Terre !. Des menaces globales à l'espoir planétair

De
Publié par

Les changements multiples qui affectent notre planète à grande échelle suscitent craintes et désorientations. Mais une nouvelle science de la Terre, unifiée et synthétique, proposant une vision à long terme, fait émerger de nouvelles perspectives de pensée et d'action.


La célèbre image du lever de Terre vu depuis la Lune symbolise parfaitement cette nouvelle vision d'ensemble de notre globe. Montrant l'importance des effets du vivant sur la géologie et le climat de la Terre tout au long de son histoire, elle ramène nos peurs à la raison, et laisse entrevoir des solutions à nos problèmes. Rarement des avancées scientifiques fondamentales auront été d'une telle importance pour l'avenir de l'humanité.


Publié le : jeudi 25 décembre 2014
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021232516
Nombre de pages : 227
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
TERRE !
Du même auteur
Vive la Terre Physiologie d’une planète Seuil, « Science ouverte », 1998
PETER WESTBROEK
TERRE !
Des menaces globales à l’espoir planétaire
TRADUIT DE L’ANGLAIS PAR CHRISTIAN JEANMOUGIN
OUVRAGE TRADUIT AVEC LE CONCOURS DU CENTRE NATIONAL DU LIVRE
ÉDITIONS DU 25, bd Romain-Rolland,
SEUIL e Paris XIV
Illustrations de la couverture
Illustration de la couverture, fresque récemment découverte sur l’île grecque de Santorin, sous une couche de cendres volcaniques vieille de 3 500 ans. Elle rappelle la perception intégrée de la nature à l’aube de la civilisation occidentale. Ce livre montre comment la science actuelle approfondit cette notion primordiale. Crédit :La Fresque du printemps, Musée archéologique d’Athènes.
isbn9782021233803
© Éditions du Seuil, octobre 2009
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.editionsduseuil.fr
Pour Arine et Judith
Cher lecteur,
Prologue
Ce livre est un portrait, un portrait de notre planète, donc de ses habi tants, vous et moi en particulier. Il reflète un effort collectif qui dure depuis des siècles. Il a été accompli, avec d’immenses difficultés, à partir de la réalité ellemême. Son exécution a exigé une concentration et un discernement extrêmes. Il est encore inachevé, et je ne peux en présenter qu’un aperçu. Mais cette esquisse suffit pour percevoir la profondeur de nos racines et apprécier notre grandeur.
Les problèmes actuels de la Terre suscitent un sentiment général d’an xiété. Nous avons tendance à nous sentir humiliés tant nous semblons dépassés par ces problèmes. Ce qu’il nous faut en de tels moments, c’est de la perspicacité, du recul et du courage. Il est donc sage d’avoir toujours notre portrait présent à l’esprit, afin de nous y référer comme une source de réconfort, une boussole pour notre orientation, et un conseiller fiable pour prendre les bonnes décisions.
Le fil conducteur de ce livre est un conte d’Edgar Poe, « Une descente dans le Maelström » (1841). Ce conte prépare au récit plus vaste de la réalité de notre globe et aide à apprécier nos intentions. Vous en trou verez le texte intégral à la fin du livre. En voici déjà un bref résumé.
9
T E R R E !
Entre les îles Lofoten, près de la côte norvégienne, les courants de marée transforment régulièrement la mer en un monstrueux maelström. Tout ce qui entre dans le champ d’attraction de ce monstre se trouve irrémédiablement entraîné vers les rochers au fond de la mer. Lorsque les eaux se calment, entre deux marées, elles rejettent toutes sortes de débris lacérés. Les périodes d’accalmie sont brèves – juste suffisantes pour permettre à d’intrépides pêcheurs de traverser la zone de danger, de remplir leur bateau d’une prise abondante, puis de gagner des eaux plus sûres. Le risque est considérable, le gain énorme.
Trois pêcheurs, frères, ne peuvent résister à la tentation. À bord de leur bateau, ils s’aventurent dans les eaux dangereuses. Très rapi dement, ils sont pris dans le terrible tourbillon. Le mât passe par dessus bord, emportant avec lui le plus jeune qui s’y était attaché. Des deux hommes restants, l’un saisit un anneau, l’autre s’agrippe à une grosse barrique vide arrimée au bateau. Submergés d’horreur, ils dérivent vers la gueule du vorace tourbillon, et le navire s’engage dans une terrible spirale qui les rapproche, lentement mais irrémé diablement, du fond de l’abîme.
Les deux frères se savent condamnés, mais leurs réactions sont totalement opposées. L’aîné, pris de panique, abandonne sa prise, rampe vers l’anneau et en déloge son frère qui s’agrippe alors à la barrique. Mais tandis que le premier ferme les yeux et attend la fin, le second est soudain traversé d’un éclair de lucidité. Observant son environnement avec une attention plus soutenue, il remarque de nom breux objets flottant autour du bateau. Il constate que certains objets sont totalement brisés, tandis que d’autres restent intacts. Il constate aussi que les gros objets descendent plus rapidement que les objets plus petits, et qu’une forme allongée, cylindrique, tend à retarder le mouvement vers le bas. Il entrevoit alors une possibilité de survie.
Il essaie d’en avertir son frère, mais le pauvre est incapable deréagir. Cela ne laisse plus au jeune pêcheur d’autre choix quede saisir sa seule chance. Il s’attache à la barrique, la désarrime, etse jette dans les eaux tumultueuses. Audessous de lui, il voit le bateau 10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.