Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Chronique du 16 mai

De
11 pages

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Chronique du 12 mai

de editions-chronique

Chronique du 15 décembre

de editions-chronique

Couverture

16 mai

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366021547
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
1947 - Première apparition de Lucky Luke
Bruxelles, Belgique.

C’est aujourd’hui, le 16 mai 1947 que celui qui tire plus vite que son ombre fait sa première apparition ! C’est dans l’almanach Spirou, que le dessinateur et scénariste belge Maurice De Bévère, dit Morris, publie la toute première histoire de Lucky Luke, intitulée Arizona 1880. Le cow-boy revient ensuite, à partir de juin 1947, dans l’hebdomadaire Spirou avec une aventure intitulée : la Mine d'or de Dig Digger.

À l’origine très influencé par le cinéma d’animation, le graphisme va vite se personnaliser. Le personnage principal évoluera également au fil du temps. Ainsi, alors qu’il a volontiers recours à ses débuts à la manière forte, il devient peu à peu beaucoup moins violent. Dans un autre ordre d’idées, beaucoup plus tard, Lucky Luke troquera en 1983 son éternelle cigarette contre un morceau de paille, ce qui vaudra à Morris d’être récompensé par l’Organisation mondiale de la santé… C’est en 1949 que paraît aux Éditions Dupuis La Mine d’or de Dig Digger, le premier album des aventures du cow-boy solitaire, dont la vie connaît un vrai tournant quand débute, en 1955, une collaboration entre Morris et le célèbre scénariste René Goscinny. En effet, la bande dessinée, qui paraîtra chez Dargaud à partir de 1968, prend alors une nouvelle dimension : l’humour devient omniprésent et des personnages désormais célèbres font leur apparition, comme le chien Rantanplan ou les Dalton.

En 1991, le cow-boy sera incarné à l’écran par Terence Hill, un western que l’acteur italien a lui-même réalisé. En décembre 2007, Lucky Luke fera son retour au cinéma dans Tous à l’ouest.

Si Lucky Luke est un cow-boy immortel, la situation est différente pour ses créateurs. René Goscinny quittera l’aventure en 1977. Par une tragique fatalité, le drame aura lieu chez un cardiologue à cause de deux défibrillateurs défectueux… Ainsi, le père de Lucky Luke, Maurice De Bévère, s’associera à différents scénaristes tels que Guy Vidal ou Yann, pour continuer à enchaîner les aventures de Lucky Luke. Son décès laissera le 16 juillet 2001 Lucky Luke encore plus seul. Né le 1er décembre 1923,...

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin