Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Capitalismes émergents

De
352 pages
Les pays qui ont rompu avec le colonialisme ou le communisme inventent de formes nouvelles de capitalisme : prébendier, d'État socialiste, libéral, post-colonial et, plus rarement, de marché. Malgré l'absence d'institutions et de sources de développement endogènes, ils tirent leur force de l'ouverture de leur marché aux investissements étrangers ouverture conditionnée par des négociations avec les ensembles régionaux que sont l'UE et l'Asean.Comparant plusieurs trajectoires nationales en Europe de lEst et en Asie du Sud-Est à différentes périodes de lhistoire, cet ouvrage examine les interactions entre le marché, la bureaucratie et les formes de domination politique. Il montre comment se construisent les marchés économiques sous leffet de la violence exercée par les coalitions politiques, souvent en relation avec des partenaires étrangers.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture de l'epub
François Bafoil

Capitalismes émergents

Économies politiques comparées, Europe de l’Est et Asie du Sud-Est

Présentation

Les pays qui ont rompu avec le colonialisme ou le communisme inventent de formes nouvelles de capitalisme : prébendier, d'État socialiste, libéral, post-colonial et, plus rarement, de marché. Malgré l'absence d'institutions et de sources de développement endogènes, ils tirent leur force de l'ouverture de leur marché aux investissements étrangers – ouverture conditionnée par des négociations avec les ensembles régionaux que sont l'UE et l'Asean.
Comparant plusieurs trajectoires nationales en Europe de l’Est et en Asie du Sud-Est à différentes périodes de l’histoire, cet ouvrage examine les interactions entre le marché, la bureaucratie et les formes de domination politique. Il montre comment se construisent les marchés économiques sous l’effet de la violence exercée par les coalitions politiques, souvent en relation avec des partenaires étrangers.

Les auteurs

François Bafoil

François Bafoil est sociologue, directeur de recherche au CNRS. Il travaille au Centre d’études et de recherches internationales de Sciences Po (CERI) et enseigne à Sciences Po les développements régionaux comparés en Europe et en Asie.

Table des matières

  • Couverture
  • Page de titre
  • Copyright
  • Présentation
  • Table des matières
  • Remerciements
  • Présentation de l’ouvrage
    • Capitalismes et économies politiques :
    • Plan de l’ouvrage
  • Chapitre 1 / Europe de l’est, Asie du Sud-Est
    • Bonnes et moins bonnes raisons de comparer
    • Fondements de la comparaison
    • Les différents groupes de pays en Europe de l’Est et Asie du Sud-Est
    • Conclusion
  • I - Capitalisme de marché, communisme et colonialisme. Les bureaucraties patrimoniales
    • Introduction / Composantes politiques, sociales et économiques des capitalismes politique et de marché
      • Orientations intersubjectives et formes de domination politique
      • Dominations politiques et échanges économiques
      • Deux types de capitalisme : capitalisme politique et capitalisme de marché
    • Chapitre 2 / Idéaux types et évolutions historiques du capitalisme
      • Le marché
      • Les formes de la domination politique
      • La bureaucratie
      • Conclusion
    • Chapitre 3 / Valeurs et rationalité dans une économie de commandement de type soviétique
      • La triple irrationalité
      • Politique et morale
      • Conclusion
    • Chapitre 4 / Enfance et patronage
      • Généalogie de la catégorie de patronage
      • La longue durée historique
      • Les relations interétatiques
      • Patronage, entente et consensus social
      • Conclusion
    • Chapitre 5 / Un cas de bureaucratie patrimoniale dans le Sud-Est asiatique
      • Dynamiques de domination coloniale
      • Périodicité et modes d’organisation
      • Les piliers de l’ordre nouveau :
      • Les réformes du roi Chulalongkorn : la bureaucratisation par le haut
      • Quels héritages ? Les bureaucraties patrimoniales
      • Conclusion
  • II - Capitalismes politiques et États prébendiers
    • Introduction / L’État prébendier
      • Qu’est-ce qu’un État prébendier 
      • Figures politiques du charisme
    • Chapitre 6 / Figures du charisme et marchés mobilisés sous le communisme est-européen
      • La production du désordre bureaucratique :
      • Illusion et désordres des nouveaux marchés
      • Figures poststaliniennes du charisme soviétique
      • L’innovation gorbatchévienne
      • Une comparaison URSS-Chine
      • Conclusion
    • Chapitre 7 / Leadership autoritaire et États prébendiers en Asie du Sud-Est
      • Sarit Thanarat : le paternalisme despotique au service de la royauté
      • La politique économique de la dictature de Sarit Thanarat
      • Les acteurs cambodgiens
      • La stabilité du système cambodgien : réseaux et politique des bas salaires
      • Conclusion
  • III - Les marchés émergents
    • Introduction / Le marché, un champ de forces entre individus libres et inégaux
    • Chapitre 8 / Les leçons de l’union économique et sociale allemande
      • La violence de la monnaie : le transfert intégral du deutschmark le 1er juillet 1990
      • L’impossible transfert
      • L’ordre des diplômes et de la promotion sociale
      • La dépendance est-allemande
      • Conclusion
    • Chapitre 9 / La privatisation de l’économie polonaise
      • Les positions politiques à l’égard de la privatisation
      • Héritages sectoriels et choix des privatisations
      • Groupes d’intérêts, conflits circonscrits et démobilisation sociale
      • Conclusion
    • Chapitre 10 / Du plan au marché ouvert en Asie du Sud-Est
      • La crise de régime
      • La privatisation ou nomenklatura capitalism
      • Conclusion
    • Chapitre 11 / Trois cas de capitalisme politique en Asie du Sud-Est
      • Singapour
      • La Thaïlande
      • Le Vietnam
      • Conclusion
  • IV - Construire les capitalismes régionaux
    • Introduction / Force et faiblesse des états et des régions
    • Chapitre 12 / Les territoires des marchés
      • Délimitations territoriales et visions du développement
      • L’Asean : accords extérieurs et accords intérieurs
      • L’UE et la cohésion
      • Extension des capitalismes
      • Conclusion
    • Chapitre 13 / États forts, états faibles régions fortes, régions faibles
      • Cohérence des politiques publiques
      • Les variables externes : les multinationales
      • L’Asean et les pays du Sud-Est asiatique
      • L’UE et les pays d’Europe centrale et orientale
      • Conclusion
    • Chapitre 14 / La force des faibles
      • Pourquoi l’UE et l’Asean se sont-elles élargies ?
      • Les avantages d’être intégré
      • La limite de tout hégémonisme
      • Extension du libéralisme et flexibilité du travail
      • Conclusion
  • Conclusion générale
    • Les capitalismes politiques
    • Capitalisme de marché et État de droit
  • Bibliographie

