Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Chronique du 16 octobre

De
8 pages

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Chronique du 10 juin

de editions-chronique

Chronique du 8 août

de editions-chronique

Couverture

Petite chronique du 16 octobre

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366020854
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
1793 - La reine exécutée après un procès joué d'avance
Paris, France

Le jour se lève à peine quand la reine voit entrer dans sa cellule de la Conciergerie la jeune servante Rosalie, qui vient la prévenir que l'heure est arrivée. Jusqu'au dernier instant de ces deux épuisantes journées de procès, Marie-Antoinette a espéré échapper à la guillotine. Sa culpabilité, sa trahison, ses intrigues avec l'étranger, évidentes pour tous, n'ont jamais pu être strictement établies. Elle a été accusée d'avoir dilapidé des sommes immenses au profit de ses favoris, d'avoir poussé le roi à s'opposer à la Révolution et d'avoir traité son fils en roi après la mort de Louis XVI. Mais aucune preuve formelle n'a pu être retenue contre elle. Le comble de l'atroce a été atteint quand Hébert a osé l'accuser d'avoir eu avec son enfant des relations incestueuses. La reine horrifiée a lancé à la salle : « J'en appelle à toutes les mères ! » et ce cri a ému jusqu'aux tricoteuses.

Son avocat, Chauveau-Lagarde, a plaidé deux heures avec une telle fougue qu'il a été arrêté en plein tribunal. En dépit de cet avertissement, son second avocat, Tronson du Coudray, a mis la même flamme dans sa plaidoirie et a subi le même sort. Mais leurs efforts ont été vains. Vers 4 h du matin, cette nuit, la sentence est tombée : le tribunal, suivant ses convictions intimes, a condamné la « veuve de Louis Capet à la peine...

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin