//img.uscri.be/pth/ea5526a5a203f6a4816fa3d7cd2ce2f4a0164419
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

99 clés pour mener une vie créative

De
124 pages
La créativité déborde les seules frontières de la peinture et de l’écriture. C’est elle qui intervient lorsque vous cherchez, hors des sentiers battus, des manières d’être plus heureux et plus épanoui. Les exercices de prise de conscience et d’ouverture du coeur proposés dans 99 incontournables de la créativité vous aideront à saisir la moindre occasion d’utiliser votre créativité pour transformer l’ordinaire de la vie en une vie extraordinaire.
Cultivez et renforcez votre processus imaginatif grâce aux 33 clés de chacune des trois sections du livre: Prise de conscience, Intuition et Connexion à l’esprit. Ces clés, qui débouchent sur des actions concrètes, vous inspireront et vous mobiliseront au quotidien pour que chaque journée soit un peu plus créative et réussie. En vous présentant des façons novatrices d’aiguiser votre attention et de développer votre pouvoir d’expression, Melissa Harris vous aide à libérer votre potentiel créatif.
Voir plus Voir moins

Copyright © 2015 Melissa Harris
Titre original anglais : 99 Keys to a Creative Life
Copyright © 2016 Éditions AdA Inc. pour la traduction française
Cette publication est publiée en accord avec Llewellyn Publications, Woodbury, MN, www.llewellyn.com
Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le
cas d’une critique littéraire.
Éditeur : François Doucet
Traduction : Diane Thivierge
Révision linguistique : Maryse Faucher
Correction d’épreuves : Nancy Coulombe
Conception de la couverture : Matthieu Fortin
Photo de la couverture : © Thinkstock
Mise en pages : Sébastien Michaud
ISBN papier 978-2-89767-271-3
ISBN PDF numérique 978-2-89767-272-0
ISBN ePub 978-2-89767-273-7
Première impression : 2016
Dépôt légal : 2016
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque et Archives Canada
Éditions AdA Inc.
1385, boul. Lionel-Boulet
Varennes (Québec) J3X 1P7, Canada
Téléphone : 450 929-0296
Télécopieur : 450 929-0220
www.ada-inc.com
info@ada-inc.com
Diffusion
Canada : Éditions AdA Inc.
France : D.G. Diffusion
Z.I. des Bogues
31750 Escalquens — France
Téléphone : 05.61.00.09.99
Suisse : Transat — 23.42.77.40
Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Imprimé au Canada
Participation de la SODEC.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Harris, Melissa,
1955[99 keys to a creative life. Français]
99 clés pour mener une vie créative : la spiritualité, l’intuition et la prise de conscience au service de l’épanouissement personnel
Traduction de : 99 keys to a creative life.
ISBN 978-2-89767-271-3
1. Créativité. 2. Pensée créatrice. 3. Actualisation de soi. 4. Intuition. 5. Spiritualité. I. Titre. II. Titre : 99 keys to a creative life. Français. III. Titre :
Quatrevingt-dix-neuf incontournables de la créativité.
BF408.H3714 2016 153.3’5 C2016-940576-1
Conversion au format ePub par:
www.laburbain.comD é d i c a c e
Je dédie ce livre à ceux qui ne se croient pas créatifs ou qui se le sont fait dire et qui meurent
d’envie de réveiller cette partie endormie de leur être. Nous sommes tous créatifs. Prenez plaisir
à repousser les frontières de votre imagination !R e m e r c i e m e n t s
Ce livre porte précisément sur ce qui m’a interpellée tout au long de ma vie. J’aimerais, en
premier lieu, remercier Angela Wix, de Llewellyn, qui m’a trouvée sur les lieux d’une exposition
et m’a invitée à écrire un livre sur l’orientation que j’ai donnée à ma vie. C’était écrit dans le ciel !
Un merci tout spécial au personnel de Llewellyn, qui m’a soutenue durant tout ce projet. Je dois
une grande partie de ce que j’ai appris et mis en pratique dans mon quotidien et ma vie
spirituelle aux outils tirés des exposés Pathwork. Les 258 exposés du guide Pathwork ont été
canalisés sur plusieurs années par la médium spirituelle Eva Pierrakos. Ces enseignements
proviennent d’une entité spirituelle appelée « Le guide ». Un gros merci à toi, Eva, au Guide,
ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué à diffuser la sagesse contenue dans ces enseignements.
Je serais incapable de mener à bien un projet comportant une part d’écriture sans l’aide du
génie créatif Ja-lene Clark, elle-même écrivaine. Elle accomplit des miracles en aidant les autres
à extraire l’essence de ce qu’ils souhaitent exprimer pour en faire une œuvre finie. Un gros
merci également à Joanne Sprott pour la finesse de ses corrections. J’aimerais aussi remercier
Kent Robison, sur qui je peux toujours compter pour faire des courses, s’acquitter d’une corvée,
garder le chat, corder le bois et me soutenir de manière générale. Un merci également à mon
père, Donald Harris, pour son amour et son appui. Je suis reconnaissante à tous ceux qui m’ont
découragée de faire de mon art une profession, car ils m’ont ainsi contrainte à trouver en moi la
force intérieure et la détermination dont j’avais besoin. En terminant, j’aimerais remercier tous
ceux et celles avec qui j’ai partagé mon amour du processus créateur, tant mes professeurs que
mes étudiants, car nous apprenons tous les uns des autres. Oups ! j’allais oublier de remercier
Timmy le chat, qui m’a tenu compagnie directement sur le clavier tout au long de la rédaction de
ce bouquin.I n t r o d u c t i o n
Aider les autres à développer leur créativité est une des choses qui m’apportent le plus de joie
dans la vie. Je suis effarée de voir combien de personnes ont été découragées d’utiliser leur
talent créatif à l’école primaire ou secondaire. On leur a peut-être dit qu’elles ne savaient pas
dessiner, on a peut-être ri en lisant leur compte rendu de livre ou peut-être n’excellaient-elles
pas dans la chorale de l’école, mais désiraient néanmoins ardemment chanter.
Nous sommes particulièrement sensibles à la critique pendant notre formation scolaire. Se
faire dire que l’on n’est pas créatif peut laisser des cicatrices que nous ne parviendrons à
surmonter qu’au prix de nombreuses années de travail sur soi. Trop de critiques peut étouffer la
créativité pour la vie. Lorsque, après des années de disette artistique, des gens trouvent le
courage de s’inscrire à l’un de mes ateliers et que je les vois à la fois impatients et inquiets de
s’y mettre, cela me remplit de joie. Au début, ils sont quelque peu hésitants, mais au fur et à
mesure que l’atelier progresse, ils gagnent en confiance. Et ceux qui cessent ensuite de
pratiquer leur discipline auront au moins eu la chance de vaincre leurs démons, du seul fait de
s’être inscrits à l’atelier. Surmonter nos peurs accroît notre sentiment de pouvoir personnel.
Si vous possédez déjà une formation artistique et êtes installé dans un processus créatif, ces
clés peuvent vous aider à peaufiner et à pousser plus loin l’exploration de la source intarissable
de votre créativité. Ceux qui se considèrent créatifs, mais qui n’ont pas pratiqué depuis
longtemps parce qu’ils sont bloqués, trouveront dans ces clés de quoi réveiller leur créativité. Si
vous ne vous êtes jamais considéré comme créatif, j’espère que vous apprendrez à élargir votre
définition de la créativité et découvrirez en vous des richesses insoupçonnées.
Dans 99 clés pour mener une vie créative, je vous amène à prendre conscience du cercle
vicieux que vous entretenez en vous censurant trop facilement, car vous tuez ainsi dans l’œuf
vos idées et pensées avant même qu’elles n’aient eu le temps de germer, sous prétexte qu’elles
sont dénuées d’intérêt. Lorsque nous nous renfermons, notre énergie faiblit, nous commençons
à douter de nous-mêmes et renforçons la fausse notion selon laquelle nous sommes incapables
ou ne méritons pas d’accéder à notre propre créativité.
Tous ces petits riens que nous faisons chaque jour sans même y penser, pour nous-mêmes
ou pour les autres, peuvent nous servir de passerelle pour apprendre à jeter un regard neuf sur
des détails qui nous sont toujours apparus insignifiants. À d’autres moments, c’est notre
capacité de nous focaliser intérieurement qui nous permet d’utiliser notre pouvoir créatif pour
réorienter peu à peu notre vie vers un plus grand bonheur. J’ai écrit ce livre pour vous aider à
trouver vos propres déclencheurs de créativité, grâce à des clés qui instaureront chez vous de
nouvelles habitudes ou nouveaux schèmes de pensées ayant pour effet de soutenir ou de
mettre en branle votre potentiel créatif.
La créativité ne se résume pas à écrire, à peindre ou à créer un objet tangible que l’on peut
voir, entendre ou toucher. C’est agir ou penser autrement, de manière à voir les situations sous
différents angles. C’est un état qu’il est possible de maintenir pratiquement toute la journée, afin
de transcender notre façon habituelle de percevoir notre monde intérieur et celui qui nous
entoure. On pourrait également y voir un muscle : plus nous l’utilisons, plus il est capable de
fonctionner naturellement et facilement par lui-même. Pour développer cette habileté, il faut
vouloir et souhaiter ardemment focaliser notre énergie créative et saisir chaque occasion de s’y
appliquer.
D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais cessé de créer. Si l’on en croit mes parents,
la seule façon de me faire taire consistait à me donner du papier et des craies de cire. Lorsquej’en avais assez, j’allais me « perdre » dans la nature. Je passais des heures assise en haut
d’un très grand arbre à observer les oiseaux, les insectes, les nuages et tout ce qui entrait dans
mon champ de vision. Aussi bien mes journées que mes périodes de rêverie étaient émaillées
d’épisodes de clairvoyance.
Dans la jeune vingtaine, j’ai plongé dans le monde de la métaphysique et, quelques années
plus tard, j’ai commencé à canaliser. Or, mes séances de channeling se sont transformées en
séances de guérison, au cours desquelles mes guides m’indiquaient où poser les mains et quels
sons émettre, une technique aujourd’hui appelée « chant harmonique de guérison ». Je me suis
alors inscrite à la Barbara Brennan School of Healing pour en apprendre davantage sur ce que
j’étais appelée à faire.
Comme je manquais de temps pour à la fois guérir et m’adonner à une forme d’art, je me
suis entièrement consacrée à ma carrière artistique pendant de nombreuses années.
Cependant, étant donné que mon rôle de guérisseuse comptait pour une large part dans ma
mission ici-bas, je savais que je trouverais un jour une façon de réunir ces deux aspects de mon
être. Avec le temps, j’ai découvert des façons de combiner les deux dans mes cours d’arts
plastiques et ma production artistique, qui comprend des cartes de vœux, des reproductions,
des calendriers et d’autres articles arborant des images destinées à inspirer. J’ai repris mes
séances de médiumnité, auxquelles j’ai jumelé la possibilité d’obtenir un portrait illustrant
l’essence de la personne telle que je l’ai perçue pendant la séance. C’est ce que j’ai appelé un
Spirit Essence Portrait. Dans 99 clés pour mener une vie créative, je vous livre tous les
renseignements, astuces, raccourcis et outils que j’ai découverts au fil de ma production.
Dans ce livre, je vous fais part également des exercices de spiritualité, d’intuition et de
présence attentive que j’utilise pour conserver et aiguiser mon potentiel créatif. L’expérience et
la formation que j’ai acquises tout au long de mon cheminement comme étudiante et
professeure de spiritualité, guérisseuse, médium, personne empathique et artiste, convergent
dans ce livre. Vous y trouverez des façons inusitées d’appliquer la spiritualité à votre processus
créatif et des idées pour mettre en pratique certains principes spirituels en vue du
perfectionnement et de l’amélioration de votre connexion à l’Esprit.
