Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 24,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Au chevet de l'enfant malade

De
272 pages
Au-delà d’un discours sur les nécessités du partenariat entre l’hôpital et les parents de l’enfant hospitalisé, ce livre permet de comprendre les diffi cultés persistantes dans l’accueil des parents à l’hôpital, les obstacles qu’ils rencontrent, l’ambivalence des professionnels à leur égard et les défis que ces derniers ont à relever pour accompagner les parents dans cette difficile expérience. 
Il retrace tout d’abord l’histoire de l’ouverture des portes de l’hôpital aux parents. Ensuite, il décrit, à partir d’une belle enquête de terrain dans deux services hospitaliers contrastés – un service spécialisé dans les pathologies du foie et un service de pédiatrie générale – les conditions d’accueil des parents dans les services, le rôle que ces mères et pères jouent auprès de leur enfant hospitalisé. Il donne les deux points de vue, celui des parents et celui des équipes de soignants, qui doivent coordonner leurs rôles auprès des enfants malades. 
À partir de l’étude poussée d’une situation particulière, cet ouvrage a le mérite de mettre en évidence bien des aspects des évolutions qui « travaillent » le corps social français, tiraillé entre désir de coopération et exigence démocratique d’un côté, logique d’autorité et choix de gouvernance de l’autre. 
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Au-delà d’un discours sur les nécessités du partenariat entre l’hôpital et les parents de l’enfant hospitalisé, ce livre permet de comprendre les diffi cultés persistantes dans l’accueil des parents à l’hôpital, les obstacles qu’ils rencontrent, l’ambivalence des professionnels à leur égard et les défis que ces derniers ont à relever pour accompagner les parents dans cette difficile expérience. 
Il retrace tout d’abord l’histoire de l’ouverture des portes de l’hôpital aux parents. Ensuite, il décrit, à partir d’une belle enquête de terrain dans deux services hospitaliers contrastés – un service spécialisé dans les pathologies du foie et un service de pédiatrie générale – les conditions d’accueil des parents dans les services, le rôle que ces mères et pères jouent auprès de leur enfant hospitalisé. Il donne les deux points de vue, celui des parents et celui des équipes de soignants, qui doivent coordonner leurs rôles auprès des enfants malades. 

À partir de l’étude poussée d’une situation particulière, cet ouvrage a le mérite de mettre en évidence bien des aspects des évolutions qui « travaillent » le corps social français, tiraillé entre désir de coopération et exigence démocratique d’un côté, logique d’autorité et choix de gouvernance de l’autre.