Agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM)

De
Publié par

Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, en partageant les trois premières années de la scolarité des enfants, engendrent la personnification d'une interface éducative dont elles sont l'articulation centrale. Comment se structure cette personnification ? Quels aspects et spécificités révèle-t-elle au contact des enfants, en relation avec les parents, en fonction des échanges, voire des tensions avec les enseignants ou les institutionnels ? Quelles sont les réalités éducatives au sein desquelles les ATSEM exercent leur métier ? Quels enseignements retenir de cette analyse effectuée sur une décennie ?
Publié le : mardi 15 septembre 2015
Lecture(s) : 15
EAN13 : 9782336390888
Nombre de pages : 238
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Yannick BrunPicard
Agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM)
Personnification d’une interface éducative
L O G I Q U E S S O C I A L E S
16/07/15 17:51
Agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM)
Logiques sociales Collection dirigée par Bruno Péquignot En réunissant des chercheurs, des praticiens et des essayistes, même si la dominante reste universitaire, la collection « Logiques Sociales » entend favoriser les liens entre la recherche non finalisée et l'action sociale. En laissant toute liberté théorique aux auteurs, elle cherche à promouvoir les recherches qui partent d'un terrain, d'une enquête ou d'une expérience qui augmentent la connaissance empirique des phénomènes sociaux ou qui proposent une innovation méthodologique ou théorique, voire une réévaluation de méthodes ou de systèmes conceptuels classiques. Dernières parutions Kaveh DASTOOREH,Vers une sociologie foucaldienne, Réunir l’objectivation et la subjectivation, 2015. Alexandre BRARD,Recompositions territoriale en Outre-mer ou le Collectif dans l’action publique, 2015. Denis LAFORGUE,Essai de sociologie institutionnaliste, 2015. Anthony GALLUZZO,Mythologie comparée des stars, 2015. Yannick BRUN-PICARD,Territoires de mémoires. Interfaces référentielles d’expressions et d’affirmations sociétales, 2015. Fred DERVIN,La Chine autrement. Perspectives interculturelles critiques, 2015. Lei WANG,Pratiques et sens des soins du corps en Chine. Le cas des cosmétiques, 2015. Ekaterina YUDINTSEVA,La famille, pilier des catholiques traditionnalistes en France, 2015. Yannick BRUN-PICARD,Vivre aux côtés des autres en harmonie. L’indispensable ciment sociétal, 2015. HU Shen,L’État-croupier et les joueurs-coolies, Ce que la loterie nous apprend sur les mutations sociétales de la Chine,2015. François GUIYOBA (éd.),La littérature médiagénique, Ecriture, musique et arts visuels,2015. Jacques COENEN-HUTHER,Quel avenir pour la théorie sociologique ?,2015.
Yannick Brun-Picard
Agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM)
Personnification d’une interface éducative
Du même auteur CHEZL’HARMATTANTerritoires de mémoires, interfaces référentielles d’expressions et d’affirmations sociétales Vivre aux côtés des autres en harmonie, l’indispensable ciment sociétal La praxéologie dans le contexte éducatif, construction d’une interface évolutive d’enseignement Praxéologie, au cœur des structurations des interfaces sociétales Plus loin que le développement durable : la durabilitéGéographicité, interface de notre rapport au mondeUne école de violence, La cour de récréation, une interface éducative de référenceL’interface en géographie, jeux et enjeuxGéographie d’interfaces, formes de l’interface humanité/espaces terrestresCHEZ DAUTRES EDITEURSDécrochages en classe, EUE, 2014 © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06680-6 EAN : 9782343066806
Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être, mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre. MARC-AURELE,Pensées pour moi-même, 1992. Chaque jour nous construisons nos territoires, nos références, nos modes d’expression et nos leviers d’affirmation […] Prendre conscience de notre dépendance à autrui, à l’écorce terrestre ainsi qu’aux dynamiques sociétales s’avère indispensable pour l’œuvre de l’Humanité.Yannick BRUN-PICARD, MONTREAL, 2012. Géraldine et Yoan, vous m’avez permis de parvenir à une certaine sagesse. Aujourd’hui, Firmin, Lyne, Lilly et Jules m’invitent, nous invitent à aller un peu plus loin dans la sagesse partagée avecBrigitte.
Introduction
La réalisation des classeurs d’activités est une activité effectuée en toute convivance entre les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles nommés ATSEM. Les dames de service, les tatas pour lesquelles d’autres dénominations affectives, attentionnées et amicales peuvent être données tiennent un rôle majeur dans les écoles maternelles.
Prendre l’exemple, l’image de départ en mettant une évidence un cas particulier de l’activité des ATSEM dans une école donnée sachant qu’ailleurs cette entente, cette collaboration et cette coopération ne se trouvent même pas dans les mots et moins encore dans les attitudes peut apparaître comme idyllique. Lors de la photo, les éléments étaient bien organisés avant que toutes les mains ne viennent bouleverser l’agencement initial. Cependant, au MUY, à l’école maternelle de LAPEYROUA, une mise en pratique de la convivance (BRUN-PICARD, 2015) entre les ATSEM est bien réelle tout en sachant qu’elle n’est que quelques instants de leurs longues et astreignantes journées au cours desquelles des tensions peuvent émerger avec les différents acteurs en relation dans l’établissement.
Il nous fallait un point de départ pour mettre en évidence les réalités vécues, partagées et parfois subies par les ATSEM. Les longues grèves des agents de la ville de MARSEILLE nous ont incités à démontrer l’importance des ATSEM pour les enfants des maternelles dans la construction inconsciente d’un Être
7
social au sein de mouvances sociétales parfois en opposition, en tension, voire en affrontement.
En fixant notre attention sur cette coopération, cette collaboration mensuelle entre toutes les ATSEM pour faire en sorte que les classeurs d’activités de toutes les classes soient terminés simultanément, nous prenons appui sur un cas particulier qui met en exergue des facettes insoupçonnées, ignorées ou rejetées par les parents, les institutionnels et les responsables des structures éducatives.
La réalité d’un travail effectué en relative harmonie, en convivance, où les intervenants font en sorte de corriger les pierres d’achoppement et les dissensions relationnelles attestent par les faits qu’une certaine œuvre collective est vécue, défendue et recherchée sans pour cela être conscientisée par les actrices des phénomènes éducatifs au sein desquels les ATSEM sont des articulations majeures.
Certains diront : «mais ce sont les enseignants qui font la classe et qui organisent la vie de l’école! » Ce n’est pas faux. Cependant, les ATSEM sont présentes, nous employons le féminin, car c’est un métier où l’on trouve exclusivement des femmes. C’est elles qui créent le lien entre toutes les parties prenantes du système éducatif à la maternelle.
Après plusieurs années passées au plus près des ATSEM dans de nombreuses écoles maternelles, nous avons élaboré l’hypothèse selon laquelle les ATSEM représentent une personnification de l’interface éducative. Pour les tenants d’un système éducatif prétendument efficace, cette suggestion est intolérable, car elle empiète sur la place tenue par l’enseignant. L’ATSEM et l’enseignant n’ont pas à tenir la même place, ils ont chacun une fonction, un rôle, des obligations et ils doivent agir normalement en synergie au service des enfants qui deviennent des élèves. Dans cette perspective, il n’y a pas de conflit entre les deux fonctions, simplement les acteurs éducatifs doivent exercer leurs missions dans le cadre qui est le leur, sans vouloir prendre la place de l’autre sous quelque forme que ce soit. 8
La lecture des réalités des territoires d’exercice des ATSEM n’est pas faite contre les enseignants ou contre le système éducatif ou encore contre les inerties institutionnelles. La lecture démonstrative proposée est effectuée pour que le rôle tenu par les ATSEM puisse être conscientisé sans déification, sans emphase, sans effervescence, en toute quiétude et en toute subjectivité objectivée. C’est-à-dire que nous demeurons attachés aux ATSEM et aux territoires dans lesquels elles évoluent pour rendre explicite, cohérent et concret ce qu’elles effectuent journellement au contact des enfants. Nous démontrons que par leur investissement, elles construisent et elles sont les actrices, le plus souvent instinctivement, d’une personnification de l’interface éducative.
Afin de vérifier et de démontrer la pertinence de ce constat, nous sommes allés à la recherche d’une réalité éducative. Pour ce faire, nous avons élaboré une trame générale d’approche du phénomène de production d’une interface à partir de la réalité du travail des ATSEM. Puis, nous nous sommes positionnés pour accéder et nous imprégner des réalités éducatives avec lesquelles elles doivent composer. À partir de ces ancrages, nous mettons en évidence les spécificités des fonctions des ATSEM qui encadrent leurs animations, obligations et actions avec l’ensemble des personnes avec lesquelles elles sont en relation. Enfin, la personnification de l’interface éducative effectuée, produite et induite par les ATSEM devient perceptible que ce soit auprès des parents, des enseignants, des institutionnels et bien entendu des enfants qui deviennent des élèves.
Il apparaît que les ATSEM vivent et produisent de l’autonomie contrainte dans le cadre éducatif où elles sont des actrices incontournables. Les ATSEM composent avec des contraintes parfois coercitives. Elles bénéficient et se construisent une autonomie particulière. Elles emploient sans en avoir conscience l’autonomie contrainte qu’elles diffusent. Elles participent à de potentielles ouvertures dans l’exercice souvent complexe de l’autonomie contrainte.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.