Arts martiaux et sports de combat.

Publié par

Les arts martiaux et l'histoire qu'ils véhiculent sont saturés de légendes et de fables, que la littérature ou le cinéma exploitent sans parcimonie. Mais pour quelles raisons les jeunes du monde entier s'intéressent-ils à cet apprentissage des arts martiaux qui transforme le corps, modifie l'esprit, et conduit semble-t-il à la maîtrise de soi ? Par culture interposée, les pratiquants ne testent-ils pas des savoir-être, des savoir-vivre, qui leur permettent d'inventer de vivre selon la formule de Robert Jaulin, dans des rites et des initiations exotiques ? Les arts martiaux ne sont-ils pas une forme de trait d'union entre des mondes que les siècles et les océans séparent ?
Publié le : dimanche 1 mai 2016
Lecture(s) : 7
Tags :
EAN13 : 9782140008504
Nombre de pages : 138
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
38
N ° 3 8 - A v r i l 2 0 1 6
Dossier coordonné par Pascal Le Rest « Arts martiaux et sports de combat. Quels rapports avec la violence dans nos sociétés ? »
N° 38 - avril 2016
Comité scientifique
Michel Autès (Lille), Georges Balandier (Paris), Cai Hua (Pékin), Boris Cyrulnik (La Seyne sur Mer), Christine Delory-Momberger (Paris-13), Pierre-André Dupuis (Nancy), Jean Duvignaud (1921-2007), Paul Fustier (Lyon), Remi Hess (Paris-8), Françoise Hurstel (Strasbourg), Martine Lani-Bayle (Nantes), François Laplantine (Lyon-2), Cosimo Marco Mazzoni (Sienne), Guy Ménard (Montréal), Jean Oury (1924-2014), André Rauch (Strasbourg), Claude Rivière (Paris-V), Christoph Wulf (Berlin).
Comité de rédaction Rédacteur en chef: Thierry Goguel d’Allondans (thigodal@noos.fr)
Secrétaire de rédaction: Michel Hugli (michelhugli@citycable.ch)
Directeur de publication: Xavier Pryen
Comité de rédaction: Jean-François Gomez (jeanfrancois_gomez@yahoo.fr), Philippe Hameau (philippe.hameau@unice.fr), David Le Breton, Yolande Touati.
Corrections ortho- et typographiques: Isabelle Le Quinio
Illustrations photographiques: Pin Sylvestre, Pierre-Paul Harrington
Couverture et mise en pages: L’Harmattan
Correspondants à l’international Allemagne: Daniel Feldhendler.Bali: Franck Michel.Côte dIvoire: Justin Seka Aman.Québec: Denis Jeffrey.Sénégal: Martine Fourré. Suisse: Maurice Jecker-Parvex, Anne Marcellini.
Correspondants en France
Daniel Terral (10), Bernard Montaclair (14), Olivier Filhol (24), Pascal Le Rest, Patrick Macquaire (28), Daniel Coum (29), Jacques Cabassut (30), Philippe Gaberan (31), Pierre-Alain Guyot (34), Patrice Audurier (37), Josy Cassagnaud (38), Jean-Marie Vauchez (39), Florence Plon (40), Mohamed Dardour (41), Sylvie Châles-Courtine (47), Saleha Ouahab (62), Laurence Leininger, Valérie Béguet (67), Caroline Burgy (68), Jean-Christophe Janin (69), Françoise Cochet (71), François Chobeaux (75), Saïd Saïd Ali (97600).
SOMMAIRE
ÉDITORIALLa fureur de vivre hierry Goguel d’Allondans ........................................................ 9
ENTRETIEN AVEC…hierry Trontin ............................................. 13
LA CHRONIQUEde David Le Breton Détruire la confiance................................................................... 21
LE DOSSIER DU TRIMESTRE : « ARTS MARTIAUX ET SPORTS DE COMBAT. QUELS RAPPORTS AVEC LA VIOLENCE DANS NOS SOCIÉTÉS ? »Sous la direction de Pascal Le Rest.2..5.............................................
Présentation du dossier Pascal Le Rest ............................................................................ 25
Les arts martiaux, un art de vivre la violence fondamentale ? Intégrer nos grands archaïsmes Jacques Pain .............................................................................. 30
L'intégration d’une culture corporelle par la pratique des arts martiaux en France et au Japon Jérémie Bride............................................................................. 37
La pensée magique. Les parents désespérés et les écoles d’arts martiaux du Québec Olivier Bernard ......................................................................... 43
Réflexion sur l’attrait et l’engouement pour les sports de combat de la grande enfance et de l’adolescence Roland Beaujean ....................................................................... 49
De la pratique du karaté à l’insertion sociale. Étude de cas Pascal Le Rest ............................................................................ 54
Sport et travail social auprès de jeunes marginalisés. Un regard critique Jacques Hébert .......................................................................... 61
Les arts martiaux et les pratiques physiques comme auxiliés à la psychothérapie Cristian Herreman .................................................................. 68
La psychoboxe. Un combat pour l’écoute de la violence archaïque Ricard Hellbrunn .................................................................... 74
DIALOGUE AVEC…Monseigneur Jacques Gaillot ........................... 81
INITIATIQUESInterruption et retour à l’ordre en Argentine Américo Mariani ....................................................................... 85
RE DÉCOUVRIRYves Gibeau Patrick Macquaire ..................................................................... 93
HORS CHAMPKitsuse et la sociologie de la déviance Lionel Lacaze............................................................................. 97
NOTES DE LECTURE..................................................................... 111
La fureur de vivre
Thierry Goguel d’Allondans
On doit à Nicholas Ray, en 1955, ce film devenu culte,La fureur de vivre, avec James Dean, l’idole des jeunes (et des moins jeunes) de cette époque. Bien sûr les codes adolescents, comme le monde, ont bien changé depuis, mais quelques invariants subsistent pour le meilleur (les pulsions de vie) ou le pire (les pulsions de mort). D’une certaine manière, quelques pratiques d’arts martiaux – dont il sera question dans le dossier de ce trimestre – permettent non pas de les gérer, souhait néolibéral s’il en est, mais de les unifier. De même, il s’agit là moins de contrôler sa violence – quoique cela soit socialement préférable – que d’en avoir une connaissance intime pour la vivre à bon escient. James Dean, pour l’amour d’une belle, risque sa vie. Lui et son rival, sous le regard énamouré et l’arbitrage de la dulcinée, vont, à grande vitesse, précipiter leur voiture vers un ravin. Le plus courageux, le vainqueur de ce rite de virilité autant extrême qu’imbécile, sera celui qui sautera de son bolide le dernier. L’enjeu ? La fille,of course! James Dean, sans doute très – vraiment très – amoureux, saute in extremis. Mais son rival, coincé par sa ceinture de sécurité, s’écrase avec sa voiture au fond du précipice. Ce pauvre mortel a donc gagné ! Dans cette conduite ordalique, Thanatos a le font haut (l’effronté), Éros un genou à terre. James Dean, le survivant, est anéanti. On aurait tort de croire un peu trop vite que la fureur de vivre serait l’apanage de ces jeunes hommes bourrés de testostérone, à moins de faire sienne, au pied de la lettre, l’adage d’André Trocmé, résistant et pasteur : « Nous naissons vieux, tâchons de mourir jeunes. » Cela, ma foi, conviendrait fort bien à notre fringuant ami Jean-François Gomez.
É D I T O R I A L
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.