C'est encore faux!

De
Les États-Unis sont militairement imbattables...
Les téléphones cellulaires causent le cancer...
Les drogues « douces » sont moins dangereuses...
La gratuité des soins de santé mène à l'abus du système de santé par les pauvres...
Après le succès de C'est faux ! 50 idées déconstruites par des spécialistes, Guillaume Lamy et ses collaborateurs reviennent avec de nouveaux sujets dans C'est encore faux ! Leur but reste le même : réfuter toute affirmation qui se prétend être vraie pour en éradiquer la contagion.
Ce deuxième volet propose des textes de Charles-Philippe David (Guerre et paix), Karine Prémont (États-Unis), Normand Mousseau (Physique et enjeux énergétiques), Line Beauchesne (Drogues), Amélie Quesnel-Vallée et Emilie Renahy (Santé), Marc-André Gagnon et Guillaume Lamy (Recherche et économie du savoir), Lionel Meney (Langue), Pierre Anctil (Communautés culturelles), Valérie Levée (Organismes génétiquement modifiés) et Barthélémy Courmont (Chine).
Fondateur de l'Initiative pour la diffusion des essais, biographies et collectifs du Québec, producteur de documentaires, Guillaume Lamy anime Les publications universitaires sur les ondes du Canal Savoir.
Publié le : mercredi 4 septembre 2013
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896647873
Nombre de pages : 328
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
C'EST
FAUX!
ExStraeit dpe ltaepunblictatrioinon
c’est encore faux !
Extrait de la publication
C'EST
FAUX!
 septentrion
Extrait de la publication
Pour effectuer une recherche libre par motclé à l’intérieur de cet ouvrage, rendezvous sur notre site Internet au www.septentrion.qc.ca
Les éditions du Septentrion remercient le Conseil des Arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) pour le soutien accordé à leur programme d’édition, ainsi que le gouvernement du Québec pour son Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres. Nous reconnaissons également l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Chargée de projet : Sophie Imbeault Révision : Matthieu Fortin Correction d’épreuves : MarieMichèle Rheault Mise en pages et maquette de couverture : PierreLouis Cauchon
Si vous désirez être tenu au courant des publications des ÉDITIONS DU SEPTENTRION vous pouvez nous écrire par courrier, par courriel à sept@septentrion.qc.ca, par télécopieur au 418 5274978 ou consulter notre catalogue sur Internet : www.septentrion.qc.ca
© Les éditions du Septentrion 1300, av. Maguire Québec (Québec) G1T 1Z3 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2013 ISBN papier : 9782894487464 ISBN PDF : 9782896647866 ISBN EPUB : 9782896647873
Diffusion au Canada : Diffusion Dimedia 539, boul. Lebeau SaintLaurent (Québec) H4N 1S2
Ventes en Europe : Distribution du Nouveau Monde 30, rue GayLussac 75005 Paris
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Avantpropos
’attachement émotif aux idéesest une réalité L dont il faut prendre conscience en tant qu’être humain. Ces créatures qui forment notre identité s’empilent comme des sédiments et servent de sol à une vie intellectuelle. Sorte d’ossature à l’anatomie d’une personnalité, quelques idées résistent ainsi aux plus décapantes des démonstrations rationnelles parce que nos idées nous définissent autant que peuvent le faire les événements les plus marquants de notre vie. Abandonner une vision du monde s’apparente quelquefois à un divorce d’avec soimême. Voilà pourquoi le progrès des consciences ne suit pas toujours le même rythme que le cours de la réalité ; et voilà aussi pourquoi l’évolution de la pensée est parfois longue et d’autres fois brutale. La disparition d’une idée nous embrouille souvent plus qu’elle ne nous oriente et nous oblige à abandonner de jolies phrases à la mode qui permettent de se présenter aux autres sans trop de controverse. Si ce livre ne devait avoir que quelques objectifs essentiels, ce serait de rappeler la nécessité de
Extrait de la publication
10฀ •฀ c’est฀encore฀faux!฀
vérifier, de se méfier même de nos intuitions les plus fortes et de refuser de plaire en rejoignant le commun des explications simples. Sur le long terme, tout fait mérite d’être su, aussi déplaisant soitil. Autrement, se bercer dans le confort des certitudes transforme la pensée en réflexe, sape la faculté de comprendre la nouveauté comme la différence et fortifie les tabous qui, eux, se maintiennent au sommet des règles pour limiter les défis de la raison. Plus que tout, il faut redire avec William James que toute vérité vit en sursis et que la lecture est condamnée si elle ne sert qu’à confirmer ce que l’on pense déjà. Les idées retenues dans ce livre méritent d’être examinées de plus près surtout parce qu’elles sont répandues. Déconstruits par des spécialistes, les cinquante énoncés qui découpent les chapitres qui suivent sont souvent dépourvus de fondements scientifiques, d’autres fois, carrément faux ; sinon, le doute doit être levé à leur sujet, car de sérieuses objections n’ont pas suffisamment retenu l’attention d’un public qui gagnerait à en être avisé. Savoir ce qui est faux s’avère autant bénéfique que de connaître la vérité. Voilà pourquoi, depuis des siècles, la réfutation a pavé la voie au progrès des consciences. Rien ne permet de croire que ce mécanisme n’ait plus d’effet aujourd’hui pour celui qui s’informe. Néanmoins, l’époque qui fait notre contexte souffle trop souvent comme un vent contraire à l’évolution de la pensée. Si toutes les
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.