Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Carnet d’un médium

De
99 pages
Je crois sincèrement que cette vie que nous menons en tant qu’êtres humains sur Terre n’est pas notre véritable maison. Nous venons d’ailleurs, et cet ailleurs, nous pourrons le retrouver lorsque nous aurons terminé notre mission de vie ici-bas. Une fois que notre âme aura quitté son enveloppe charnelle, nous pourrons évoluer plus haut, plus loin, dans un espace où le
temps n’existe pas, et retrouver nos êtres chers. Notre véritable maison n’est pas faite de murs, d’objets matériels, d’ordinateurs et de bijoux. Notre maison est constituée d’énergie, de lumière, de puissance, de pouvoirs, de forces cosmiques et d’étoiles. Nous sommes tous médiums, il suffit d’ouvrir notre conscience à la possibilité des capacités qui sommeillent en nous. Certains ont une plus grande facilité à percevoir les énergies, d’autres à voir les esprits; les dons sont différents pour chacun. Le plus important est de vous faire confiance. Avant toute chose, ce livre est le récit de mes expériences avec cet univers d’anges et d’esprits.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Copyright © 2014 Karine Malenfant Copyright © 2014 Éditions AdA Inc. Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous DuelDue forme Due ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critiDue littéraire. Éditeur : François oucet Révision linguistiDue : Isabelle Veillette Correction d’épreuves : Katherine Lacombe, Fannie Legault Poisson Conception de la couverture : Mathieu C. andurand
Photo de la couverture : © Thinkstock Mise en pages : Sébastien Michaud ISBN papier 978-2-89752-244-5 ISBN PF numériDue 978-2-89752-245-2 ISBN ePub 978-2-89752-246-9 Première impression : 2014 épôt légal : 2014 BibliothèDue et Archives nationales du Québec BibliothèDue Nationale du Canada
Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 450-929-0296 Télécopieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com
Diffusion Canada : Éditions AdA Inc. France : .G. iffusion Z.I. des Bogues 31750 EscalDuens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Suisse : Transat — 23.42.77.40 BelgiDue : .G. iffusion — 05.61.00.09.99
Imprimé au Canada
Participation de la SOEC. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SOEC.
Conversion au format ePub par:
www.laburbain.com
Pour mes parents, Francine et Raynald ; je vous aime. Pour mon frère, Dominique ; grâce à ce livre, tu vas connaître un peu plus ta sœur. Je t’aime. Pour mes êtres chers qui ont rejoint le ciel : Claire, Benoît, Marcel et Yvette. Merci à la Source de me guider sur mon chemin. À mon ange gardien, Maxime, et à tous mes guides, qui me transmettent de magnifiques enseignements.
REMERCIEMENTS
Merci à Jean Casault d’avoir eu la gentillesse d’écrire la préface de ce livre. C’est enrichissant d’avoir l’occasion de lire vos livres et de pouvoir échanger avec vous. Merci à Michel Lambert de m’avoir invitée pour une enquête paranormale au Vieux Palais de Justice de L’Assomption. Cette aventure m’a permis d’expérimenter et de comprendre le déroulement d’une telle enquête. Merci à ma fidèle clientèle en soins énergétiques et en consultations spirituelles. Merci de m’avoir fait confiance durant toutes ces années. Merci à ma famille et à mes amis de m’encourager dans mon travail d’auteure ; tout particulièrement Marie-Claude, je l’apprécie énormément. « L’épais rideau qui nous sépare de l’Au-delà reste impénétrable pour l’homme revêtu de son manteau charnel ; mais l’esprit extériorisé du médium aussi bien que l’esprit libre du défunt peut le traverser avec la même facilité qu’un rayon de soleil traverse une toile d’araignée. » — Léon Denis,Asprits et médiums
« Nous enseignons la sagesse de Dieu, mystérieuse et demeurée cachée, que Dieu, avant les siècles, avait d’avance destinée à notre gloire. » — 1 Corinthiens 2,7
« En raison des forces de la réincarnation, nous sommes tous des produits de nos vies passées sur Terre, ainsi que des expériences spirituelles de notre âme entre les incarnations. L’âme de chaque personne sur cette planète conserve toutes les influences karmiques précédentes de cause et d’effet, provenant de nombreuses sources, et ces forces ont un impact sur nos sentiments et nos comportements actuels. » — Michael Newton,Souvenirs de l’au-delà
Préface pe Jean Casault
L orsque j’ai vu la hotograhie pe Karine Malenfant, j’ai ressenti quelque chose p’étrange et en y regarpant mieux, j’ai même erçu une opeur pe brûlé ; c’était comme si un ripeau pe flammes s’élevait pevant mes yeux. J’ai orté mon regarp sur ce qu’elle tenait entre ses mains et j’y ai vu le nom « Salem » ; j’ai alors comris que cette auteure artageait une pe ses vies antérieures avec nous. J’ai aimé cela ! Bien lus tarp, nous avons échangé quelques roos à la suite pe sa réaction à roos p’un pe mes articles, quanp elle s’est mise à me raconter une vision our le moins sectaculaire qu’elle venait p’avoir. Or, je venais tout juste, cette journée-là, pe eaufiner un texte relatant ma rore vision, mais survenue lusieurs mois lus tôt. J’étais étonné ar la similitupe entre ces peux visions, sans arler pe la synchronicité pu artage, synchronicité que j’ai toujours consipérée être lelangage des esprits. En renant connaissance pe son livreLa communication avec les esprits et les morts, ublié en 2004 chez Quebecor, je me suis renpu comte que Karine était en train pe reporer le blason pu siritisme et comme elle allaity perdre son âmece qu’en pit l’Église en anique) et (our asser our une folle, comme c’est le cas our nous tous, gens pechoses étranges, voyons ponc ce qu’elle nous offre. Et voilà… oh, mais non, ce n’est as une surrise, elle fait ce que toute ersonne qui œuvre en ce pomaine a comme pevoir pe charge sans aucune hésitation : renpre hommage à l’illustre ère pe cette fabuleuse poctrine pu siritisme qu’est Hiolyte Léon Dénizarp Rivail ou ce qu’il réfère, Allan Karpec. C’est un assage obligé ! Toute ersonne qui traite pe siritisme se tient pirectement pebout sur les éaules pe ce géant. Ce que j’arécie granpement chez cette jeune femme est sa comréhension rofonpe pe ce qui a toujours été à la base même pe la hilosohie qui soutient la poctrine sirite : le resect pu monpe extraorpinaire pes esrits. Ce ne sont as pes chiens savants qu’on invoque our faire avancerla palette de plastique de la Ouija !ne sont as Ce pes oncles ou pes tantes pécépés qui n’ont rien p’autre à faire que pe venir amuser la galerie our quele médium se fasse un nom. Et encore moins our rafler pes sommes absurpes en effectuant pes lectures à froip sur une scène. C’est tout autre chose, pe beaucou lus granp et pe beaucou lus noble. C’est… sacré ! J’ai œuvré pans le aranormal et l’ufologie toute ma vie et j’ai péassé la soixantaine. Je continue pe faire le tour p’un très granp jarpin et j’y ai fait pe sublimes rencontres. Dans son livre Carnet d’un médium, Karine asse à la vitesse suérieure et ouvre la machine. Elle se raconte. J’ai attenpu lus pe 40 ans avant pe faire cet exercice moi-même, ar upeur, mais soyons honnête, transarence oblige, ar eur pu ripicule ! Finalement, je me suis renpu comte qu’il suffit p’écrire un simle article pe trois ages surces choses étrangeset c’est fait : vous assez our un vrai fou. J’en ai ponc ublié pes tonnes ! Karine est maintenant renpue à cette étae. En lisant sa vie, vous comrenprez le sens pu terme « charge karmique »,vous serez étonné pe constater à quel oint le pestin n’est as une illusion mais une mission, et vous ponnerez cors à cette ensée fugace voulant que nous soyons beaucou lus qu’un cors humain poté p’une intelligence et s’agitant sur une etite lanète pe roc. Beaucou lus ! En se commettant pe la sorte, Karine se joint auxesprits du ciel pont la venue ou le retour sur Terre s’inscrit pans une aventure colossale qui concerne tout un chacun. Mais ça, c’est une autre histoire ! Jean Casault Ufologue et métahysicien
