Albert Camus : l'exigence morale

De
Publié par

Jacqueline Lévi-Valensi, présidente de la Société des Études Camusiennes disparue en 2004, ne cessait de souligner l’actualité et la force de la pensée d’Albert Camus, «pensée qui refuse la démesure et qui, n’oubliant jamais l’exigence morale, en fait le principe de toute action.» Pour lui rendre hommage, des penseurs et des chercheurs interrogent cette pensée et le mode de rapport au monde, à l’homme et à l’Histoire qu’elle implique. Visitez le site web Albert Camus: www.webcamus.free.fr
Publié le : vendredi 10 juin 2011
Lecture(s) : 195
EAN13 : 9782748171006
Nombre de pages : 261
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Albert Camus : l’exigence morale
« L’Esprit des lettres » collection coordonnée par Alain Schaffner et Philippe Zard « L’Esprit des lettres » présente, dans un esprit d’ouverture et de rigueur, un choix d’ouvrages reflétant les principales tendances actuelles de la critique en littérature française et comparée. Chaque proposition de publication y fait l’objet d'une évaluation par les directeurs de collection ainsi que par des spécialistes reconnus du domaine concerné. Dans la même collection : Jeanyves GUÉRIN (éd.),La Nouvelle Revue française de Jean Paulhan, 2006.
Textes rassemblés et présentés par Agnès Spiquel et Alain Schaffner
Albert Camus : l’exigence morale
Hommage à Jacqueline Lévi-Valensi Volume publié avec le concours du Centre d’études du roman et du romanesque et de la Société des études camusiennesÉditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2006 www.manuscrit.com communication@manuscrit.com ISBN : 2-7481-7101-2 (fichier numérique) ISBN 13 : 9782748171013 (fichier numérique) ISBN : 2-7481-7100-4 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748171006 (livre imprimé)
ALBERTCAMUS: LEXIGENCE MORALE Avant-propos, par Alain Schaffner et Agnès Spiquel ..13FACE AU TERRORISME..........................................................17Albert Camus, Germaine Tillion et le terrorisme, par Jean Daniel...................................................................19Camus nous aide-t-il à comprendre le terrorisme contemporain ?, par Antoine Garapon.........................33Camus, critique de la torture, par Denis Salas .............57LE JOURNALISTE ENGAGÉ..................................................81La guerre d’Algérie dans les articles de Camus à L’Express,par Jeanyves Guérin.......................................83Camus et le journalisme libertaire : l’exemple deLa Révolution prolétarienne, par Fernande Bartfeld .............105Camus, le journalisme et Jonas, ou la répétition de scénarios de vie, par André Abbou..............................123Camus dans la presse algérienne des années 1985-2005, par Christiane Chaulet-Achour..........................141LA JUSTICE:LE JUSTE ET LINJUSTE................................163La grâce, la justice et l’amour, par Maurice Weyembergh..............................................165L’injustice comme justice suprême dansLa Peste, par Marie-Thérèse Blondeau.........................................187La recherche du juste dansL’Étranger, par Franck Planeille.........................................................205VISAGES DUNE MORALE...................................................219Le discours moral de la chair, par Zedjiga Abdelkrim....................................................221Camus, la justice et l’autre, par David H. Walker .....231L’immunité envers la « pensée captive », par Brigitte Sändig ...........................................................245
Pour l’ensemble de ce recueil (sauf indication contraire), les références aux citations de Camus renvoient aux deux volumes de la « Bibliothèque de la Pléiade » chez Gallimard :Théâtre, récits, nouvellesétablie et (édition annotée par Roger Quilliot), 1962, etEssais (édition établie et annotée par Roger Quilliot et Louis Faucon), 1965. Ces deux volumes sont désignés respectivement par T et E, suivis de l’indication de la page, entre parenthèses dans le texte.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.