//img.uscri.be/pth/86d5d379d4ddc89188d87649e4b7161392112844
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Comme on fait son lead, on écrit

De
216 pages
L'auteur présente les principales caractéristiques d'un bon lead et en décrit les différents types. En comparant les dépêches de plusieurs agences, en fournissant une multitude d'exemples, il guide le lecteur vers la rédaction d'un lead efficace. Près de 100 exercices permettront de vérifier les nouvelles aptitudes de ceux qu'un résumé pertinent intéresse.
Voir plus Voir moins
Comme on fait son lead ON ECRIT
DANSLAMÊMECOLLECTION
Un monde sans fil Les promesses des mobiles à l’ère de la convergence Magda Fusaro 2002, ISBN 2-7605-1183-9, 258 pages
Le commerce électronique Y a-t-il un modèle québécois ? Jean-Paul Lafrance et Pierre Brouillard 2002, ISBN 2-7605-1154-5, 310 pages
e Les relations publiques dans une société en mouvance– 2 édition Danielle Maisonneuve, Jean-François Lamarche et Yves St-Amand 1999, ISBN 2-7605-1054-9, 468 pages PRIXPRICEWATERHOUSECOOPERSDULIVREDAFFAIRES1999
La guerre mondiale de l’information Antoine Char 1999, ISBN 2-7605-1029-8, 168 pages
e Communications en temps de criseédition– 2 Sous la direction de Danielle Maisonneuve, Catherine Saouter et Antoine Char 1999, ISBN 2-7605-1028-X, 410 pages
PRESSES DE L’UNIVERSITÉ DU QUÉBEC Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450 Sainte-Foy (Québec) G1V 2M2 Téléphone : (418) 657-4399 Télécopieur : (418) 657-2096 Courriel : puq@puq.uquebec.ca Internet : www.puq.uquebec.ca
Distribution : CANADA et autres pays DIS T R IB U T IO ND EL IV R E SUN IV E R SS.E.N.C. 845, rue Marie-Victorin, Saint-Nicolas (Québec) G7A 3S8 Téléphone : (418) 831-7474 / 1-800-859-7474 • Télécopieur : (418) 831-4021
FRANCE DIF F U S IO ND ELÉ D IT IO NQU É B É C O IS E 30, rue Gay-Lussac, 75005 Paris, France Téléphone : 33 1 43 54 49 02 Télécopieur : 33 1 43 54 39 15
SUISSE SERVIDISSA 5, rue des Chaudronniers, CH-1211 Genève 3, Suisse Téléphone : 022 960 95 25 Télécopieur : 022 776 35 27
LaLoi sur le droit d’auteurinterdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels. L’objet du logo apparaissant ci-contre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
Préface de Michel Roy
Comme on fait son lead
ON ECRIT
Antoine Char
2002 Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bur. 450 Sainte-Foy (Québec) Canada G1V 2M2
Données de catalogage avant publication (Canada) Char, Antoine, 1950-
Comme on fait son lead, on écrit
(Collection Communication et relations publiques)
ISBN 2-7605-1155-3
1. Journaux – Amorces. 2. Ouverture (Rhétorique). 3. Journalisme – Art d’écrire. I. Titre. II. Collection.
PN4775.C48 2002 808'.06607 C2002-941563-2
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition.
Composition typographique : CARACTÉRAPRODUCTIONGRAPHIQUEINC. Couverture : RICHARDHODGSON
12 3 4 5 6 7 8 9 9 8 7 6 5PUQ 2002 43 21 Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés © 2002 Presses de l’Université du Québec e Dépôt légal – 4 trimestre 2002 Bibliothèque nationale du Québec / Bibliothèque nationale du Canada Imprimé au Canada
À Isabelle
Le lecteur se tue à abréger ce que l’auteur s’est tué à allonger. MONTESQUIEU
Écrire, c’est prévoir. PAUL VALÉRY
Qui ne sut se borner ne sut jamais écrire. NICOLAS BOILEAU
Antoine Char appartient à cette race de journalistes qui ont affronté tous les défis. Qu’il a tous relevés. Modeste et discret, il en parle peu. Il faut l’interroger longuement pour apprendre qu’il est né à Dakar en 1950, qu’il a voyagé en Afrique, notamment en Côte d’Ivoire en 1965, qu’il a fait une partie de ses études dans un pensionnat de Marseille au début des années 1960. Qu’il est arrivé au Canada à 19 ans en 1969. Début d’un temps nouveau…
Aussitôt, il se met au travail. Petits boulots d’abord. Puis, en 1972, le voilà pigiste à la prestigieuse revueMain-tenant. L’année suivante, il passe à la section internatio-nale du quotidienLe Jourqui l’envoie couvrir la première phase de la guerre civile au Liban en 1975. Quelques mois plus tard, il va suivre pourLe Jourle premier ministre Trudeau dans sa tournée latino-américaine et rendre compte ensuite des élections législatives portugaises un an après la r évolution des Œillets.
Le Jourtombe et notre collègue, pour qui le Québec n’a plus de secret, fait son entrée au bureau montréalais de l’Agence France-Presse où il reste de 1976 à 1978. Il s’y attache et y reviendra en 1980. Mais entre-temps, de 1979 à 1981, il sera surnuméraire à la Presse Canadienne. Cette prédilec-tion pour le travail d’agencier devient bientôt une vocation. Il assume en effet, de 1979 à 1989, la direction du bureau canadien d’Inter Press Service (IPS), la sixième des grandes agences internationales. Celle-ci, basée à Rome, compte 66 bureaux sur la planète et met l’accent sur les problèmes du tiers-monde. C’est un aspect de l’actualité internationale auquel Char restera toujours attentif.
Il sera ensuite, ou simultanément, pigiste au (défunt) cahierPerspectivesdeLa Presse, àSélections du Reader’s Digest, àLa Presse-Plus, àL’actualitéet àFemme-Plus. Il est surnuméraire auDevoirdepuis 1993 comme préposé au pupitre et chroniqueur à la section internationale. Avec la limpidité d’un « pro », il y analyse à la « une » un dossier de l’actualité étrangère.
Comme beaucoup de journalistes, Antoine Char éprouve une attirance pour l’enseignement, comme en témoignent les sept chapitres de ce livre. Il est donc, à partir de 1985, chargé de cours puis professeur au Dépar-tement de communications de l’Université du Québec à