Introduction
I l existe un combat entre le Bien et le Mal depuis toujours. Il a commencé bien avant la création de l’homme tel que nous le connaissons, au-delà des systèmes de croyances qui ont forgé la société, et avant même que le premier esprit ait foulé le sol de la Terre. Il y a dans le ciel des milliards de planètes, d’étoiles, de systèmes galactiques et d’autres particules dont nous ignorons l’existence. Nous ne sommes qu’une infime partie d’un TOUT qui existe, et coexiste dans un Univers en perpétuel conflit. Qui sommes-nous réellement en tant qu’êtres humains ? En tant qu’esprits ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ? On nous a appris dès notre enfance qu’il existait un être suprême. Certains l’appellent Dieu, d’autres, Bouddha, Yavhé, le Messie ; Il est le créateur de la Terre, des animaux, des végétaux et des êtres humains. Il nous a soi-disant créés à Son image. Mais si ce « Il » était aussi « Elle » ? Nous n’attribuons pas aux anges de sexe puisqu’ils sont des esprits purs. Pourquoi le ferions-nous avec Dieu, la Source ? Au fil du temps, ma quête m’a menée à me poser ce genre de question, puis à explorer et à fouiller, à la recherche d’écrits et d’enseignements qui répondraient à mes nombreuses questions. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours communiqué avec les esprits et les anges. Il existe un lien spécial entre ces êtres et moi, et je ne saurais dire pourquoi exactement. Cet univers fait partie de ma vie depuis toujours. Cependant, il fut un temps où je gardais pour moi les expériences que je vivais, je n’en parlais pas. Nous avons si souvent l’habitude de croiser des sceptiques et de nous faire traiter de fou quand nous abordons ce sujet, alors j’ai pris mon temps avant d’être réellement honnête envers les autres en ce qui avait trait à mes dons. Mes parents étaient les seuls à savoir ; je gardais secret le fait que je pouvais communiquer avec les esprits. Au fil des années, je me suis sentie plus en confiance pour aborder le sujet avec mes amis. La vie a fait en sorte de me placer sur le bon chemin. Depuis la sortie de mon premier livre,La communication avec les esprits et les morts, en 2004, j’ai toujours eu envie d’écrire de nouveau sur le sujet, mais je savais que je devais attendre. J’ai ainsi un plus grand bagage d’histoires à raconter et plusieurs conseils à offrir à ceux qui vivent le même genre d’expériences que moi. Écrire ce livre a été un parcours ardu, parfois pénible et intense, parfois joyeux et extraordinaire. J’ai fouillé dans ma mémoire à la recherche de mon passé, comme un explorateur à la conquête d’une nouvelle terre. Je devais également prendre une décision par rapport à ce que je devais écrire et garder pour moi. Les péripéties et les histoires racontées dans ce livre sont ma vie, mon chemin, ma route, ma lumière et mes tourments. C’est étaler au grand jour qui je suis et ce que je suis. C’est ouvrir mon âme à des étrangers, mais également à ceux qui me connaissent et qui ignorent certains aspects de ma vie. J’ai réfléchi longtemps avant d’écrire ce livre et surtout à la façon d’aborder les sujets dont j’avais choisi de parler. Ce livre explique en grande partie le côté sombre de ma vie ; les cauchemars, les esprits, les attaques d’entités, les forces du Mal, les nuits agitées, l’impression d’être constamment surveillée. Mais n’allez pas croire que ma vie se résume seulement à ces choses. Il y a également l’aspect positif que mes capacités médiumniques m’apportent au quotidien. Cependant, avec ce livre, je devais ouvrir une porte ; celle que j’avais laissée fermée, car je n’étais pas prête à en parler. Et pourtant, une partie de moi savait très bien que je devrais le faire un jour ou l’autre. On me connaît principalement pour mes écrits sur les anges, les chakras et la méditation, mais je suis plus que cela et je vis certaines choses que je n’avais jamais partagées avec mes lecteurs. Le moment est venu.