//img.uscri.be/pth/8ed53edfd18795f6667d578a872cbd57468931f6
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,03 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Assistante sociale

De
126 pages
L’auteur rend compte de la transformation du métier d’assistante sociale qui, jusque dans les années 70, valorisait les qualités sociales de ses agents. Le corps professionnel des assistantes sociales s’étant fracturé, ce livre a l’intérêt de montrer, à travers une approche socio-historique, la recomposition progressive de la compétence professionnelle de ce métier, les efforts des différents acteurs professionnels pour préserver leur professionnalité, et les stratégies de légitimisation.
Voir plus Voir moins

ASSISTANTE SOCIALE UN MÉTIER ENTRE INDÉTERMINATION ET TECHNICITÉ

Collection "Pratiques Sociales" dirigée par Pierre Lassus et Dominique Desjeux

Les travailleurs sociaux sont de plus en plus soumis aux pressions des demandes de prise en charge des laissés-pour-compte de la société, que ce soit la nouvelle pauvreté, l'exclusion ou le handicap mental et physique. Ils ont à faire face à des situations qui les dépassent. n devient nécessaire de créer des outils nouveaux et qui soient propres au travail social, au-delà de ce qu'ils peuvent retirer par ailleurs de la sociologie, de la psychologie ou de l'économie. La collection "Pratiques Sociales" se propose de publier des ouvrages qui présentent:

-les nouveaux champs du travail social, - la construction d'une identité professionnelle, -le contenu des outils et des méthodes, - les conditions pratiques de l'évaluation de l'action. Déjà paru: Guy de Vogüé, Émile Ricard, L'enfant a droit à son père, 1994.

Aline

FINO-DOERS

ASSISTANTE

SOCIALE

UN MÉTIER ENTRE INDÉTERMINATION ET TECHNICITÉ
Une approche socio-historique

Éditions L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris

@

L'HARMA TI AN, 1994

ISBN: 2-7384-2670-0

Certains même, savants spécialistes sans doute, avaient compris pour leur propre compte, que chaque portion de leur savoir, ressemble, ainsi, au manteau d'Arlequin, puisque chacun travaille à l'interférence de plusieurs autres sciences et presque de toutes quelquefois. Ainsi leur académie ou encyclopédie rejoignait formellement la Comédie de l'art. M.Serres

Ce livre est d'abord dédié à mes enfants, Raphaël et Myriam, afin qu'ils sachent la mesure du temps et la part d'invisible dans tout travail. Et à tous ceux qui m'ont soutenue dans ce projet pour qu'il existe, mes amis, multiples et divers, et plus particulièrement A.B.

SOMMAIRE

In trod

u cti on . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

15

CH A P IT REI.

. ........................ ...................

21

LA CONSÉCRATION DU MÉTIER D' ASSISTANTE SOCIALE: la constitution d'une élite dans les années 60
A-Le service social des origines.
une profession.

21
23

..... .......... ... ..

1-Le rapport Iff : une certaine manière de défmir
.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
23

2-Le rapport Iff dans Ie service social.

........

25

3-Une production difficilement mesurable

26 9

4-Un métier peu hiérarchisé et des fonctions
floues. .............................................
27

B-La consécration du métier d'assistante sociale dans les années 60 l-Une légitimité légaliste 2-Une légitimité technique 3-La stabilisation de la définition du métier. . . 4-La naissance d'une élite professionnelle: les superviseurs

29 29 30 34

36

C-Un système de formation autoperpétué grâce à son modèle de formation . 38
l-La sélection. ....................................
39

2-Les méthodes pédagogiques. . . .. . . . . . . . . . . . ..

41

3-Une éthique du désintéressement et du service
à auttui. ............................................
43

CHAPITRE
UN CAPITAL

2
SYMBOLIQUE MENACÉ

45 45

A-Une profession entre tradition et aggiornamento
1-Les débats autour de la technicité.. ..... ... .. 46

2-La déstabilisation d'une idéologie
de la neutralité

. . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

48

3-La remise en cause de la définition légitime

51

10