Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Au pays des Veddas, Ceylan

De
500 pages

Arrivée. — Sensations diverses. — Colombo. — Les pirogues à balancier. — Le brise-lames. — Par-ci, par-là. — Costume carnavalesque — Singhalais et Singhalaises. — Le Pettah. — « Moors » Chetties, Tamouls. — Mutwal. — Droit de pêche. — Kottahena. — La Fête-Dieu à Colombo.

C’est le Natal, superbe courrier de la Compagnie des Messageries Maritimes, arrivant de Singapoure, où je venais de passer huit jours, qui m’amena à Colombo, le 18 juin 1889 au matin.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.


Voir plus Voir moins
À propos deCollection XIX
Collection XIXest éditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bibliothèque nationale de France.
Fruit d’une sélection réalisée au sein des prestigieux fonds de la BnF,Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes class iques et moins classiques de la littérature, mais aussi des livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou livres pour la jeunesse… Édités dans la meilleure qualité possible, eu égard au caractère patrimonial de ces e fonds publiés au XIX , les ebooks deCollection XIX sont proposés dans le format ePub3 pour rendre ces ouvrages accessibles au plus grand nombre, sur tous les supports de lecture.
FIG. 1 FIG. 2 FIG. 3 FIG. 4 FIG. 5 FIG. 6 FIG. 7 FIG. 8 FIG. 10 FIG. 9 FIG. 11 FIG. 12 FIG. 13 FIG. 14 FIG. 15 FIG. 16 FIG. 17 FIG. 18 FIG. 19 FIG. 20 FIG. 21 FIG. 22 FIG. 23 FIG. 24 FIG. 25 FIG. 26 FIG. 27 FIG. 28 FIG. 29 FIG. 30 FIG. 31 FIG. 32 FIG. 33 FIG. 34 FIG. 35 FIG. 36 FIG. 37 FIG. 38 FIG. 39 FIG. 40 FIG. 41 FIG. 42 FIG. 43 FIG. 44 FIG. 45 FIG. 46
Table des Figures
FIG. 47 FIG. 48 FIG. 49 FIG. 50 FIG. 51 FIG. 52 FIG. 53 FIG. 54 FIG. 55 FIG. 56 FIG. 57 FIG. 58 FIG. 59 FIG. 60 FIG. 61 et 62 FIG. 63 FIG. 64 FIG. 65 FIG. 66 FIG. 67 FIG. 68 FIG. 69 FIG. 70 FIG. 71 FIG. 72 FIG. 73 FIG. 74 FIG. 75 FIG. 76 FIG. 77 FIG. 78 FIG. 79 FIG. 80 FIG. 81 FIG. 82 FIG. 83 FIG. 84 FIG. 85 FIG. 86 FIG. 87 FIG. 88 FIG. 89 FIG. 90 FIG. 92 et 93 FIG. 91 FIG. 94 FIG. 95 FIG. 96 FIG. 97
FIG. 98 FIG. 99 FIG. 100 FIG. 101 FIG. 102 FIG 103 FIG. 105 FIG. 106 FIG. 107 FIG. 108 FIG. 109 FIG. 110 FIG. 111 FIG. 112-113 FIG. 114-115 FIG. 116
AVIS AUX AUTEURS
La Société d’Éditions Scientifiques, établie sur le s bases de la MUTUALITÉ, a pour principe de partager par moitié, entre les Auteurs et elle,tout bénéfice résultant de la vente des ouvrages.
Émile Deschamps
Au pays des Veddas, Ceylan
Carnet d'un voyageur
AMadame J.-O.-R. KURKDJI Hommage reconnaissant et affectueux de l’Auteur.
ÉMILE DESCHAMPS.
INTRODUCTION
Je n’ai, en écrivant ce volume, d’autre prétention que d’être vrai. Je me suis efforcé de suivre, presque sans y rien changer, — sauf les int erpositions nécessaires au groupement de ce qui concerne certains sujets, — le s notes mêmes de mon carnet de voyage. J’aurais pu écrire un livre divisé en les d ivers sujets que comporte l’étude d’un pays, mais je crois que le lecteur aimera mieux me suivre pas à pas dans mes promenades (j’ai dû cependant en retrancher quelque s-unes qui auraient donné lieu à des répétitions), s’initiant peu à peu à la connais sance des mœurs, de la vie intime et des productions de cette admirable contrée. Ce sont mes notes vécues, au jour le jour, que je lui offre, avec mes impressionsdu moment, les idées qu’elles m’ont suggérées, les émotions qu’elles ont fait naître en moi, fixée s par la plume à l’issue même de ce voyage, parce qu’on ne les retrouve plus, dans le passé, avec la même vérité, Dans la plupart des cas, j’ai moi-même assisté aux faits que je relate, et quand j’ai dû écrire sur le dire d’autrui, j’en ai soigneusement noté la source, de même que lorsque j’ai puisé certains faits à des publications antérieures. Le nombre est grand des livres de voyage dont le se ul défaut, peut-être, est d’être imaginés, sans même avoir les exactitudes de détail qu’un écrivain est tenu d’apporter à des productions semblables. Ces livres sont quelque fois très attachants, sortis d’une plume souvent autorisée, et je crois qu’ils rendent le plus mauvais service à l’instruction, d’autant plus mauvais que l’écrivain est meilleur, parce qu’il est plus lu et qu’il fait pénétrer dans un public plus nombreux des idées fausses sur les pays qu’il décrit. En France nous ne sommes pas voyageurs, — et j’esti me que nous méritons le bénéfice des circonstances atténuantes — , nous som mes donc d’autant plus en droit d’exiger, au moins l’exactitude, de ceux qui veulen t bien nous faire connaître les pays étrangers où nous n’allons pas. Ce sont donc mes impressions mêmes de voyageur que je présente, et je n’ai pour but réel de dire, en écrivant cette préface, que, sauf les erreurs auxquelles il est quelquefois impossible d’échapper et dont je ne me crois pas ex empt, je me suis efforcé surtout à être vrai. J’adresse enfin mes remerciements à MM.J.-H-M. Corbet, l’obligeant bibliothécaire du Muséum de Colombo, William Goonetilleke, l’intellig ent directeur del’Orientalist de Kandy, Ch. Déchaud, le gérant de l’Agence de la Compagnie des Messageries Maritimes et de l’Agence consulaire de France, dont je regrettai fort le départ avant la fin de mes promenades à l’intérieur, toutes personnes qui voul urent bien me prêter, à l’occasion, leur bienveillant concours. E.D. Mahé (côte de Malabar), juin 1890.
PREMIÈRE PARTIE
COLOMBO. — KANDY. — PROMENADES DANS LES VILLAGES. TABLEAUX A LA PLUME. MOEURS ET COUTUMES. — CULTURES ET PRODUCTIONS. ANCIENNES LOIS KANDYENNES
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin