Bâtir sur le roc

De
Au fil des décennies, l’Association canadienne-française d’éducation, devenue plus tard l’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO), a défendu et aidé à développer le fait français à Sudbury et ailleurs. Cette étude fascinante documente : la contribution de l’ACFÉO à la création d’écoles primaires françaises à Sudbury (en dépit de l’interdiction imposée par le Règlement XVII) et à l’éventuelle révocation de cette loi ; les interventions d’une société secrète provinciale, l’Ordre de Jacques Cartier ou la Patente ; le débat autour de la création de l’Université Laurentienne qui a profondément divisé la communauté ; le mouvement décentralisateur mené par Sudbury qui a entraîné la création d’ACFO régionales indépendantes un peu partout en Ontario ; les dossiers nouveaux et plus nombreux - bilinguisme municipal, services de santé, promotion de la femme, etc. - que l'ACFO du Grand Sudbury a tenté de faire progresser, tant bien que mal, au fil des années 70 et 80. Cette histoire de luttes sudburoises intéressera tous ceux et celles qui ont à cœur la promotion de la francophonie canadienne.
Publié le : jeudi 26 juillet 2012
Lecture(s) : 6
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782894236208
Nombre de pages : 244
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'Ecole nationale d'administration

de presses-de-sciences-po

Le désengagement de l'État providence

de les-presses-de-l-universite-de-montreal

Rêve totalitaire de dieu l'amibe

de editions-prise-de-parole

Corbeaux en exil

de editions-prise-de-parole

Strip

de editions-prise-de-parole

suivant