Autisme

De
Publié par

Malgré des évolutions positives dans l'accompagnement des enfants autistes, l'auteure sort de l'institution et va à la rencontre des familles. Retracer leurs trajectoires lui semble indispensable à la compréhension de l'environnement de l'enfant autiste. Il s'agit d'avoir une vision globale de l'enfant autiste, de prendre en compte tout ce qui influe sur lui dans des cadres comme l'institution qui le prend en charge, sa famille, l'école, son voisinage...
Publié le : mercredi 1 juillet 2015
Lecture(s) : 82
EAN13 : 9782336386621
Nombre de pages : 258
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le sacrifice invisible
Trajectoires des familles et Regards croisés des professionnels
onnaître ot est et restera pour Christiane Jean-Bart significatif de réflexion, de recherche de sens et donc il participe à améliorer l’accompagnement que nous devons aux enfants autistes. u présen-ter une des clés de compréhension pour mieux orienter les politiques publiques. encontre t même er leurs trajectoires lui semble indispensable à la compréhension de l’environnement dans ng sur la nécessité de cette prise en compte. C’est bien de chaînons manquants dont il s’agit. cessaire travail d’articulation, de complémentarité (à tous les niveaux) à avoir dans le itifs sur le bien-être des personnes, il s’agit d’avoir une vision globale de l’enfant autiste, de prendre en compte tout ce qui influera sur lui dans son environnement comme par exemple l’institution qui le prend en charge, sa famille, l’école, son voisinage… ité dans le champ de la folie. Les fictions qu’elle introduit sont là pour éclairer sur les méthodes, les moyens et les croyances des différentes époques. Puis elle expose ue sur les es profes-sionnels, la cible de Carlos Sluzki, a documenté le réseau social des familles. iculaient ces deux réseaux. Après lecture, vous avez la possibilité d’échanger avec l’auteure pour enrichir la réflexion : christiane.jeanbart @gmail.com
ssances.
t l’Etsup, e école se s acteurs e qui est linaires
ean-Bart
Christiane Jean-Bart
AUTISME Le sacrifice invisible
Trajectoires des familles et Regards croisés des professionnels
Le sacrifice invisible
Préface de Brigitte Bouquet
Trajectoires des familles et Regards croisés des professionnels
AUTISME : LE SACRIFICE INVISIBLE
TessitureS propose deux collections qui abordent les questions du social par des formes et des sensibilités différentes. Notre démarche s’appuie sur le principe d’une autorisation de parole qui ne serait pas confisquée par un statut. Collection recherches études réseau TessitureS Cette collection met l’accent sur des pratiques d’accompagnement de recherche action et leur valorisation par la publication. Que produit une sociologie impliquée et agissante ? Comment les acteurs s’approprient-ils les méthodes, les outils pour réinterroger les politiques, les dispositifs, les pratiques, et leurs effets sur les questions sociales et environnementales ? Regards croisés, paroles diversifiées qui densifient la compréhension et donnent à entendre la multiplicité des points de vue et des pratiques.L’écriture collective est prise ici comme moyen de mettre en mouvement, de partager, de coproduire, de prendre de la distance. Déjà parus : Anne Olivier (dir)Sexe, genre et travail social, 2010 Anne Olivier (dir)L’expérience d’un observatoire de la jeunesse, 2010 Pierre Bertaut-Michel Cotto (coord ;)La solidarité des générations c’est l’avenir !2014 Marie MormesseL’évaluation du travail social : une nécessité impossible? 2015
Christiane JEAN-BART AUTISME : LE SACRIFICE INVISIBLETrajectoires des familles et Regards croisés des professionnels
Préface de Brigitte Bouquet
© L’HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06565-6 EAN : 9782343065656
Remerciements
A toi Jules, ta famille, et à vous, enfants autistes incroyables me poussant à la réflexion permanente : merci de m’amener toujours plus loin…
Howard, tu le sais déjà.
Merci à Laurence Lemoine pour m’avoir accordée sa confiance. Merci à Marc Devys directeur de l’IME Adam Shelton de l’association Sésame Autisme Gestion et Perspectives pour encourager l’accès à la formation des professionnels et pour m’avoir permis ce parcours. Merci aux professionnels pour avoir pris le temps de me recevoir.
Ce travail n’aurait pas été possible sans le soutien exceptionnel de mon réseau social. Tout d’abord, je tiens à remercier mon réseau primaire composé de mon mari qui s’est pris au jeu de guidant: Yves je ne pourrai jamais assez te remercier. Quant à mes enfants, quelle patience exemplaire ainsi qu’une bienveillance et des encouragements qui me touchent profondément : merci Sacha, merci Noé. Merci à toi Maximilien…
Merci à ma famille, mes amis, Andrée ma mère, Guy-Lène, Pauline, Louise, Francine, Josué, Hélène, Sandy, Aude, Edda, Catherine, Laetitia, Dominique, Geneviève, Marie, Aurore, Coralie, Clément, au dit Gory, Géraldine, Tanguy, Emmanuelle et Isabelle pour m’avoir encouragé jusqu’au bout de l’aventure. Merci à mon « passeur » Moïse qui s’est prêté au jeu : quelle confiance !
Un grand merci à toutes les familles : ce temps passé avec vous, à échanger, à vous écouter m’a permis de pousser la réflexion encore plus loin aujourd’hui. Sans vous, ce travail n’aurait jamais vu le jour : vous avez pris une place dans mon réseau social et pas des moindres : MERCI ! Anne Olivier, comment vous dire…après avoir supporté mon stress, mes remises en question, avoir refait le monde avec moi, j’ai l’honneur de vous placer sur la cible de Sluzki comme personne très proche dans mon réseau secondaire : merci Anne, il est presque dommage que cela s’arrête…
7
Préface L’intérêt suscité par l’autisme est en pleine expansion dans les milieux médicaux, scientifiques, médico-sociaux, et dans les médias. Les progrès accomplis dans la compréhension de ses aspects cliniques, neurofonctionnels et génétiques, modifient peu à peu les conceptions et les pratiques de diagnostic, d’explorations, de soins, de prises en charge. Cependant le champ de l’autisme est traversé par de fortes tensions, les controverses sont nombreuses entre partisans des méthodes psychanalytiques et ceux des méthodes comportementalistes. Or la pratique des Travailleurs Sociaux doit dépasser telle ou telle « école » et s’interroger : Où sont les autistes dans ce débat ? Où sont les familles ? Comment s’opère la relation familles, autistes, professionnels dans l’accompagnement de l’enfant autiste ? Ya t-il des chainons qui manquent pour une meilleure prise en compte de la personne autiste et de sa famille et lesquels ? Ces interrogations que pose Christiane Jean-Bart présentent un grand intérêt. Après un rappel historique et théorique, elle y répond par un travail de recherche auprès de sept familles et de neuf professionnels appliquant les deux méthodes (psychanalytique et comportementaliste) Sa rencontre avec les familles lui a permis de connaitre leur histoire, leur vie actuelle et de saisir par quels processus elles s’adaptent à la situation. Christiane Jean-Bart rappelle les bouleversements et répercussions sur la vie des familles, l’atteinte de la personne autiste dans son identité, les ruptures des liens familiaux et des liens amicaux que cela peut entraîner. En retraçant les trajectoires des familles, elle montre comment leur capital familial s’imbriquait dans les stratégies qu’elles ont pu développer devant l’obstacle que
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.