Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Chronique du 26 octobre

De
8 pages

ATTENTION ÉVÉNEMENT : Découvrez en exclusivité numérique la toute nouvelle collection CHRONIQUE D'UN JOUR !



Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.


Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre jour de naissance ou sur une date clef qui a marqué l’Histoire.


Des ouvrages précis et élaborés par les meilleurs auteurs des Éditions Chronique, réputées pour leur sérieux depuis plus de 30 ans.



Une collection à prix découverte unique pour apprendre sans se ruiner.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

Petite chronique du 26 octobre

Plus qu’une éphéméride, retrouvez la Chronique d’un jour sur toute l’histoire de l’humanité.

Éditions Chronique
EAN : 9782366022803
Éditions Chronique
Mediatoon Licensing
15-27, rue Moussorgski – 75018 Paris
E-mail : contact@editions-chronique.com
Site Internet : http://www.editions-chronique.com
1939 - La situation des Juifs polonais se dégrade
Varsovie, Pologne

Hans Frank, l'avocat nazi nommé le 12 octobre à la tête du gouvernement général de Pologne, zone non intégrée à l'Allemagne, vient de rendre officiel son premier décret. Cette mesure qui institue, entre autres, le travail forcé pour les Juifs augure mal de l'avenir de cette communauté en Europe centrale. En effet, les nazis commencent à déporter des Juifs autrichiens, allemands et tchécoslovaques dans certaines provinces polonaises. L'officier responsable de ces transferts de population, bureaucrate zélé, est un dénommé Adolf Eichmann.

La nouvelle législation fait obligation aux Juifs âgés de 14 à 60 ans de travailler sur des projets officiels, pour lesquels ils seront organisés en brigades ou envoyés dans des camps spéciaux qu'ils devront construire eux-mêmes dans des conditions particulièrement difficiles. Toutefois, les Juifs ne sont pas les seuls en butte aux menaces de l'occupant : les habitants de Torun doivent « débarrasser la chaussée, les rues appartenant aux vainqueurs, pas aux vaincus ». Des ordres sont donnés pour que quiconque importune une femme ou une jeune fille allemande soit châtié de manière exemplaire. Quant aux femmes polonaises qui adressent la parole à des Allemands, elles seront envoyées dans des bordels. La politique définie par Frank est claire : « Les Polonais doivent devenir les esclaves du grand Reich allemand », avait-il déclaré lors de sa nomination. Opinion déjà exprimée le même jour par Heydrich, le chef de la police de sécurité du Reich, lorsqu'il disait vouloir débarrasser une fois pour toutes la Pologne des Juifs, de l'intelligentsia, du clergé et de la noblesse.

Les Juifs cependant paraissent les plus exposés. Celui que l'on surnomme déjà le « roi Frank », le...

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin