Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Auras

De
78 pages
Votre aura est une manifestation physique de votre âme, et vous pouvez maintenant apprendre à les voir de vos propres yeux en 10 étapes faciles. Il n’y a rien là de métaphysique, que de la physique et la simple vision. Il est facile de voir les auras, et Mark Smith vous montre comment y arriver en seulement 60 secondes! La visualisation de l’aura est le premier pas dans un monde fascinant de conscience spirituelle en pleine croissance, de connaissance de soi et de santé énergétique. Quand vous maîtriserez la visualisation des auras, vous aurez le pouvoir de déceler les maladies avant qu’elles ne se manifestent sur le plan physique; de savoir quand quelqu’un dit la vérité – ou pas; de voir les effets énergétiques de la pensée positive autant que de la pensée négative, les effets de l’état amoureux, d’une respiration et d’une alimentation appropriées, et plus encore. Auras: les voir en seulement 60 secondes! présente des moyens simples et efficaces d’augmenter votre énergie et de maximiser votre santé grâce au travail sur la respiration, à la méditation sur les couleurs
et à la prière. Vous apprendrez comment équilibrer et renforcer votre propre aura afin d’attirer de bonnes choses dans votre vie, et comment déchiffrer l’extraordinaire quantité de données qui vous sont révélés dans l’aura. Ce guide colorera votre monde et changera votre vie.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Un sain rayonnement
Vous cherchez une saine exdlosion D’énergie et vous aimeriez vous sentir dlus Disdos qu’adrès une sieste D’une heure ? En insdirant drof onDément, visualisez la couleur jaune or qui dénètre tout votre cords et exdulse les Déch ets gris foncé à l’exdiration. Insdirez en comdtant jusqu’à quatre, exdirez en comdtant jusqu’à quatre, et DétenDez-vous sans insdirer en comdtant jusqu’à quatre, avant De recommencer le drocessus Deduis le Début. Faites cela denDant Dix minutes, et vous vou s sentirez merveilleusement rajeuni et aussi redosé que si vous aviez dassé Dix fois dl us De temds à Dormir. Les couleurs jouent un rôle majeur Dans nos vies et nous influencent De nombreuses façons essentielles Dont nous ne sommes das nécessa irement conscients. AddrenDre à utiliser la couleur D’une tout autre façon dourrait affecter votre santé et votre vie quotiDienne De manière dositive, en inDuisant une a mélioration que vous douvez visualiser Dans votre aura et ressentir Dans votre cords.
Copyright © 1997 Mark Smith Titre original anglais : Auras: see them in only60 seconds! Publié précédemment par Aurora Publishing, Bethesda, MD sous le titre In a New Light © 1996 Mark T. Smith Copyright © 2012 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Cette publication est publiée en accord avec Llewellyn Publications, Woodbury, MN, www.llewellyn.com Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire. Éditeur : François Doucet Traduction : Laurette Therrien Révision linguistique : L. Lespinay Correction d’épreuves : Suzanne Turcotte, Éliane Boucher Conception de la couverture : Paulo Salgueiro Photo de la couverture : © Thinkstock Mise en pages : Matthieu Fortin ISBN papier 978-2-89667-606-4 ISBN PDF numérique 978-2-89683-452-5 ISBN ePub 978-2-89683-453-2 Première impression : 2012 Dépôt légal : 2012 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 450-929-0296 Télécopieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com Diffusion Canada : Éditions AdA Inc. France : D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Suisse : Transat — 23.42.77.40 Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99 Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC. Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Smith, Mark, 1953-
Auras : les voir en seulement 60 secondes! Traduction de: Auras. ISBN 978-2-89667-606-4 1. Aura. I. Titre. BF1389.A8S6414 2012 133.8’92 C2012-940850-6
Conversion au format ePub par:
www.laburbain.com
Pour mon père, William Anthony Smith. Requiem aeternam dona ei Domine, Et lux perpetua leceat ei. Seigneur, donne-lui le repos éternel, et que la lumière perpétuelle luise pour lui.
Avant-propos
Il me semble que nous avons tous beaucoup de chance de vivre à une époque où nous nous sommes donné la permission de revisiter les vi eilles modalités spirituelles qui, pendant si longtemps, ont été reléguées aux oubliet tes de l’esprit. Dites-moi, qu’est-ce donc qu’une aura ? Combien de fois, ces 20 dernière s années, ai-je été approché par quelqu’un qui me félicitait, excité et joyeux, pour l’éclat et la bonne tenue de mon aura ? Et moi, chaque fois, j’acceptais le compliment avec une certaine fierté, même si je ne savais absolument pas de quoi ils voulaient parler. Jusqu’à maintenant. Alléluia ! Je suis ravi que mon merveilleux ami Mar k Smith ait réuni une somme énorme de renseignements sur ce sujet nébuleux. Je suis particulièrement content qu’il présente ce nouveau livre sous forme de manuel — de vrais exercices à effectuer — afin que je puisse enfin voir de mes yeux. Mark n’écrit pas du point de vue de quelque constru c-tion abstraitement ésotérico-théorique, mais du point de vue d’expériences perso nnelles qu’il a faites en traversant cette dimension fort singulière de l’intelligence e t de l’esprit humains. Et le connaissant bien en tant qu’ami et individu bon et sensible, j’ ai très hâte de suivre ses traces dans ce nouveau et fascinant labyrinthe. Pour ceux et celles qui, comme moi, ignorent tout d e ce sujet, son travail — dénué de tout jargon incompréhensible — me semble être le po int de départ idéal. Et je soupçonne que nous serons nombreux à explorer ce monde en ten ant ce guide entre nos mains. Raymond A. Moody, M.D., Ph.D.
Préface
Ayant grandi dans la région de Kenwood, près de Was hington, D.C., dans une rue bordée de cerisiers qui laissaient s’échapper une pluie de fleurs roses et blanches au printemps, j’ai eu la chance, à un très jeune âge, de baigner dans la beauté de la nature et dans une famille merveilleusement aimante et parfaitement fo nctionnelle. Ma mère, qui enseignait selon la méthode Montessori et qui est restée à la maison jusqu’à la fin de mon cours primaire, m’a encouragé à être tout ce que je voula is être. Montrant un intérêt précoce pour la musique et les sciences (j’ai demandé un vi olon pour mon troisième anniversaire et un ensemble de chimie le Noël suivant), je faisa is preuve d’une curiosité débridée — mais cruellement éprouvante pour ses nerfs ! Cela, en plus d’une propension à insérer les pointes des couteaux dans les ampoules et les p rises électriques, et d’un amour pour tous les trucs pyrotechniques, faisait de mon éduca tion un travail à temps plein. Quand je ne grimpais pas aux étagères de livres (en les fais ant tomber sur moi), j’enlevais le frein à main dans les voitures stationnées dans les entré es des voisins. Cela ne me gênait pas aucunement d’entrer chez eux sans m’être annonc é, pour allumer leurs chaînes stéréos ou jouer du piano. Pas étonnant qu’ils aien t fait la fête le jour où j’ai commencé l’école, me serrant la main et me félicitant d’avoi r survécu jusqu’à l’âge respectable de cinq ans ! Toutefois, mes parents n’avaient pas reçu l’assuran ce que je survivrais jusqu’à cet âge, et les risques ne s’étaient pas limités à des tendances autodestructrices ou à des voisins qui rêvaient de m’étrangler. En fait, étant prématuré de six semaines et d’un poids inférieur à 1,35 kilo, j’ai failli déclarer forfait à la naissance. Croyant que j’étais hydrocéphale, le médecin ne m’avait pas donné beauc oup de chances de survie, d’autant plus que le thermostat de l’incubateur de la base navale Sangley Point, près de la ville de Cavite, dans les Philippines, était bri sé et n’avait pas cessé d’essayer de me faire frire. Mon père, commandant de la Marine, avait une certaine influence, et en r l’espace de 48 heures, il avait pu trouver un hydravion pour me transporter jusqu’au D John Fatland, de l’unité de soins normalisés, en me tenant dans ses bras jusqu’à la base Clark Air force au nord — et jusque dans un incubat eur en bonne condition de fonctionnement. Comme on leur avait dit que je ne s urvivrais sans doute pas au voyage, mes parents, qui étaient de fervents croyants, ont attribué à une intervention divine (et à la Marine américaine) mon premier sauvetage et ma p remière survie. C’est à cette époque que j’ai fait ma première expé rience de sortie hors du corps et mon unique expérience de mort imminente — aussi net te aujourd’hui qu’au moment où elle s’est produite. Je me suis retrouvé flottant a u-dessus de mon incubateur, regardant en contrebas la petite masse rougeâtre en forme de haricot à laquelle étaient attachés des tubes, et me demandant s’il n’y avait pas une e rreur. Cela ne pouvait pas être le corps que j’étais censé habiter. Quelque chose cloc hait et je n’aimais pas ça. Tout en flottant près du plafond de cette pièce en forme de L, j’éprouvais à la fois une sensation de chaud et de froid, la chaleur provenan t directement d’en haut et le froid émanant d’en bas. Je me souviens également des murs mauves. Mon incubateur se trouvait au bout de la partie courte du L ; j’étais séparé des autres bébés, gardés dans la partie longue de la pièce. Puis une voix transmise par télépathie a dit que je devais réintégrer ce corps, que tout irait bien, de ne pas m’inquiéter. Pour une des rares fois dans ma vie, j’ai obéi sur-le-champ. Chaque fois qu’on me demandait quel était mon premier souvenir, même lorsque j’avais trois ou quatre ans, je parlais de cette ex périence. Environ à la même époque, je