Remerciements

Cet ouvrage prend sa source dans le cadre des formations annuelles que la Banque asiatique de développement (BAD) m’a demandé de conduire à Bangkok dans les années 2006-2010. Celle-ci s’interrogeait alors sur les éventuelles leçons qui pouvaient être tirées de l’expérience des transformations est-européennes après 1990 pour ses partenaires de la région du Sud-Est asiatique. Comment transférer les politiques de développement régional ? Quelles politiques de solidarité mettre en œuvre, avec quels fonds et quels programmes ? Quel type de relations nouer avec les ensembles régionaux, à l’instar de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (en anglais Association of Southeast Asian Nations, Asean) ? Pour qui a travaillé plus de trente ans sur les pays communistes d’Europe centrale et orientale et qui y a vécu plusieurs années avant et après 1989, la confrontation avec les pays du Sud-Est asiatique, eux aussi communistes ou confrontés directement aux dictatures de type soviétique, était fascinante. Certes de nombreux traits différencient les deux régions émergentes, mais le point de départ de la réflexion qui justifie la comparaison entre elles tient au partage d’une expérience commune : tous les pays membres ont été soumis durant de longues périodes à la règle coloniale ou impériale, puis pour certains d’entre eux à la règle communiste. Tous, de surcroît, ont rejoint dans les années 1990 et les années 2000 des unions régionales, qu’il s’agisse de l’Union européenne (UE) ou de l’Asean. Enfin, ces deux régions sont traversées de disparités territoriales flagrantes entre les « anciens » et les « nouveaux » membres, les premiers pris comme « modèles », les seconds souvent pensés seulement comme des pays « en retard de développement ».

Ce sont autant de raisons pour que je remercie ceux qui ont rendu possible ce travail : les étudiants auxquels j’enseigne les politiques de développement régional comparées, tant au Master of Public Affairs de Sciences Po Paris qu’au Centre international de formation européenne à Berlin et à Istanbul ; également mes collègues, Jean Pierre-Verbiest et Ruth Banomyong, ainsi que Richard Balme, Rachel Guyet, Catherine Perron, Gilles Lepesant, Marie Plezsz ; enfin, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et le Centre d’études et de recherches internationales (CERI) de Sciences Po Paris grâce auxquels j’ai pu conduire plusieurs recherches de terrain.

Mes remerciements s’adressent également à Marie-Geneviève Vandesande et Laurence de Belizal aux Presses de Sciences Po ainsi qu’à François Capelani pour la mise au point finale du manuscrit.

Ce livre est dédié à Élisabeth Demonque.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin