur la représentation littéraire des scientifiques, il a publié des romans où la science est fortement présente.


Publié le : mercredi 25 mars 2015
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021240610
Nombre de pages : 306
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Si la science m’était contée
J E A N  F R A N Ç O I S C H A S S AY
Si la science m’était contée
Des savants en littérature
ouvrage publié avec le concours du centre national du livre
É D I T I O N S D U S E U I L e 25, bd RomainRolland, Paris XIV
isbn9782021244564
© Éditions du Seuil, avril 2009
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédéque ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue unecontrefaçon sanctionnée par les articles L. 3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.editionsduseuil.fr
À la mémoire de Stephen Jay Gould, modèle de l’intellectuel
Avantpropos
Je remercie JeanMarc LévyLeblond qui, lors de la lecture du premier chapitre que je lui ai remis de ce livre en devenir, m’a fait des remarques très pertinentes qui m’ont aidé à en changer l’orientation. Plusieurs étudiants ont entrepris des recherches documen taires qui m’ont été utiles. Je voudrais vivement remercier Alain Farah, Marc Gaudreault, Daniel Grenier, Julie Lacha pelle, CharlesPhilippe Laperrière, Nathalie Roy, et en parti culier Élaine Després qui a aussi relu le manuscrit.
Ce livre a été écrit dans le cadre des travaux du Sélectif (« Savant et espace du laboratoire : épistémocritique de textes irrigués par la fiction »), subventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et la Société pour la promotion de la science et de la technologie, que je voudrais aussi remercier.
Pour alléger l’ouvrage, les références complètes des fictions ont été placées uniquement en bibliographie.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Bachelard (Fiche philosophe)

de LePetitPhilosophe.fr

Jung

de presses-universitaires-de-france