Comment utiliser ce livre
J’ai choisi de diviser cet ouvrage en trois parties, dont chacune est essentielle au
développement du potentiel créatif. On peut l’utiliser de différentes manières. Vous pourriez, par
exemple, commencer par la partie qui porte sur l’aspect que vous maîtrisez le mieux. Si vous
employez déjà efficacement vos habiletés intuitives, lisez d’abord la partie qui s’y rapporte ; c’est
un très bon point de départ, car vous possédez déjà de bons acquis dans ce domaine. Si vous
n’avez qu’un moment, ne lisez qu’une seule clé. Attendez d’avoir bien assimilé une partie avant
de passer à la suivante. Vous pouvez aussi lire le livre d’une seule traite, du début à la fin.
Allezy à votre rythme et consultez-le souvent.
Tous les exercices font ressortir le fait que notre potentiel créatif réside à l’intérieur de nous.
Avant d’entamer votre exploration, je vous conseille fortement de vous munir d’un
appareilphoto, d’un cahier et, au besoin, d’un appareil qui enregistre les sons ; ce sont tous d’excellents
outils pour les âmes créatives.
Vous aussi pouvez accéder à une vie plus riche sur le plan créatif. Ce livre s’adresse à tous
ceux qui souhaitent tirer davantage de satisfaction d’une créativité déjà en marche et aux
débutants de tous âges qui se lancent dans une nouvelle aventure créative. Les clés qu’il
contient ont le pouvoir de vous hisser vers un degré supérieur d’inspiration, de bonheur et dejoie. Par nos efforts quotidiens, nous pouvons transformer le banal en quelque chose
d’extraordinaire et vivre de manière à atteindre un haut degré d’épanouissement personnel. Bon
voyage !CLÉS POUR LA PRÉSENCE ATTENTIVE :
Ouvrons les yeux ! Nous vivons entourés d’occasions
d’être créatifs !Nos vies sont si actives, pour ne pas dire chaotiques — covoiturage, école, travail, crèche,
repas du soir à préparer, jours fériés à organiser — que nous finissons par perdre de vue ce
que nous avions projeté d’accomplir. Si nous ne faisons que penser à la prochaine corvée ou à
nos soucis, nous risquons de rater le paysage qui vient de nous passer sous le nez et dont nous
aurions pu faire un superbe tableau ; ou encore la chanson à la radio dont nous aurions pu nous
inspirer pour créer un nouveau personnage de roman. Ce sont là des occasions en or d’enrichir
notre propre catalogue d’idées créatives et de progresser dans notre évolution personnelle.
Vous pouvez transformer une querelle avec un collègue en une expérience positive débouchant
sur une prise de conscience enclenchée par un examen approfondi des points de vue de
chacun. Cela pourrait vous aider à comprendre comment vous auriez besoin d’évoluer sur le
plan personnel.
La présence attentive, c’est un état d’être qui suppose que l’on soit présent et éveillé, de
manière à déceler le moindre facteur pouvant nous freiner ou nous propulser. Les clés réunies
sous cette appellation sont d’ordre mental, émotionnel ou physique ; elles vous enseignent à
être plus attentif et vous préparent à faire des choix qui sustenteront votre créativité. Dans cette
partie, nous examinons différents aspects de notre vie et voyons l’importance d’obéir à nos
impulsions créatrices, même si cela se résume à un tout petit geste, de manière à en faire une
habitude. Nous examinons aussi comment la chose la plus ordinaire peut devenir extraordinaire
et apprenons à apprécier pleinement les créations des autres. Le sérieux avec lequel nous nous
engageons sur la voie de la présence attentive est une façon de dire à l’Esprit que nous visons
un haut degré d’épanouissement personnel et créatif.
J’avais l’habitude de me sentir coupable de ma tendance à rêvasser au point de négliger
certaines tâches. À l’école, je pensais rarement à étudier, trop occupée que j’étais à l’idée d’aller
jouer dehors et, plus tard dans la vie, à songer à ce que je voulais peindre. En classe, je
n’écoutais pas du tout. Je me réfugiais derrière un livre posé à la verticale sur mon petit pupitre
et devant lequel je plaçais un dessin. Comme vous vous en doutez, j’avais de mauvaises notes
dans les matières qui ne m’intéressaient pas.
