//img.uscri.be/pth/b13fe2da6117199096a5a928a49a17d556e96137
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Assignation collective et socialisation d'attente

De
162 pages
Pourquoi certains jeunes de cité sont-ils peu disposés à investir un réseau social indépendant de leur espace de résidence ? Pourquoi ces jeunes qui semblent souffrir d'un sentiment d'exclusion restent-ils confinés dans un périmètre qui limite si étroitement leur champ d'action ? Pourquoi, en fin de compte, demeurent-ils dans un lieu stigmatisé et stigmatisant ? Ce sont ces questions qui ont pris forme peu à peu dans l'esprit de l'auteur, éducateur en prévention spécialisée.
Voir plus Voir moins
Tahar BOUHOUIA
ASSIGNATION COLLECTI SOCIALISATION D’ATT
Le cas des harkis et des jeunes de
Éducateurs et Préventions
ASSIGNATION COLLECTIVE
ET SOCIALISATION D’ATTENTE
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1 wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01043-4 EAN : 9782343010434
Tahar BOUHOUIA
ASSIGNATION COLLECTIVE
ET SOCIALISATION D’ATTENTE
Le cas des harkis et des jeunes de cités
L’Harmattan
Educateurs et Préventions Collection dirigée par Pascal LE REST
Les éducateurs travaillent dans l'ombre et contribuent dans le quotidien à la résolution de situations complexes, souvent dramatiques et douloureuses. Ils interviennent dans des internats pour enfants, pour adolescents et pour adultes, dans des institutions pour déficients visuels ou auditifs, en direction des personnes handicapées physiquement ou mentalement. Dans la rue, ils travaillent, sans mandat et dans le respect de l'anonymat, à restaurer des liens affectifs, sociaux, psychologiques. Ils sont missionnés par la justice pour accompagner des enfants en difficultés ou sont présents en milieu carcéral pour aider les détenus à la réinsertion sociale et professionnelle. Tous, avec courage et détermination, luttent à l'aide d'outils spécifiques, de méthodes et de pratiques de terrain élaborées pour améliorer les conditions de vie des usagers et de leurs familles et prévenir des risques de récidive, d'inadaptation, de désaffiliation, de rupture scolaire ou familiale. La collection veut donner la parole aux éducateurs pour mettre en lumière leur finessed'intervention, les lignes de force quisous-tendent l'étayage des préventions et transmettre la mémoire des pratiques.
Dernières parutions Bernard SOLET,De la philosophie en éducation spécialisée. Propos philosophique sur le Sujet, 2012. Odile BOUDJELLOUL,Quand soudain votre enfant se fait énigme, 2010. Patrick MACQUAIRE,Le Quartier Picassiette. Un essai de transformation sociale à Chartres, 2009. Pascal LE REST,L'Errance des jeunes adultes. Causes, effets, perspectives, 2006. Christine DORME,Questions de distance dans la relation éducative, 2005. Luc DESCAMPS et Cécile HAYEZ (sous la coord.),Génération cannabis. Paroles de jeunes. Paroles d’experts, 2005. Philippe GOSSERIES,Guide de formation à la communication avec les médias vers l’opinion, 2005 Paulette BENSADON,De l’écriture aux écrits professionnels, 2005. Claire PINON,Educatrice auprès des populations défavorisées, 2005. Daniel LECOMPTE,De la complexité en prévention spécialisée. L'évaluation en question, 2002.
Cet ouvrage, je le dédie à mon père Mohamed, à ma mère Fatma et à mes frères et sœurs, car ils sont, dans ce travail, au cœur de mes préoccupations.
Je remercie Michel Roux, qui, en 1985, au cours de sa période d’enquête sur ma communauté d’appartenance, à Villeneuve-sur-Lot, m’a permis de prendre conscience de la possibilité de sortir de l’ignorance, en passant par une démarche de compréhension et d’étude de ma réalité sociale.
Enfin, je témoigne toute ma gratitude à Madame Ghislaine de Sury qui, après m’avoir encouragé à m’engager dans une dynamique de recherche, m’a permis de me construire comme auteur de ma propre histoire sociale.
INTRODUCTION
11
1Ǧ1LESHARKISUNECOMMUNAUTÉ"ASSIGNÉE"15ͳǦͳǦͳͳͻ͸ͲǦͳͻ͸ʹ ǣ             ͳͺͳǦͳǦʹͳͻ͸ʹǣ        ǡ 2   ǯ  ʹ͵ͳǦͳǦ͵ͳͻ͸͵ǣǯ2      ǡ ʹ͸ͳǦͳǦͶͳͻ͸͵Ǧͳͻ͹Ͳǡ 2ǣ ǯ  ǯ 2  ͵ͳͳǦͳǦͷͳͻ͸͵Ǧͳͻ͹Ͳ ǣǯ  "REGROUPÉS" Ͷ͸ͳǦͳǦ͸ͳͻ͹͸ǦͳͻͻͲ ǣ 3 ̵   2       ͷʹCONCLUSIONSURLESHARKIS60
1Ǧ2LESJEUNESDECITÉS.65ͳǦʹǦͳ     2    1  1  ͳͻ  ͸͸ͳǦʹǦͳǦͳ ƒ ’”‡‹°”‡ …‘Š‘”–‡ ǣ Ž‡• Œ‡—‡• †— Ž‘…ƒŽ͸ͻͳǦʹǦͳǦʹ ƒ •‡…‘†‡ …‘Š‘”–‡ ǣ Ž‡• Œ‡—‡• †‡ Žƒ …ƒ„‹‡͹ͻͳǦʹǦͳǦ͵ ƒ –”‘‹•‹°‡ …‘Š‘”–‡ ǣles"SagesBlacks" ͺͶ‘…Ž—•‹‘• ”‡Žƒ–‹˜‡•  Ž̵‡•‡„Ž‡ †‡• ‘„•‡”˜ƒ–‹‘•ͻͲͳǦʹǦʹ            2   ͻͻͳǦʹǦʹǦͳ –”‡–‹‡ ƒ˜‡… †Œ‹ǡ ”‡’”±•‡–ƒ– Žƒ ’”‡‹°”‡ …‘Š‘”–‡ ͳͲͳ ͳǦʹǦʹǦʹ –”‡–‹‡ ƒ˜‡… ”ƒ­‘‹•ǡ ”‡’”±•‡–ƒ– Žƒ †‡—š‹°‡ …‘Š‘”–‡ͳͲͻͳǦʹǦʹǦ͵ –”‡–‹‡ †̵–‹‡‡ “—‹ ‡•–ǡ …‘‡ ”ƒ­‘‹•ǡ — Œ‡—‡"delacabine" ͳͳͶͳǦʹǦʹǦͶ –”‡–‹‡ ƒ˜‡… Ž‡• ƒ‰‡• Žƒ…•ͳʹͶ‘…Ž—•‹‘• …‘…‡”ƒ– ŽǯƒƒŽ›•‡ †‡• ‡–”‡–‹‡•ͳ͵͵
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
139
153