Cinéma et identités collectives

De
Publié par

Le cinéma apparaît plus que jamais au centre de toutes les interrogations portant sur la capacité de la culture à rendre compte de l’existence des sentiments d’appartenance identitaires. Comment déterminer la participation, passé et présente, du cinéma à la création et au renforcement des identités collectives. Peut-on encore parler d’un cinéma américain à l’heure où les productions sont avant tout pensées pour un marché mondial ? Un film est-il définissable par le pays d’origine des capitaux investis, par ses territoires de distribution, par la personnalité de son réalisateur ou seulement par le public qu’il est susceptible de rencontrer ? Peut-on encore parler d'"exception culturelle", formule vidée de sens par sa résonnance médiatique ?
Publié le : mercredi 15 juin 2011
Lecture(s) : 171
EAN13 : 9782748173222
Nombre de pages : 389
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Cinéma et identités collectives
Textes réunis et présentés par Pierre Arbus et Franck Bousquet
Cinéma et identités collectives
e Actes du 3 Colloque de Sorèze (Tarn) Université de Toulouse II École Supérieure d’Audiovisuel (ESAV) Laboratoire de Recherche en Audiovisuel (Lara)
Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2006 www.manuscrit.com communication@manuscrit.com ISBN : 2-7481-7323-6 (fichier numérique) ISBN 13 : 9782748173239 (fichier numérique) ISBN : 2-7481-7322-8 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748173222 (livre imprimé)
Sommaire
Avant-propos, par Pierre Arbus.............................................................11 Préface, par Franck Bousquet.....................................................13 Première partie. L’affirmation américaine Les ambiguïtés idéologiques et formelles du cinéma rural américain, par Claude Le Flohic.....................................................25 Paris et la France comme miroir inversé de l’identité américaine à travers l’exemple de trois films d’Ernst Lubitsch :Trouble in Paradise(1932),Design for Living(1933) etNinotchka(1939), par Alain Servel..............................................................47 Cinéma présidentiel et identité américaine (1991-2000), par Michel Chandelier...................................................71 Deuxième partie. À lépreuve de la mondialisation Pour une démythification identitaire de l’exception culturelle, par Olivier Vaslet...........................................................99 Parti communiste français et cinéma français : la difficile définition du cinéma national, par Laurent Marie ........................................................125
9
Cinéma et identités collectives
Dogme 95 : un modèle international et « méta-culturel », au-delà des stratégies d’appartenance nationale, par Claire Chatelet .......................................................145 « Qualité internationale » et « enquête identitaire » : le lieu d’énonciation dans les cinémas contemporains : le cas des cinémas d’Amérique Latine, par Armanda Rueda ....................................................175 Troisième partie. La revendication identitaire Une caméra à soi : féminisme et cinéma militant en France dans les années 1970, par Hélène Fleckinger.................................................209 Cinéma et anarchisme en France, une identité e politique à travers le 7 art, par Isabelle Marinone .................................................237 Regards croisés sur l’identité homosexuelle au cinéma, par Marianne Blidon ...................................................261 Un Missionnaire(1955), ou l’échec d’un certain cinéma catholique, par François Backman ................................................285 Quatrième partie. Genre et identité Mélodrame et identité nationale américaine, par Pierre Olivier Toulza............................................311 Film policier des années 1950 ou film noir, par Annie Kosmicki.....................................................327 Le rôle du décor dans le cinéma brésilien : transformations de l’identité nationale, par Rodrigo Valverde..................................................349 Films catastrophe, communautés en crise et solutions politiques, par François Xavier Molia..........................................369
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.