Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Chronique du 1er août

de editions-chronique

Chronique du 14 décembre

de editions-chronique

Chronique du 5 mai

de editions-chronique

Du même publieur

Couverture

Petite chronique du 13 décembre

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366022957
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
1944 - Kandinsky a posé ses pinceaux
France

Né à Moscou le 4 décembre 1866, naturalisé allemand puis français en 1939, Wassily Kandinsky est mort à Neuilly-sur-Seine. Ce ne fut qu'à l'âge de trente ans, après avoir hésité entre une carrière universitaire dans le droit et l'économie ou une vocation artistique, que Kandinsky se consacra à la peinture. Brillant itinéraire que celui de ce précurseur de l'art moderne, dont les étapes successives témoignent d'une capacité étonnante de renouvellement. Etudiant à Munich, où il découvre le Jugendstil et fonde le groupe Phalanx, Kandinsky devient dès 1910 le père de l'abstraction avec ses Improvisations. En 1911, l'année même où il crée le Blaue Reiter, il publie son texte capital : Du spirituel dans l'art. Après un retour en 1914 à Moscou, il est appelé à Weimar en 1922 par Gropius. Il mène dès lors de front son activité d'enseignant, sa création personnelle et son travail de théoricien (Point, ligne, surface). A la fermeture du Bauhaus en 1933, il s'exile à Paris. Dans cette œuvre, imagination et intuition le disputent à la science la plus subtile.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin