Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Cicéron - Oeuvres Complètes (38)

De
0 page

Ce volume contient les Oeuvres complètes de Cicéron.

Cicéron (en latin Marcus Tullius Cicero), né le 3 janvier 106 av. J.-C. à Arpinum en Italie et assassiné le 7 décembre 43 av. J.-C. (calendrier julien) à Gaète, est un homme d'État romain et un auteur latin. (Wikip.)

Les lci-eBooks sont des compilations d’œuvres appartenant au domaine public. Les textes d’un même auteur sont regroupés dans un volume numérique à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur. On trouvera la liste complète des volumes sur le site lci-eBooks.

Version 2.0

INTRODUCTION
Table des Traductions
Avant-propos.
Vie de Cicéron.
Vie de Cicéron par Plutarque
Tableau synchronique des événements qui se rattachent à la vie de Cicéron.
Tableau et analyse des lois citées dans les ouvrages de cicéron.
Tableau de l’ancien calendrier romain
RHÉTORIQUE
-85 : Rhétorique à Hérennius
-85 : De l’invention oratoire
-55 : Les trois dialogues de l’orateur
-48 : Les paradoxes des Stoïciens
-46 : Les partitions oratoires
-46 : Du meilleur genre des orateurs
-46 : Brutus
-46 : L’Orateur
-44 : Les Topiques
DISCOURS
-81 : Plaidoyer pour P. Quintius
-80 : Plaidoyer pour Sext. Roscius d’Amérie
-76 : Plaidoyer pour Q. Roscius le comédien
-70 : Discours contre Q. Cécilius (la Divination)
-70 : Contre Verrès (les Verrines)
-69 : Pour M. Tullius (Fragment)
-69 : Plaidoyer pour Cécina
-69 : Plaidoyer pour Fontéius
-66 : Discours pour la loi Manilia
-66 : Plaidoyer pour Cluentius
-63 : Discours sur la loi agraire
-63 : Discours pour C. Rabirius
-63 : Catilinaires
-63 : Plaidoyer pour Muréna
-62 : Plaidoyer pour Sylla
-62 : Plaidoyer pour Archias
-59 : Plaidoyer pour Flaccus
-57 : Discours au sénat après son retour
-57 : Discours au peuple après son retour
-57 : Discours de Cicéron pour sa maison
-56 : Discours sur la réponse des aruspices
-56 : Plaidoyer pour Plancius
-56 : Plaidoyer pour Sestius
-56 : Contre Vatinius
-56 : Plaidoyer pour Cælius
-56 : Discours sur les provinces consulaires
-56 : Plaidoyer pour Balbus
-55 : Contre Pison
-54 : Plaidoyer pour Rabirius Postumus
-54 : Plaidoyer pour Scaurus (Fragment)
-52 : Plaidoyer pour Milon
-46 : Plaidoyer pour Marcellus
-46 : Plaidoyer pour Ligarius
-45 : Plaidoyer pour Deiotarus
-44 : Philippiques
OEUVRES PHILOSOPHIQUES
-54/-51 : De la république
-52/-51 : Des lois
-45 : Des suprêmes biens et des suprêmes maux
-45 : Académiques
-45 : Tusculanes
-45 : De la nature des dieux
-44 : Du Destin
-44 : De la vieillesse
-44 : De l’amitié
-44 : De la divination
-44/-43 : Des devoirs
RELIQUAT
Fragments de Timée, Protagoras » l’Économique,.
Fragments des ouvrages en prose
Fragments des poésies.
-64 : DE LA DEMANDE DU CONSULAT
CORRESPONDANCE (Lettres à Atticus, Lettres à des familiers, Lettres à Quintus et Lettres à Brutus organisées en ordre chronologique.)
TEXTES EN LATIN (Non exhaustifS)
VOIR AUSSI
Vie de Cicéron par Plutarque Traduction Ricard, 1840
Cicéron (Marcus Tullius) dans la Biographie universelle ancienne et moderne de Louis-Gabriel Michaud
Cicéron et ses amis, Gaston Boissier, 1905.


Voir plus Voir moins

cover.jpg

M. T. CICÉRON
ŒUVRES COMPLÈTES LCI/38

 

Les lci-eBooks sont des compilations d’œuvres appartenant au domaine public. Les textes d’un même auteur sont regroupés dans un volume numérique à la mise en page soignée, pour la plus grande commodité du lecteur.

 

img1.jpg

MENTIONS

 

© 2014-2017 lci-eBooks, pour ce livre numérique, à l’exclusion du contenu appartenant au domaine public ou placé sous licence libre.

ISBN : 978-2-37681-023-0

Un identifiant ISBN unique est assigné à toutes les versions dudit eBook pour le format epub comme mobi.

 

Conditions d’utilisation : Cet eBook est proposé à la vente dans les pays suivants : pays membres de l’Union Européenne, Grande-Bretagne, Suisse, Norvège, Canada, Brésil, Japon. Si vous êtes un acheteur de cet eBook ou d’une version précédente de cet eBook et que vous résidez actuellement dans un des pays susmentionnés, vous pouvez utiliser ledit eBook. Si vous êtes un acheteur de cet eBook ou d’une version précédente de cet eBook mais que vous ne résidez pas actuellement dans un desdits pays, vous devez vous assurer, avant d’utiliser ledit eBook, que toutes les parties de celui-ci relevant du domaine public dans lesdits pays relèvent aussi du domaine public dans votre actuel pays de résidence. On trouvera des informations dans ce sens dans cette rubrique du site.

VERSION

 

Version de cet ebook : 2.1 (31/05/2017), 2.0 (21/05/2017),1.1 (25/02/2015)

 

Les lci-eBooks peuvent bénéficier de mises à jour. Pour déterminer si cette version est la dernière, on consultera le catalogue actualisé sur le site.

 

La déclinaison de version .n (décimale) correspond à des corrections d’erreurs et/ou de formatage.

La déclinaison de versions n (entière) correspond à un ajout de matière complété éventuellement de corrections.

 

SOURCES

 

–Source des textes numériques : Le Site de PHILIPPE REMACLE, numérisation par PATRICK HOFFMAN, excepté :

- Discours de Cicéron pour sa maison : Wikisource.

- De l’amitié : Wikisource.

- Quatorzième philippique :lci-ebooks.

- République, livre 6 : lci-ebooks.

- Vie de Cicéron par Plutarque » Traduction Ricard : Wikisource.

- Cicéron, Biographie de Louis-Gabriel Michaud : Wikisource.

- Cicéron et ses amis, Gaston Boissier : Wikisource.

Volumes de référence ayant servis à la relecture et à l’insertion d’images pour cette édition numérique : Œuvres complètes de Cicéron, publiées avec la traduction en français sous la direction de M. Nisard, Vols 1,3,4,5 : I.A/MSN/Robarts – Toronto ; Vol 2 : BnF/Gallica.

Les traductions françaises ont étés relues et corrigées spécifiquement pour cette édition numérique.

 

–Couverture : Marcus Tullius Cicero. Sculpture par Bertel Thorvaldsen (vers 1799-1800), copie d’un original romain. Buste exposé au Thorvaldsens Museum à Copenhague, au Danemark. Wikipedia/Gunnar Bach Pedersen (May 2007).

–Page de titre : Cicero aus Baumeister : Denkmäler des klassischen Altertums. 1885. Band I., Seite 396.  University of Toronto. Wikimedia Commons.

–Image Pré-sommaire : Gravé par  Hans Witdoeck, d’après Peter Paul Rubens, 1638. Rijksmuseum Amsterdam.

 

Si vous estimez qu’un contenu quelconque (texte ou image) de ce livre numérique n’a pas le droit de s’y trouver ou n’est pas correctement crédité, veuillez le signaler à travers ce formulaire.

img2.jpg

LISTE DES ŒUVRES

MARCUS TULLIUS CICERO (-106 – -43)

img3.pngINTRODUCTION

img4.pngTABLE DES TRADUCTIONS

img4.pngAVANT-PROPOS.

img4.pngVIE DE CICÉRON.

img4.pngVIE DE CICÉRON PAR PLUTARQUE

img4.pngTABLEAU SYNCHRONIQUE DES ÉVÉNEMENTS QUI SE RATTACHENT À LA VIE DE CICÉRON.

img4.pngTABLEAU ET ANALYSE DES LOIS CITÉES DANS LES OUVRAGES DE CICÉRON.

img4.pngTABLEAU DE L’ANCIEN CALENDRIER ROMAIN

img3.pngRHÉTORIQUE

img4.png-85  : RHÉTORIQUE À HÉRENNIUS

img4.png-85  : DE L’INVENTION ORATOIRE

img4.png-55  : LES TROIS DIALOGUES DE L’ORATEUR

img4.png-48  : LES PARADOXES DES STOÏCIENS

img4.png-46  : LES PARTITIONS ORATOIRES

img4.png-46  : DU MEILLEUR GENRE DES ORATEURS

img4.png-46  : BRUTUS

img4.png-46  : L’ORATEUR

img4.png-44  : LES TOPIQUES

img3.pngDISCOURS

img4.png-81  : PLAIDOYER POUR P. QUINTIUS

img4.png-80  : PLAIDOYER POUR SEXT. ROSCIUS D’AMÉRIE

img4.png-76  : PLAIDOYER POUR Q. ROSCIUS LE COMÉDIEN

img4.png-70  : DISCOURS CONTRE Q. CÉCILIUS (LA DIVINATION)

img4.png-70  : CONTRE VERRÈS (LES VERRINES)

img4.png-69  : POUR M. TULLIUS (FRAGMENT)

img4.png-69  : PLAIDOYER POUR CÉCINA

img4.png-69  : PLAIDOYER POUR FONTÉIUS

img4.png-66  : DISCOURS POUR LA LOI MANILIA

img4.png-66  : PLAIDOYER POUR CLUENTIUS

img4.png-63  : DISCOURS SUR LA LOI AGRAIRE

img4.png-63  : DISCOURS POUR C. RABIRIUS

img4.png-63  : CATILINAIRES

img4.png-63  : PLAIDOYER POUR MURÉNA

img4.png-62  : PLAIDOYER POUR SYLLA

img4.png-62  : PLAIDOYER POUR ARCHIAS

img4.png-59  : PLAIDOYER POUR FLACCUS

img4.png-57  : DISCOURS AU SÉNAT APRÈS SON RETOUR

img4.png-57  : DISCOURS AU PEUPLE APRÈS SON RETOUR

img4.png-57  : DISCOURS DE CICÉRON POUR SA MAISON

img4.png-56  : DISCOURS SUR LA RÉPONSE DES ARUSPICES

img4.png-56  : PLAIDOYER POUR PLANCIUS

img4.png-56  : PLAIDOYER POUR SESTIUS

img4.png-56  : CONTRE VATINIUS

img4.png-56  : PLAIDOYER POUR CÆLIUS

img4.png-56  : DISCOURS SUR LES PROVINCES CONSULAIRES

img4.png-56  : PLAIDOYER POUR BALBUS

img4.png-55  : CONTRE PISON

img4.png-54  : PLAIDOYER POUR RABIRIUS POSTUMUS

img4.png-54  : PLAIDOYER POUR SCAURUS (FRAGMENT)

img4.png-52  : PLAIDOYER POUR MILON

img4.png-46  : PLAIDOYER POUR MARCELLUS

img4.png-46  : PLAIDOYER POUR LIGARIUS

img4.png-45  : PLAIDOYER POUR DEIOTARUS

img4.png-44  : PHILIPPIQUES

img3.pngŒUVRES PHILOSOPHIQUES

img4.png-54/-51  : DE LA RÉPUBLIQUE

img4.png-52/-51  : DES LOIS

img4.png-45  : DES SUPRÊMES BIENS ET DES SUPRÊMES MAUX

img4.png-45  : ACADÉMIQUES

img4.png-45  : TUSCULANES

img4.png-45  : DE LA NATURE DES DIEUX

img4.png-44  : DU DESTIN

img4.png-44  : DE LA VIEILLESSE

img4.png-44  : DE L’AMITIÉ

img4.png-44  : DE LA DIVINATION

img4.png-44/-43  : DES DEVOIRS

img3.pngRELIQUAT

img4.pngFRAGMENTS DE TIMÉE, PROTAGORAS » L’ÉCONOMIQUE,.

img4.pngFRAGMENTS DES OUVRAGES EN PROSE

img4.pngFRAGMENTS DES POÉSIES.

img4.png-64 : DE LA DEMANDE DU CONSULAT

img3.pngCORRESPONDANCE (Lettres à Atticus, Lettres à des familiers, Lettres à Quintus et Lettres à Brutus organisées en ordre chronologique.)

img3.pngTEXTES EN LATIN (NON EXHAUSTIFS)

img3.pngVOIR AUSSI

img4.pngVIE DE CICÉRON PAR PLUTARQUE  TRADUCTION RICARD, 1840

img4.pngCICÉRON (MARCUS TULLIUS) DANS LA BIOGRAPHIE UNIVERSELLE ANCIENNE ET MODERNE DE LOUIS-GABRIEL MICHAUD

img4.pngCICÉRON ET SES AMIS, GASTON BOISSIER, 1905.

PAGINATION

Ce volume contient 2 807 077 mots et 6 995 pages

1. INTRODUCTION

237 pages

2. RHÉTORIQUE

788 pages

3. DISCOURS

1724 pages

4. ŒUVRES PHILOSOPHIQUES

1193 pages

5. RELIQUAT

117 pages

6. CORRESPONDANCE

966 pages

7. TEXTES EN LATIN

1552 pages

8. Vie de Cicéron

42 pages

9. Cicéron (Marcus Tullius)

35 pages

10. Cicéron et ses amis

299 pages

 

INTRODUCTION

237 pages

TABLE

TABLE DES TRADUCTIONS

AVANT-PROPOS.

VIE DE CICERON

VIE DE CICÉRON PAR PLUTARQUE

TABLEAU SYNCHRONIQUE DES ÉVÉNEMENTS QUI SE RATTACHENT A LA VIE DE CICÉRON.

TABLEAU ET ANALYSE DES LOIS CITÉES DANS LES OUVRAGES DE CICÉRON.

TABLEAU DE L’ANCIEN CALENDRIER ROMAIN, DEPUIS L’AN DE ROME 691 JUSQU’À L’AN 709 ; SUIVI D’UN TABLEAU COMPARATIF DES MOIS DE L’ANCIENNE ANNÉE ROMAINE ET DE CEUX DE L’ANNÉE DE JULES CÉSAR ; ET DE LA SUITE DES CONSULS, DEPUIS L’AN DE ROME 690 JUSQU’À L’AN 711.

RHÉTORIQUE

img5.jpg

TABLE DES TRADUCTIONS

RHÉTORIQUE, À G. HÉRENNIUS. Traduction nouvelle, par M. Thibaut, ancien élève de l’École normale.

DELINVENTIONORATOIRE. Traduction nouvelle par M. Liez, professeur de l’université.

LESTROISDIALOGUESDELORATEUR, À OUINTUS. Traduction nouvelle par A. Th. Gaillard, inspecteur général de l’Université.

BRUTUS, OUDIALOGUESURLESORATEURSILLUSTRES. Traduction nouvelle par M. Burnouf, professeur d’éloquence Latine au Collège de France.

L’ORATEUR, À BRUTUS. Traduction nouvelle par M. Savalette, conseiller maître à la cour des comptes.

LESTOPIQUES, À C. TRÉBATIUS. Traduction nouvelle par M. Damas Hinard.

DIALOGUESURLESPARTITIONSORATOIRES, traduction nouvelle, par le même.

DUMEILLEURGENREDÉLOQUENCE. Traduction nouvelle, par M. Baillard, ancien professeur de rhétorique.

LESPARADOXES, À BRUTUS. Traduction nouvelle, par M. Lorquet, professeur agrégé de philosophie.

PLAIDOYERPOUR QUINTIUS. Traduction nouvelle, par J. L. Burnouf, professeur d’éloquence latine au Collège de France.

PLAIDOYERPOUR SEXT. ROSCIUSD’AMÉRIE. Traduction nouvelle, par P. C. B. Gueroult.

PLAIDOYERPOUR Q. ROSCIUSLECOMÉDIEN. Traduction nouvelle, par A. Paret, professeur agrégé.

DISCOURSCONTRE Q. CÉCILIUS, par M. T. Baudement.

PREMIÈREACTIONCONTRE VERRÈS, PRÉAMBULE. Traduction d’Athanase Auger.

SECONDEACTIONCONTRE VERRÈS. I. SURSAPRÉTUREDE ROME. Traduction revue.

SECONDEACTIONCONTRE VERRÈS. II SURSAPRÉTUREEN SICILE. Traduction revue.

SECONDEACTIONCONTRE VERRÈS. III. SURLESBLÉS. Traduction d’Athanase Auger, revue.

SECONDEACTIONCONTRE VERRÈS. IV. DESSTATUES. Traduction nouvelle, par P. C. B. Gueroult.

SECONDEACTIONCONTRE VERRÈS. V. DESSUPPLICES. Traduction nouvelle, par le même.

PLAIDOYER  POUR CÉCINA. Traduction d’Athanase Auger, revue.

PLAIDOYERPOUR N. FONTÉNUS. Traduction, par le même, revue et complétée des chapitres nouvellement découverts.

DISCOURSENFAVEURDELALOI MANILLA. Traduction nouvelle, par Charles Nisard.

PLAIDOYER POUR A. CLUENTIUS AVITUS. Traduction nouvelle, par J. L. Buruouf.

PREMIERDISCOURSSURLALOI AGRAIREDANSLESÉNAT. Traduction nouvelle, par Charles Nisard.

SECONDDISCOURSSURLALOI AGRAIRE, DEVANTLEPEUPLE. Traduction nouvelle, par le même.

TROISIÈMEDISCOURSSURLALOI AGRAIRE, DEVANTLEPEUPLE. Traduction nouvelle, par le même.

DISCOURSPOUR C. RABIRIUS. Traduction nouvelle, par A. Paret.

PREMIERDISCOURSCONTRE L. CATILINA. Traduction nouvelle et introduction, par J. L. Burnouf.

SECONDDISCOURSCONTRE L. CATILINA. Traduction nouvelle par le même.

TROISIÈMEDISCOURSCONTRE L. CATILINA. Traduction nouvelle, par le même.

QUATRIÈMEDISCOURSCONTRE L. CATILINA. Traduction nouvelle, par le même.

PLAIDOYERPOUR L. MURÉNA. Traduction nouvelle, par A. Paret.

PLAIDOYERPOUR SYLLA. Traduction nouvelle, par M. Taranne professeur agrégé.

PLAIDOYERPOURLEPOËTE ARCHIAS. Traduction nouvelle, par le même.

PLAIDOYERPOUR L. FLACCUS. Traduction nouvelle, par A. Paret.

DISCOURSDE CICÉRONAUSÉNAT, APRÈSSONRETOUR. Traduction d’Athanase Auger, revue.

DISCOURSDE CICÉRONAUPEUPLE, APRÈSSONRETOUR. Traduction nouvelle, par P. C. B. Gueroult.

DISCOURSDE CICÉRONPOURSAMAISON. Traduction revue.

DISCOURSSURLARÉPONSEDES ARUSPICES. Traduction de P. C. B. Gueroult.

PLAIDOYERPOURCN. PLANCIUS. Traduction d’Ath. Auger.

DISCOURSPOUR P. SEXTIUS. Traduction de P. C. B. Gueroult.

DISCOURSCONTRE VATINIUS. Traduelion d’Ath. Auger, revue.

PLAIDOYERPOUR M. CÉLIUS. Traduction de P. C. B. Gueroult.

DISCOURSSURLESPROVINCESCONSULAIRES. Traduction par le même.

PLAIDOYERPOUR L. CORNÉLIUS BALBUS. Traduction d’Ath. Auger.

DISCOURSCONTRE L. CALPURNIUS PISON. Traduction par le même.

PLAIDOYERPOUR C. RABIRIUS POSTUMUS. Traduction par le même, revue.

PLAIDOYERPOUR T. A. MILON. Traduction de P. C. B. Gueroult.

REMERCIEMENTÀ CÉSARPOURLERAPPELDE MARCELLUS. Traduction par le même.

PLAIDOYERPOUR Q. LIGARIUS. Traduction par le même.

DISCOURSPOURLEROI DÉJOTARUS. Traduction nouvelle par M. Bellaguet, chef de bureau au ministère de l’instruction publique.

PREMIERE PHILIPPIQUEDE M. T. CICÉRONCONTRE M. ANTOINE. Traduction nouvelle par M. Kermoysan.

SECONDE PHILIPPIQUE. Traduction par P. C. B. Gueroult.

TROISIÈME PHILIPPIQUE. Traduction nouvelle par M. Kermoysan.

QUATRIÈME PHILIPPIQUE. — Id.

CINQUIÈME PHILIPPIQUE. — Id.

SIXIÈME PHILIPPIQUE. — Id.

SEPTIÈME PHILIPPIQUE. — Id.

HUITIÈME PHILIPPIQUE. — Id.

NEUVIÈME PHILIPPIQUE. Traduction par P. C. R. Gueroult.

DIXIÈME PHILIPPIQUE. Traduction nouvelle par M. Guiart, professeur.

ONZIÈME PHILIPPIQUE. — Id.

DOUZIÈME PHILIPPIQUE. — Id.

TREIZIÈME PHILIPPIQUE. — Id.

QUATORZIÈME PHILIPPIQUE. Traduction par  C. B. Gueroult.

SECONDES ACADÉMIQUES. A M. TERENTIU VARRON. Traduction nouvelle, par M. A. Lorquet, professeur de philosophie. —

PREMIÈRES ACADÉMIQUES, INTITULÉES LUCUILUS. Traduction nouvelle par le même. —

DES VRAIS  BIENSETDES VRAIS MAUX. Traduction de Regnier Desmarais, revue par M. A. Lorquet, professeur de philosophie… Par le même.

TUSCULANES. Préface de l’abbé d’Olivet.

NOTESDESDEUXPREMIERSLIVRESDES TUSCULANES : par M. A. Lorquet, professeur de philosophie. Introduction par le même.

TROISIÈME TUSCULANE, traduite par le président Bouhier.

QUATRIÈME TUSCULANE, traduite par l’abbé d’Olivet.

CINQUIÈME TUSCULANE, traduite par le  président Bouhier.

NOTESDES 3E, 4E, ET 5E TUSCULANES » par M. A. Lorquet, professeur de philosophie.

DELA NATUREDES DIEUX, traduction par L’abbé d’Olivet.

NOTESDU TRAITÉDELANATUREDES DIEUX, par M. A. Lorquet.

DELA DIVINATION, traduction nouvelle par M. De la Pilorgerie. PRÉFACE, par le même.

NOTESDUTRAITÉDELA DIVINATION, par M. A. Lorquet.

DU DESTIN, TRADUCTIONNOUVELLE, par M. A. Lorquet. PRÉFACE par le même.

NOTESSURLETRAITEDU DESTIN, par le même.

DELA RÉPUBLIQUE, traduction nouvelle, par M. A. Lorquet. PRÉFACE, par le même.

NOTESSURLETRAITÉDELA RÉPUBLIQUE, par M. A. Lorquet.

DES LOIS, Traduction nouvelle, par M. Ch. de Rémusat. PRÉFACE, par le même.

NOTESDUTRAITÉDES LOIS, par le même.

DES DEVOIRS, Traduction nouvelle, par M. A. Lorquet. PRÉFACE, par le même.

NOTESDU TRAITÉDES DEVOIRS, par le même.

CATONL’ANCIEN, ou de la Vieillesse, traduction nouvelle par M. A. Lorquet. PRÉFACE, par le même.

NOTESDUTRAITÉDELA VIEILLESSE, par le même.

LÉLIUS, OUDEL’AMITIÉ, [traduction nouvelle, par M. A. Lorquet. PRÉFACEPar le même.] Dans cette édition numérique, trad. et préf. par Gallon-la-Bastide revue par M. J. V. Leclerc.

NOTESDUTRAITÉDEL’AMITIÉ, [par le même]. Dans cette édition numérique, notes par M. J. V. Leclerc.

FRAGMENTSDU TIMÉEETDU PROTAGORASDE PLATON, ETDEL’ECONOMIQUEDE XÉNOPHON, TRADUITENLATINPAR M. T. CIEÉRON, et en français par M. A. Lorquet.

FRAGMENTSDESOUVRAGESENPROSEETENVERS, traduits en français par M. Charles Nisard.

DELA DEMANDEDUCONSULAT, OU ESSAISURLACANDIDATURE, ADRESSÉEÀ M. T. CICÉRONPARSONFRÈRE QUINTUS, traduction nouvelle par M. Eusèbe Salverte. PRÉFACE par le même. NOTES, par le même.

 

Nous n’avons pas entrepris sans quelque inquiétude cette traduction des œuvres de Cicéron. Outre la difficulté matérielle de réunir en cinq volumes, distribués avec ordre et clarté, la matière de près de quarante volumes des éditions ordinaires, nous avions à redouter le souvenir qu’à laissé aux amis des lettres latines le beau travail de M. J. V. Leclerc. Rien n’eût été plus désirable pour notre collection que d’y faire entrer cette traduction, justement célèbre, avec les améliorations de détail que, sans aucun doute, le savant éditeur eût jugé nécessaire d’y introduire. La chose n’ayant pas été possible, nous avons dû entreprendre nous-mêmes une nouvelle traduction, en tâchant de découvrir en quels points M. Leclerc aurait pu songer à améliorer son travail ; et, pour le reste en nous attachant à suivre cet excellent modèle.

L’édition que nous donnons ici, avec la seule confiance de n’avoir rien négligé pour la rendre bonne, n’est pas, nous nous hâtons de le déclarer, une édition savante. Il faut laisser ce nom à l’œuvre de M. J. V. Leclerc, avec l’honneur qui y est justement attaché. Nous n’avons pas fait proprement de travail philologique sur le texte ; et quant à nos annotations, réduites à ce qui nous a paru le strict nécessaire, elles sont loin d’avoir le caractère de dissertation qui distingue cette partie du travail dans une édition savante.

Toutefois, s’il ne nous coûte pas de reconnaître ce qui nous manque au point de vue scientifique, il y aurait peut-être trop d’humilité à taire les motifs solides que nous croyons avoir eus de conserver à l’édition de Cicéron en particulier le caractère élémentaire qui est propre à notre collection. Cette nécessité même nous a peut-être préservés de certains inconvénients attachés aux éditions savantes.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin