15 cas cliniques en psychopathologie du traumatisme

De
Publié par

La capacité du traumatisme psychique à transformer radicalement un individu dans son équilibre somato-psychique, ses croyances, son identité, ses relations à autrui, interroge fondamentalement la question de la vulnérabilité psychique et du sens que revêt pour chacun l’expérience traumatique. Basé sur plusieurs années d’expérience clinique et de recherche dans le champ du psychotraumatisme, cet ouvrage présente de nombreux cas qui illustrent plusieurs dimensions cliniques et psychopathologiques fondamentales du traumatisme psychique dans des contextes cliniques divers (accidents, agressions, catastrophes, guerres, deuils traumatiques, traumatismes médicaux, harcèlement sexuel, traumas extrêmes, exil…). Il met l’accent sur la complexité des facteurs de vulnérabilité individuels et contextuels selon les situations cliniques et sur la nécessité de reconnaître et d’identifier le noyau psychotraumatique commun pour permettre un suivi adapté.

Publié le : mercredi 8 janvier 2014
Lecture(s) : 7
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100707515
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La capacité du traumatisme psychique à transformer radicalement un individu dans son équilibre somato-psychique, ses croyances, son identité, ses relations à autrui, interroge fondamentalement la question de la vulnérabilité psychique et du sens que revêt pour chacun l’expérience traumatique. Basé sur plusieurs années d’expérience clinique et de recherche dans le champ du psychotraumatisme, cet ouvrage présente de nombreux cas qui illustrent plusieurs dimensions cliniques et psychopathologiques fondamentales du traumatisme psychique dans des contextes cliniques divers (accidents, agressions, catastrophes, guerres, deuils traumatiques, traumatismes médicaux, harcèlement sexuel, traumas extrêmes, exil…). Il met l’accent sur la complexité des facteurs de vulnérabilité individuels et contextuels selon les situations cliniques et sur la nécessité de reconnaître et d’identifier le noyau psychotraumatique commun pour permettre un suivi adapté.


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.