Comment je m'appelle

De
Publié par

« Pourquoi vos parents vous ont-ils donné ce prénom ? » A partir de plus de quatre-cent-soixante micro-récits de vie, l'auteur explore avec intelligence et humour les différents déterminismes dont nous héritons avec le prénom qu'on nous donne : ceux de l'ordre familial, de la tradition ou de la religion, de l'Histoire… mais aussi des mandats parentaux. Porter un prénom devient pour chacun l'occasion de renégocier le sens que nous donnons à ce don et d'affirmer notre liberté.
Publié le : mardi 8 mars 2016
Lecture(s) : 23
EAN13 : 9782806108272
Nombre de pages : 266
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Dominique Costermans
Comment je M’appelle Porter un prénom, du déterminisme à la liberté
Comment je M’appelle
De la même auteure
Petites coupures, nouvelles, Quadrature, 2014. Nous dormirons ensemble, nouvelles, Luce Wilquin, 2008. Par ma fenêtre - Louvain-la-Neuve, avec Julie Denef, Eran-this, 2007. Sur les pas de Tempo di Roma d'Alexis Curvers, guide-promenade littéraire, avec Christian Libens, Eranthis, 2007. Y a pas photo, nouvelles, Luce Wilquin, 2006. C’est moderne.com, nouvelles, Luce Wilquin, 2005. Le développement durable expliqué aux enfants, Luc Pire, 2005. Je ne sais pas dire non, nouvelles, Luce wilquin, 2004. L'environnement expliqué aux enfants, Luc Pire, 2004. Des provisions de bonheur, nouvelles, Luce Wilquin, 2003. L'aménagement du territoire expliqué aux enfants, Luc Pire, 2003.
Comment je M’appelle
Porter un prénom : du déterminisme à la liberté
Essai
Dominique Costermans
Illustration de couverture : Liane Metzler, CCO license
D/2016/4910/2 © AcademiaL’HarmattanGrand’Place29 B-1348 Louvain-la-Neuve
ISBN: 978-2-8061-0260-7
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’auto-risation de l’auteur ou de ses ayants droit.www.editions-academia.be
Ce langage dans lequel vous avez crû et grandi, que vous avez reçu chacun dans vos familles, n’est pas quelque chose qui vous a été transmis sans vous véhiculer en même temps toute une réalité vacillante et frémissante faite du désir de vos parents.
Jacques Lacan, séminaire de Louvain (1972)
Avant-propos
Aimé, détesté, subi ou adopté, le prénom est fondateur. Il est à la fois marqueur social, totem, signifiant. Dès les tout premiers instants de notre venue au monde, parfois même dès avant notre naissance, notre prénom nous inscrit dans l’ordre familial, social et symbolique.
Le fil conducteur de ce travail est moins de découvrir le sens des 1 prénomsje vous renvoie pour cela aux ouvrages spécialisés , ils sont pléthoreque le rapport de leur « porteur » à son identité.
J’ai toujours été fascinée par l’origine des prénoms et par leur signification. Petite, je lisais et relisais l’almanach de mes parents, un petit Marabout des années 1960 où lesValérie,les Nathalie,lesVincentet lesOliviercommençaient à ravir la vedette auxNicole, aux Jacques, auxMartine ou auxFrançoise. LesVéroniqueles et Michelétaient en perte de vitesse, lesAndréeet lesSimonen’avaient plus du tout la cote, lesVirginieles et Émiliedataient d’un autre siècle. On n’imaginait pas quereviendraient un jour lesAmandineet lesChloé, ou que débarqueraient lesKévinet lesKimberley.
Le prénom est le premier héritage symbolique que nous devons 2 assumer. Dans les récits de vie , la question « Pourquoi vos parents vous ont-ils donné ce prénom ?» est proposée, au même titre qu’un génogrammeou qu’une ligne de vie, commeune ported’entrée dans l’autobiographie. C’est justement lors d’un cours donné sur le récit
1 Ces livres, qui s’adressent le plus souvent aux futurs parents, se divisent en deux groupes. Les uns proposentune lecture du prénom en tant qu’objetde connaissance: étymologie, origine, historique, personnages célèbres… Les autres considèrent que le prénom détermine la personne qui le porte, et dissimule ou recèle un sens caché (que le livre permet de décrypter) propre à tous les porteurs d’un même prénom [Clerget M.-P. (2001).Les prénoms à plus d’un titre] 2 Le récit de vie est un récit autobiographique, raconté par une personne ou un groupe, et stimulé par un tiers (psychologue, chercheur, travailleur social).L’objectif d’un récit de vie peut être existentiel, thérapeutique ou testimonial. Comme technique, il s’adresse aux personnes qui souhaitent travailler un thème qui les questionne dans leur existence et qui peut concerner leur vie affective autant que professionnelle : la vie amoureuse et la sexualité, le rapport aux parents et les liens familiaux, le passage à la retraite, des difficultés dans le cadre professionnel, etc.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.