//img.uscri.be/pth/a6b652edfced5a105bf4bd13fee4d9be05b86d64
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Ce que le Maroc doit au Roi Hassan II

De
432 pages
Hassan II a dirigé le Maroc de 1961 à 1999. Il a été l'artisan de la modernisation de son pays : instauration d'une monarchie constitutionnelle dans un contexte politique agité, gestion de l'héritage du protectorat, dotation du pays de politiques et institutions économiques et sociales adaptées aux réalités, défense de l'intégrité territoriale, dépolitisation par politisation de l'Armée, mise en oeuvre d'une politique étrangère cohérente, orientée vers la défense de l'intégrité territoriale et de la souveraineté nationale.
Voir plus Voir moins
Abdelaziz Riziki Mohamed
Ce que le Maroc doit au Roi Hassan II
Ce que le Maroc doit au Roi Hassan II
Abdelaziz Riziki Mohamed Ce que le Maroc doit au Roi Hassan II
Du même auteur
Chez le même éditeur
Sociologie de la diplomatie marocaine, Paris, 2014.
La diplomatie en terre d’Islam, Paris, 2005.
Comores : Les institutions d’un État mort-né, Paris, 2001.
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04015-8 EAN : 9782343040158
GLOSSAIRE DES TERMES ARABES
Amazigh :Amir Al Mouminine :
Anroubi :Bei’a ou Beiâ :Bled Makhzen :
Bled Siba :
Chérif :Dahir :Dirham :Fassi :Fellah :Fetwa ou Fatwa :Istiqlal :Koutla :
Lalla :
Makhzen/Maghzen :Moudawana :
Moulay:
Oulémas :Rbati :Si ou Sidi :Siba :Slaoui :Sounna :
Homme libre en berbère. Berbère.Commandeur des croyants. Titre officiel porté par le Roi du Maroc Campagnard. «Blédard»Allégeance du peuple au Souverain, notamment au Maroc Partie du territoire marocain soumise à l’autorité du Roi, par opposition au Bled Siba, le territoire de la dissidenceTerritoire de dissidence. Partie du territoire marocain en rébellion et ne reconnaissant pas l’autorité du Makhzen Descendant du Prophète Mouhammad Ibn Abdallah Décret du Sultan ou du Roi, au MarocUnité monétaire du Maroc. 1 euro = 10 à 11 dirhamsHabitant ou personne originaire de FèsPaysanAvis des jurisconsultes musulmans IndépendanceBloc. Coalition de partis politiques marocains formée d’organisations politiques de gauche (USFPet sa devancièreUNFP,PPSetOADP)et du parti nationalisteet conservateur de l’IstiqlalTerme marocain :«Madame»Grande Dame»). Titre généralement réservé aux membres de la Famille royalePouvoir central, appareil d’État et État au Maroc Code du Statut personnel, familial et successoral du MarocMonseigneur.Titre généralement réservé aux membres de la Famille royaleJurisconsultes musulmansHabitant ou personne originaire de Rabat. De l’arabe«Saïd», Monsieur. Titre utilisé au Maroc de manière affectueuse et souvent avec déférence DissidenceHabitant ou personne originaire de SaléEnseignement et tradition du Prophète : ses paroles, actes, approbations, désapprobations. C’est une source de la règle du Droit islamique
5
SIGLESOFFICIELSEMPLOYÉS
AIU :ALM :ALN :AMCI :CDDH :CIJ :CNRS : CORCAS :DGÉD :ÉNA :ÉNAP :FAR :FETWA :FDIC :FFD :FLN :FMI :FNLC :FNSP :GPRA :INSÉA :LÉA :LGDJ :MD :MDS :MNP :MP :MPDC :OADP :OCI :OCP :OLP :ONUCI :ONUSOM :PCM :PDI :PI :PJD :PLS :PND :
Alliance israélite universelleArmée de Libération marocaineArmée de Libération nationaleAgence marocaine de Coopération internationaleConseil consultatif des Droits de l’HommeCour internationale de JusticeCentre national de la Recherche scientifiqueConseil royal consultatif pour les Affaires sahariennesDirection générale des Études et de la Documentation École nationale d’AdministrationÉcole nationale d’Administration publiqueForces Armées RoyalesAvis des jurisconsultes musulmans agréésFront pour la Défense des Institutions constitutionnellesFront des Forces démocratiquesFront de Libération nationaleFonds monétaire internationalFront national de Libération du CongoFondation nationale des Sciences politiquesGouvernement provisoire de la République algérienneInstitut national de Statistique et d’Économie appliquéeLigue des États arabesLibrairie générale de Droit et de JurisprudenceMouvement pour la DémocratieMouvement démocratique et socialMouvement national populaireMouvement populaireMouvement populaire, démocratique et constitutionnelOrganisation de l’Action démocratique populaireOrganisation de la Conférence islamiqueOffice Chérifien des PhosphatesOrganisation de Libération de la PalestineOpération des Nations Unies en Côte-d’IvoireOpération des Nations Unies en SomalieParti communiste marocainParti démocratique et de l’IndépendanceParti de l’IstiqlalParti de la Justice et du DéveloppementParti de la Libération et du SocialismeParti national démocrate
7
POLISARIO :
PPS :PSD :PSL :PUF :RCADI :RGDIP : RNI :UNAVEM :UNÉM :UNFP :UNITAF :USFP :
Front populaire de Libération de Saguiet El Hamra et du Rio de Oro Parti du Progrès et du SocialismeParti socialiste démocratiqueParti du Socialisme et de la LibérationPresses universitaires de FranceRecueil des Cours de l’Académie du Droit internationalRevue générale de Droit international publicRassemblement national des IndépendantsMission de Vérification de l’ONU en AngolaUnion nationale des Étudiants du MarocUnion nationale des Forces populairesForce d’Intervention unifiéeUnion socialiste des Forces populaires
«Sa Majesté le Roi Hassan II est un grand Souverain, qui ne saurait appartenir au seul Maroc. C’est un homme d’État exceptionnel, un Souverain universel». Ahmed Abdallah Abderemane(1919-1989) Président des Comores de 1978 à 1989. Déclaration faite à Casablanca, Maroc, le 14 décembre 1988, en marge de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement d’Afrique et France.