100 réponses aux questions sur le deuil et le chagrin

De
Publié par

Notre culture tend à cacher la mort. Cet évitement d'une réalité inéluctable aggrave la solitude et la souffrance de l'endeuillé. Elle entrave également son évolution psychologique lorsque, une fois passées les objectifs, il n'a plus le droit de laisser paraître sa douleur. Nadine Beauthéac a été très impressionnée par le nombre et la diversité des questions surgissant à la fin de ses conférences sur le deuil :Le deuil dure-t-il vraiment un an ? À partir de quel âge peut-on dire à un enfant qu'un proche est mort ? Faut-il prendre des antidépresseurs ? Ai-je tort de conserver le numéro de téléphone de mon conjoint décédé dans mon portable ? Je ne supporte plus les réunions de famille depuis la mort de mon enfant, dois-je me forcer ?En une centaine de rubriques, couvrant tous les thèmes, depuis les comportements jusqu'à la théorie du deuil, elle vient à la rencontre de toutes ces interrogations que l'on n'ose pas formuler et offre ainsi un véritable soutien aux endeuillés.
Publié le : mercredi 3 novembre 2010
Lecture(s) : 42
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226223623
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Notre culture tend à cacher la mort. Cet évitement d'une réalité inéluctable aggrave la solitude et la souffrance de l'endeuillé. Elle entrave également son évolution psychologique lorsque, une fois passées les objectifs, il n'a plus le droit de laisser paraître sa douleur. Nadine Beauthéac a été très impressionnée par le nombre et la diversité des questions surgissant à la fin de ses conférences sur le deuil :Le deuil dure-t-il vraiment un an ? À partir de quel âge peut-on dire à un enfant qu'un proche est mort ? Faut-il prendre des antidépresseurs ? Ai-je tort de conserver le numéro de téléphone de mon conjoint décédé dans mon portable ? Je ne supporte plus les réunions de famille depuis la mort de mon enfant, dois-je me forcer ?
En une centaine de rubriques, couvrant tous les thèmes, depuis les comportements jusqu'à la théorie du deuil, elle vient à la rencontre de toutes ces interrogations que l'on n'ose pas formuler et offre ainsi un véritable soutien aux endeuillés.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant