Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Chronique du 13 mai

De
10 pages

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Chronique du 11 juin

de editions-chronique

Chronique du 1er octobre

de editions-chronique

Chronique du 1er mai

de editions-chronique

Couverture

13 mai

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366021578
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
2005 - Monsieur Microsillon quitte le show-biz
Paris, France.

Cette nuit, Eddie Barclay, né Edouard Ruault et surnommé Monsieur Microsillon, meurt à Boulogne-Billancourt à l’âge de 84 ans des suites d’un cancer de la gorge avec lequel il vivait depuis 1979. Considéré comme l’un des plus grands producteurs et éditeurs de disques en France, roi du show-business de Saint-Tropez et homme d’affaires adroit, Eddie Barclay fut le découvreur de grands noms de la chanson française comme Brel, Dalida, Mathieu, Ferré, Aznavour,…

Né le 26 janvier 1921 à Paris, Edouard Ruault, fils de cafetiers du Boulevard Druot découvre le jazz et commence à la veille de la guerre à jouer du piano dans les clubs de Saint-Germain-des-Prés, où il se lie d’amitié avec les jeunes Boris Vian et Django Reinhardt. Ayant américanisé son nom, Edouard Ruault devenu Eddie Barlay ouvre bientôt un café dans le quartier, le Barclay’s Club. En 1949, il crée le label Blue Star, puis part pour les États-Unis. Un ami américain lui parle de la nouvelle invention new yorkaise des disques microsillons de 45 et 33 tours permettant d'enregistrer une heure de musique par face au lieu de 3 à 5 minutes pour les 78 tours. Il ramène cette invention qui a révolutionné le monde de la chanson française et lui a valu divers surnoms tels que « l’empereur du microsillon »…

En 1954 il fonde Jazz Magazine, avec Nicole et Jacques Souplet, ainsi que le label Barclay Records, qui réunit ses trois labels Blue Star (variétés), Mercury Records (jazz) et Riviera (tango, valse, paso doble...) et qui devient le plus important label de variétés françaises, de rock et autre yéyé... Il lance de très nombreux artistes entre les années 1950 et les années 1980, qu'il découvre lors d'auditions, et grâce à son important réseau d'amis du show business, à son exceptionnel flair artistique et sa faculté de deviner ce qui va plaire au public.

Fou de musique et de belles femmes, Eddie Barclay avait imaginé un carnaval de Rio à Paris en décembre 1961. Avec l’aide de sa femme Nicole, il avait transformé son appartement de l’avenue Victor-Hugo, près de l’Arc de Triomphe, en paradis brésilien et...