//img.uscri.be/pth/f1d7417de42fa67398ca959d2948c576a14e6cb1
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,13 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Bouquet de proverbes libyens

De
131 pages
A travers une collecte sur le terrain de plusieurs centaines de proverbes, l'auteur nous livre ici une partie de la sagesse et de la culture libyennes marquées par une forte et riche tradition orale. Les proverbes sont présentés par ordre thématique, notés en caractères arabes puis traduits en français et commentés.
Voir plus Voir moins

BOUQUET DE PROVERBES LIBYENS

Traduits & commentés

Europe- Maghreb

Collection dirigée par Michel Quitout
La collection Europe-Maghreb est une collection pluridisciplinaire, ouverte à la communauté scientifique. Elle se veut un lien privilégié de rencontres intellectuelles et d'échanges interculturels euromaghrébins. Elle entend s'attacher à la compréhension des sociétés et des cultures des deux rives de la Méditerranée occidentale. A travers les outils et les disciplines qu'offte la science moderne, les chercheurs sauront explorer les multiples facettes de ce creuset des civilisations et des cultures dans un souci d'objectivité et de scientificité. Les approches sont ouvertes non seulement sur les leçons du passé et les expériences du présent, mais également sur les enjeux prospectifs du prochain millénaire.

Déj à parus

OMRAN MOHAMED BURW AIS, Chronique d'une pendaison mémorable. Omar al Mokhtar et la résistance libyenne à l'Italie coloniale, traduction de Michel Quitout et Ali Chouehdi,2007. El Mostafa CHADLI, Contes populaires de Maknassa, 2006. Michel QUITOUT (éd ;), Proverbes et énoncés sentencieux, 2002.

Michel Quitout

BOUQUET DE PROVERBES LIBYENS

Traduits & commentés

L'Harmattan

@L.HARMATTAN.

2006

5-7, rue de l'École-Polytechnique; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion. harmattan@wanadoo.fr harmattan l@wanadoo.fr

ISBN: 978-2-296-03436-5 EAN : 9782296034365

:

...~

\......,; L... }.À..f.' ,,)\......,;

if). «-.,.-....;J~ .
L't!ommt: \<Enseigne Répands

''-".:-;

G')L, ~;;

,~



___~. , ULZ ~,
jg!wn~: d'Lm/; guerre. pC)pulaire.}. R')

C$t l'{~nn~mi dtOœ qu'il l\.! 6vit~r~ un ~upk ]'absurdit&

tlnt: langue,

UM cultun~, tU. r~ndras

auprè> d'u!1,tutrt:

@ Text~ rk Na)m BQUTANOS

- Calligraphie

de HASSAN MASSQUDY

Du même auteur

-Alix

.

Editions

Universitaires
du Maroc. Etude

dll Slid:
parémiologique, Toulouse, 1995, 240p.

Proverbes

- Alix Editions de l'Harmattan: . Dictionnaire bilingue des proverbes . Grammaire .initiation berbère:

marocains,

Tome 1, Paris, 1996, 480p.

rifain, tama::ight, chleuh, kabyle, Paris, 1997, 189p. Paris 1999, 176p.

à l'arabe maghrébin,

. Al-lassin: petit dictionnaire . Proverbe

bilingue des termes des sciences du langage, Paris, 2000, 289p. (sous la dir.), Paris, 2000, 223p. (Préface: 162p. Joseph Courtés)

.

et énoncés sentencieux

"Mélanges"

(dir.), La revue des deux rives, n° 1,2000,

. "L'enseignement des langues orales dans les pays méditerranéens: situation, enseignement
et recherche" (Sous la dir.), La revue des deux rives, n° 2, 2001, Paris, 223p.

. Parlons l'arabe dialectal marocain, . "L'enseignement du français

Paris, 2001, 237p. dans les pays méditerranéens", (en Coll.

langue étrangère

Avec M. Sayah & N. Koulayan),

La revue des deux rives, n° 3, 2003, Paris.

. Parlons l'arabe dialectal tunisien. Langue & culture, Paris, 2003, 205p. . "Langues de France etfrançais . Chronique d'une pendaison d'ailleurs", mémorable. La revue des deux rives, n° 4, 2005, Paris, 152p. Omar al-Mokhtar et la résistance 2007, 228p. libvenne à

l'italie coloniale,

(Trad. Arabe-français

en coll. avec Ali Chouihdi),

- Alix Editions Assimil :

.

L'arabe

marocain

de poche

(Méthode

de langue

avec

CD audio),

Paris,

2000,

237p.

. L'arabe . L'arabe

tunisien de poche, (Méthode algérien de poche (Méthode

de langue avec CD audio), Paris, 2001, 213p. de langue avec CD audio), Paris, 2003, 179p.

- Alix Editions CEMAA/AMAM:

.

Mélanges

Pour le 25e anniversaire

de l'enseignement

de l'arabe

à l'université Toulouse, 367p.

de Toulouse

le-Mirail

(Coord. Avec Mnasour Sayah & Abdellatif

Ghouirgate),

. Le baiser qui se jeta dans la mer (Trad. Arabe-français - Pllblications de l'AFEMO

avec E. Weber), Toulouse,

2005.

. Catalogue des idées reçues sur la langue, (Trad. Français-arabe en ColI. avec A.
Chouihdi, Toulouse, 2006, 143p.

-A paraître:

.

interactions

linguistiques

et enseignement

des langues au Maghreb des origines à

nos jours (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye), l'Harmattan, Paris, 223p. (Préf: Gilbert Grandguillaume)

ReVlA..t rÛt

VlA..t 'vts V

ur coLLecte d'un matériau parémiologique comme le5 proverbe5 n't5t jamai5 une entrepri5e individueLLe, aU55i voulOl/l-5-noU5e)(primer ici toute notre gratitude à tOU5ceu)(

qui ont fait que ce travail pui55e voir lejour.
N05 pen5ée5 Vont à no5 informateur5, et aU)( nombreu)( anonyme5 conver5ation de5 proverbe5 à no5 ami5 libyeJ/k5

qui fai5aient 5urgir daJ/k5 leur bien à propo5 répondant aiJ/k5i à

une joyeu5e tradition populaire bien al/l-Crée toriour5 et vivace en Libye.
Que tOU5 trouvent ici l'e)(pre55ion de notre profonde et 5incère gratitude et acceptent que ce livre, qui e5t un peu le
leur; leur 50it dédié.

**********

Présentation

Aussi loin que l'on peut remonter dans le temps, le phénomène proverbial apparaît toujours comme une partie intégrante du langage de la plupart des peuples connus. L'Homme sait depuis toujours figer ses connaissances et ses expériences quotidiennes dans des formules simples, brèves et facilement mémorisables. Les proverbes reflètent de façon éclatante les mœurs, les coutumes et les caractères d'un peuple. On y trouve les souvenirs des événements passés, les noms des personnages historiques, l'écho des anciennes croyances religieuses, des anciennes pratiques et on y trouve également un aperçu fidèle sur la vie présente des gens, sur leur conscience collective... La littérature gnomique est en effet un bon moyen de pénétrer l'univers symbolique et culturel des peuples. Dans les deux plus anciennes civilisations connues par l'écriture, la civilisation sumérienne et égyptienne, les proverbes circulaient déjà et faisaient l'objet de recueils et de citations qui traversaient tout le ProcheOrient: - La chienne dans sa hâte a mis bas des chiots aveugles. (IVe millénaire avant notre ère, attesté dans l'écriture cunéiforme) - Il n'a pas attrapé le renard, il lui fait un carcan. Dans la civilisation égyptienne, on nommait le sebayt (enseignement) ce que nous appelons proverbe: - Suis ton cœur, que ton visage brille durant le temps de ta vie.
(Sagesse de Ptahotep, Ille millénaire avo J. -C.). - Le chef du troupeau est un animal comme les autres. (Sagesse d'Ani, lIe millénaire avo J. -C.). - Un bon caractère est la protection de l'homme. (Sagesse d'Aménémopé, VIlle S. avo J. -C.). Les Araméens et les Hébreux ont eux aussi connu les proverbes. - Le léopard ne salue pas la gazelle si ce n'est pour sucer son sang. (Paroles d'Ahiqar, VIe S. avo J. -C.). - Celui qui creuse une fosse y tombe. (Proverbes de Salomon, XXVI,
27 ; IVe S. avo J. -C.).

BOUOUET DE PROVERBES

LIBYENS

- Le fer aiguise le fer, ainsi l'homme aigUIse un autre homme. (Proverbe de Salomon, XXVII, 17). Chez les Grecs qui, comme les Latins d'ailleurs, sont redevables de plusieurs proverbes au Proche-Orient, on trouve les mots "gnômê" (grec ancien: pensée, sentence, opinion) et "paroemia" (instruction) : Le proverbe avait chez les Grecs un tel prestige qu'on l'écrivait sur les monuments publics et sur les bornes au bord des routes pour instruire les voyageurs en marchant. Aristote, qui était un grand amateur des proverbes, développe même une théorie selon laquelle la civilisation se renouvelle infmiment. Le «monde éternel et indestructible», dit-il, subit à l'issue de grands cycles stellaires, de grandes catastrophes cosmiques qui détruisent l'humanité par intervalles réguliers. Les survivants commencent un nouveau cycle de civilisation où les proverbes avec les mythes et autres opinions qui subsistent de l'ancienne sagesse philosophique perdue dans les cataclysmes, présentent une importance capitale. Voici quelques proverbes grecs: - N'apprends pas le métier de potier sur une jarre à vin. (Cité par Platon, Gorgias, 514e). - On ne connaît son ami qu'après avoir mangé beaucoup de sel avec lui. (Cité par Aristote, Éthique à Nicomaque, VIII, III, 7) - Le genou est plus proche que le mollet. (Cité par Aristote, Éthique à Nicomaque IX, VIII, 2 ; allusion à l'opposition des intérêts personnels et familiaux). Chez les Latins, le mot "proverbium" vient du latin classique et signifie "parole mise en avant" : - On ne peut à la fois souffler et avaler. (Plaute, Mostellaria, 791). - Il faut être vieux de bonne heure poùr le rester longtemps. (Cicéron, De senectute, XXXII). - C'est dans l'arène que le gladiateur prend sa décision. (Sénèque, Epistulae ad Lucilium, XXII). Les Arabes ont également manifesté leur intérêt pour les proverbes. Du Coran à la poésie, du hadith à la prose en passant par la rhétorique, la grammaire, le proverbe a toujours eu une place de choix. On a même un proverbe sur le proverbe qui affirme:
Les proverbes sont les lampes des paroles.

10

LE RECUEIL

DE PROVERBES

Voici à présent quelques exemples:

- Et

certes, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d'exemples. Mais la plupart des gens s'obstinent à être mécréants! Coran, Le voyage nocturne, 89.

- A côté de la difficulté, est, certes, une facilité!
Coran, L'ouverture, 6. - .. .puis une fois que tu es décidé, conjie-toi donc à Allah.

Coran, Lafamille d'Imran, 159.

- Le croyant ne se fait mordre deux fois du même trou. (Prophète) - La sincérité guide vers la charité, et la charité guide vers le paradis. (Prophète)

Les Libyens, eux, ont développé au cours des siècles une très abondante littérature gnomique, une littérature toujours vivace. Nous en donnons ici, un trésor de près d'un millier de proverbes collectés sur le terrain, transcrits en arabe, traduits en français, commentés et accompagnés, la plupart du temps, de leurs équivalents dans les autres cultures. Nous espérons ainsi exciter la curiosité du lecteur pour la foisonnante culture de ce pays.

11

LE RECUEIL

DE PROVERBES

Accusation

/ ~lÂl
~ ~} f Iyl.ij
iJ-..u4 tAjJ?

Ils ont payé la dot à crédit, puis ils prétendent que la mariée leur porte malheur. (Que son tendon d'Achille1 est mal fonné) Se dit de celui qui accuse autrui pour ce dont il est le seul responsable. WII. L... 1.1_1 ~$ ~ ~) 'J \ 'J La vieille fille, n'ayant pas de mari et ne travaillant pas d'où s'en procure-t-iI donc (de l'argent) ? C'est une accusation à peine voilée. Se dit quand les soupçons sont plus que probants.
\ '~ 0

.."..".."""-':'

f...

Actes & paroles / ~Y.JJ

~~
iJ-~ .r'

JS. j

La promesse du brave est une dette. Hommage à la parole donnée. ~-4}4 IJy..)..o ~I
Les propos tenus la nuit sont enduits de beurre. (qui fond à la lumière du jour)

fj~

Se dit, à titre de plaisanteries des promesses faites la nuit sur le lit conjugal ou au cours d'une soirée arrosée, et qui s'évanouissent aux premiers rayons de soleil quand on a repris ses esprits et eu ce qu'on désirait.

J'Il
Grec: La parole est l'ombre de l'action.

1..0

jA.iJ I j f...r'

J fi

IJl.-.lJI

La langue tisse de belles paroles en soie, mais l'acte déçoit. Russe: As-tu donné ta parole? Tiens-la. Ne l'as-tu pas donné? Tiens bon.

~)'p1
Qui donne sa parole, donne sa tête à couper. Latin: Même à son ennemi, il faut tenir parole.

~

'p1.}J1

1

. La femme arabe, enveloppée traditioIlIlellement d'un drap, se reconnaît Selon qu'il est gros ou mince, elle porte selon Je cas, chan~e ou malchance.

à son tendon d'Achille.

13