Plus tard dans la vie, j’ai compris que cette façon de m’évader était une habitude néfaste et
j’ai décidé de m’attaquer au problème. Je me suis efforcée de toujours rester consciente de ce
qui captait mon attention, et quand j’ai commencé à faire assidûment certains des exercices
contenus dans les clés de cette partie, j’ai été surprise de constater le nombre de fois où j’avais
la tête ailleurs. Vous aussi devriez observer assez rapidement que vous êtes moins éparpillé et
plus efficace qu’avant. Selon votre capacité de concentration, il pourrait s’écouler quelques mois
avant que vous ne remarquiez des progrès, mais ne vous découragez pas : le jeu en vaut la
chandelle. Ces exercices sont particulièrement utiles en période de détresse émotionnelle.
Les exercices de présence attentive nous aident à comprendre ce qui stimule notre créativité
et nous procure la paix intérieure. La présence attentive constitue le socle, la base sur laquelle
reposeront les clés des deux autres parties. (Les clés des parties Intuition et Spiritualité
commencent toutes par des exercices de présence attentive.) Quand vous êtes pleinement
conscient, les choses se placent d’elles-mêmes et vos facultés créatives sont à leur meilleur, car
vous êtes présent et ouvert à l’inspiration et aux idées qui pourraient vous venir. La présence
attentive, c’est de garder les yeux, les oreilles, le cœur et l’esprit ouverts. Lorsque nous
sommes éveillés, des sources inépuisables d’inspiration se présentent. Nous nous occupons de
notre santé, prenons nos responsabilités et soignons nos relations avec autrui, de manière à
faire « place nette ». Les clés proposées dans cette partie vous aideront à retirer les obstacles àla libre circulation de votre énergie créative. Nous nous investissons davantage dans nos
relations lorsque nous sommes conscients de la dynamique énergétique qui les sous-tend.
Ces clés vous invitent à vous concentrer sur votre milieu environnant, vos relations ou votre
santé physique. Ce sont là des facteurs qui déterminent notre degré de disponibilité à recevoir
l’inspiration créative et à lui donner forme. Si nous avançons dans le brouillard, nous ratons une
grande partie de ce qui pourrait contribuer à rendre notre vie plus créative. Lorsque nous
entretenons des relations dysfonctionnelles, notre énergie vitale s’épuise. Si notre cadre de vie
ou de travail nous déplaît, nous pouvons en profiter pour le transformer en un endroit agréable.
Les œuvres des autres peuvent avoir un effet positif sur les nôtres. Sortez-vous, lisez-vous et
prêtez-vous l’oreille suffisamment souvent pour savoir ce que vous aimez et ce qui vous inspire
? Obéissez-vous à des élans de curiosité qui pourraient vous amener à être plus épanoui sur le
plan créatif ?
Imaginez qu’en sautant du lit, vous mettiez des lunettes qui rendent tout ce que vous voyez
plus net. Avec un peu d’effort et de concentration, vous réussirez à être plus présent et plus
attentif. Et en prime, vous aurez le plaisir de constater que les choses s’arrangent plus
facilement qu’avant. Du simple fait d’être éveillé et présent, vous verrez vos projets créatifs
croître en nombre et en force. Hourra !1. Respirez
Respirer — en principe, nous ne devrions même pas avoir à y penser. C’est automatique, cela
se fait tout seul ; un souci en moins, non ? En fait, ce n’est pas le cas. La plupart des gens ne
sont pas du tout connectés à leur respiration : ils la tiennent pour acquise. Le simple fait d’être
conscients de notre respiration peut améliorer notre santé tant physique que mentale. Par
exemple, vous êtes-vous déjà surpris à retenir votre souffle ? Étiez-vous conscient de ce qui
vous faisait agir ainsi ? Il est possible de diriger son souffle dans certaines parties du corps pour
y concentrer son attention et son énergie. Cela permet d’accroître la conscience corporelle et de
stimuler l’énergie de guérison.
Les émotions affectent notre façon de respirer. Attardez-vous pendant la journée à la
manière dont votre corps réagit à vos émotions. Personnellement, j’ai tendance à retenir mon
souffle sous le coup de la peur ou de l’anxiété. Plus rien ne bouge ; une sorte de paralysie
s’installe. Lorsque je prends conscience de ma respiration et que j’arrive à la diriger partout où
mon corps le permet, le soulagement est immédiat. Pour accélérer le processus de guérison,
j’imagine que je respire par les parties de mon corps qui en ont besoin. J’ai remarqué, en
revanche, que ma respiration gagne tout de suite en amplitude dès qu’un sentiment d’excitation
ou de bonheur m’envahit. Me sentir détendue m’aide à me mettre en mode création. Lorsque je
suis soucieuse, je ressasse mes motifs d’inquiétude, ce qui entrave ma capacité à me poser et
à me concentrer sur mon projet.
Heureusement, il existe de nombreuses techniques pour apprendre à mieux respirer.
Presque tous les exercices physiques, mais surtout les arts martiaux et le yoga, y font appel et
insistent sur leur importance. Le k u ṇ ḍ a l i nī yoga est tout particulièrement indiqué, car la
respiration constitue le cœur de cette pratique. Si vous êtes stressé, songez à faire des
exercices de respiration ou une activité physique avant de vous adonner à votre activité créative
de prédilection.
Apprenez à vous brancher sur votre souffle et à rester conscient de la façon dont il circule
dans votre corps. Une fois cette pratique maîtrisée, vous ressentirez un bien-être accru et
deviendrez plus productif, ce qui pourrait hâter le développement de votre potentiel créatif.2. Définissez la réussite
Quelle est votre définition personnelle du succès ? Il est facile de se laisser convaincre que le
succès se mesure à l’argent gagné, au prestige ou au nombre de CD vendus, mais cela est un
piège. Réussir, pour vous, est-ce de terminer l’enregistrement de votre CD, votre roman, votre
tableau ? Est-ce de voir les gens vous admirer ou admirer votre travail ? La victoire dépend-elle
du nombre d’unités vendues ? Nous sommes nombreux à avoir appris que la réussite passe par
l’argent, mais j’ai personnellement croisé beaucoup de gens bien nantis qui n’étaient pas du tout
satisfaits de leur vie. Je vous encourage à vous pencher sur votre propre définition de la
réussite, car aucune autre ne compte davantage. Pour beaucoup d’entre nous, c’est une vie de
famille paisible, la capacité de voyager, l’amitié ou le cadre de vie qui compte le plus ; mais il
importe à chacun de définir ses propres critères.
Si vous n’êtes pas sûr de ce que la réussite représente pour vous, consacrez une semaine
de votre vie, une seule, à noter dans un cahier les hauts et les bas de la journée et la façon dont
vous avez réagi dans chacun des cas. Des constantes commenceront à apparaître et cela
pourrait vous aider à comprendre ce qui vous importe le plus. Les situations ou interactions qui
vous ont apporté le plus de joie durant cette semaine-là ne seront peut-être pas celles
auxquelles vous vous seriez attendu. Servez-vous de cette information pour redéfinir ou préciser
ce qui a le pouvoir de vous réjouir le cœur. Cela pourrait se résumer à la simple découverte
d’une nouvelle façon de communiquer clairement avec un ami ou un associé. Peut-être est-ce
d’avoir réussi à jouer une note récalcitrante sur votre instrument de musique de prédilection. Ou
peut-être avez-vous réussi à dompter une technologie dont la complexité vous décourageait
auparavant.
De la même façon que nous continuons de changer et d’évoluer, du moins l’espérons-nous,
l’idée que nous nous faisons du succès se transforme, elle aussi. Êtes-vous capable de vous
adapter à ces changements ou si vous continuez à entretenir une idée désuète de ce que vous
souhaitez créer ? L’ouverture au changement nécessite une souplesse qui s’accompagne d’une
plus grande liberté.
Reconnaissez vos réalisations. Aussi infimes que soient vos progrès, c’est à vous seul que
vous les devez. Reconnaissez leur valeur ! En établissant votre propre définition du succès,
vous pourrez utiliser votre créativité pour mener une vie que vous considérez, vous, comme
réussie.