//img.uscri.be/pth/7be7733b010e9fd9c0a7c753f0062e74dc6b7071
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Comment briser le plafond de verre pour les femmes candidates aux élections en RD Congo

De
174 pages
Le thème abordé dans cet ouvrage est sans contexte d'actualité : briser le plafond de verre pour les femmes candidates aux élections. Le phénomène du féminisme est si manifeste à travers le monde occidental et la considération inférieure spécialement accordée à la femme africaine est incontestable. De la Nouvelle-Zélande en 1893 à l'Arabie Saoudite en 2015, les femmes votent et peuvent être élues, mais avec des chances inégales à celles des hommes. Quels sont donc les obstacles qui empêcheraient à la femme de briser le plafond de verre ?
Voir plus Voir moins
DieudonnéMIRIMOMULONGO
COMMENT BRISER LE PLAFOND DE VERRE POUR LES FEMMES CANDIDATES AUX ÉLECTIONS EN RD CONGO
Préface de Claudine Descans
COMMENT BRISER LE PLAFOND DE VERRE POUR LES FEMMES CANDIDATES AUX ÉLECTIONS EN RD CONGO
Notes de cours Dirigée par Benjamin Mulamba Mbuyi
L'objet de la collection est de susciter les publications dont la vocation est double : d'une part offrir aux professeurs d'universités l'opportunité de publier leurs notes de cours, utilisées tout au long de leur carrière, et d'autre part offrir aux étudiants et chercheurs les outils de travail dont ils ont grandement besoin. La collection s’adresse principalement aux étudiants et se propose d’envisager toutes les questions qui touchent tous les aspects de droit, de science politique et de relations internationales qui font l’objet d’un enseignement universitaire autonome. Nous privilégierons la publication de manuels de grande qualité scientifique qui seront mis à la disposition des étudiants, régulièrement révisés comme des outils pédagogiques et utilisés dans un grand nombre d’institutions universitaires à travers le monde.
Déjà parus :
Jean-Louis ESAMBO KANGASHE,Le droit congolais des marchés publics,2016. Marcel WETSH’OKONDA KOSO,La protection des droits de l’Homme par le juge constitutionnel congolais, Analyse critique et jurisprudence (2003-2013),2016. Richard LUKUNDA VAKALA-MFUMU,Le développement intégré de l’Afrique par les bassins fluviaux, Cas des bassins du Congo et du Nil,2016. Hubert MUKENDI MPINGA,Pauvreté et résilience des enfants dans les mines de diamants (Kasaï-Oriental), 2016. Hilaire KABUYA KABEYA TSHILOBO,La gestion des forêts en RDC, Étude écologique, économique et juridique, 2016. Dieudonné KALINDYE BYANJIRA,Droit international humanitaire, 2015. Blaise SARY NGOY,La politique étrangère de Joseph Kabila, Les politiques étrangères des Etats menacés de décomposition, 2014. Zacharie NTUMBA MUSUKA,Le rôle du juge administratif congolais dans l’émergence de l’état de droit, 2014. Stanislas BOGOY NANGAMA,La pédagogie générale, 2014. Stanislas BOGOY NANGAMA,La pédagogie comparée, Historique, Théories et Méthodes, 2013.
Dieudonné MIRIMO MULONGO
COMMENT BRISER LE PLAFOND DE VERRE POUR LES FEMMES CANDIDATES AUX ÉLECTIONS EN RD CONGO
© L'HARM ATTAN, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11073-8 EAN : 9782343110738
À la mémoire de monsieur l’abbé Apollinaire MALUMALU
Pour ses empreintes imprescriptibles, telles des sillons qui resteront gravés au plus profond de mon âme, je ne puis oublier ce Pygmalion…
PREFACE
Être femme en 2016 serait-il encore aussi ingrat qu’aux siècles précédents ? A fortiori, être une femme politicienne tiendrait-il le plus souvent de l’utopie ? Le présent ouvrage, que Dieudonné Mirimo Mulongo consacre à la participation effective des Congolaises aux instances gouvernementales de leur pays, sous-tend clairement ces deux questions. Bien que l’auteur ait basé sa recherche sur la situation en République Démocratique du Congo, il me semble que les résultats de son étude s’appliquent également à la grande majorité des États actuels.
Il y eut, au cours de l’histoire, de grandes figures féminines, de véritables égéries, qui ont largement contribué à une évolution certaine des nations auxquelles elles appartenaient : Jeanne d’Arc en France ; Indira Gandhi en Inde ; Golda Meir en Israël ; Margaret Tatcher au Royaume-Uni ; Angela Merkel en Allemagne. Elles restent néanmoins des exceptions. Et, si c’est bien une femme, Marianne, qui représente officiellement la République française, elle n’y a jamais eu le pouvoir ! Cela signifie-t-il que sont finalement restés vains les efforts de Simone de Beauvoir, précurseur des mouvements féministes, et de tous les jeunes de mai 68, pour obtenir l’égalité entre hommes et femmes ? Certes, en 50 ans, nous avons assisté à une évolution spectaculaire des mentalités, à une amélioration tangible des conditions sociales ; on a reconnu aux femmes des droits fondamentaux, comme ceux de pouvoir voter, de gérer elles-mêmes leur patrimoine, de choisir ou non la maternité, d’accéder à des postes de responsabilités. Mais, en politique, elles demeurent très largement minoritaires. Le « plafond de verre » dont il est question dans ce livre existe donc bel et bien, et pas seulement en RDC… En tant que femme, j’ai moi aussi ressenti ce frein, sournois, quasi indicible mais insurmontable qui, au moment crucial, bloque l’ascension d’une carrière. Nos sociétés modernes restent empreintes d’un machisme paternaliste qui n’a pourtant plus de raison d’exister.
9