//img.uscri.be/pth/8fa3f6fee29c47c11173cfcb32173296da5437b8
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Crise sociale et transformation des entreprises

De
342 pages
A la différence des crises externes (catastrophes naturelles, industrielles, environnementales), les crises sociales de modernisation gestionnaire renvoient à un processus de transformation mal engagé, produisant des effets sournois et insidieux. Un mode de fonctionnement dégradé s'installe progressivement, générant des situations de confusion, de malaise et d'incompréhension. Quatre enquêtes de terrain nous montrent comment un dérèglement social et des troubles parfois violents peuvent envahir les mondes du travail contemporains. La compréhension de ces modes de transformation critique permet d'envisager la question de la sortie de crise.
Voir plus Voir moins
Crise sociale et transformation des entreprises
Conception et dynamique des organisations
Collection dirigée par Alain Max Guénette et Jean-Claude Sardas
Projet éditorial : La collectionConception et dynamique des organisationsl’ambition a d’aborder les enjeux organisationnels, qu’ils relèvent de la transformation des structures et dispositifs, de la gestion des ressources humaines, des rela-tions professionnelles, des enjeux de communication, de gestion ou d’inno-vation ainsi que des questions relatives au travail et à la place du travail hu-main dans les organisations.
Comité scientifique : Alain Max Guénette et Jean-Claude Sardas, avec : Fabien De Geuser, Gilles Herreros, Sophie Le Garrec, Yih-teen Lee, Philippe Pierre, Hugues Poltier.
Graphisme :Samantha Guénette et F. Paolo Sciortino Agence B+ bpositive.pa@gmail.com
Mise en page :Nikolina Stojak
Relecture :Mathieu Romain, mathieu.romain@gmail.com
Conception et dynamique des organisations
Marc Uhalde
Crise sociale et transformation des entreprises
Préface de Florence Osty
à Corinne, unique, essentielle
Célia, Romain et Paul, pour leurs rires et leurs éclats de voix toujours étincelants
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr
ISBN : 978-2-343-09118-1 EAN : 9782343091181
SOMMAIRE
Préface........................................................................................................... 9 Introduction....15.............................................................................................
Première partie Le phénomène de la transformation critique........................................... 23 Chapitre 1 : Crise et transformation dans la sociologie de l’organisation, de la sociologie et de la régulation .................................................................... 25 Chapitre 2 : De l’anomie au désordre et à la crise ........................................ 41 Chapitre 3 : L’idéal-type de la transformation critique................................. 65
Deuxième partie État de crise................................................................................................. 87 Chapitre 4 : Conflit dans une usine de mécanique automobile..................... 89 Chapitre 5 : Tensions et incertitudes au sein de la DRH d’un établissement industriel ..................................................................................................... 119 Chapitre 6 : La régulation de crise .............................................................. 149
Troisième partie Trajectoire de crise................................................................................... 195 Chapitre 7 : La cimenterie des Rocheuses et la Multinationale .................. 197 Chapitre 8 : Un fleuron de la réadaptation fonctionnelle dans la réforme hospitalière.................................................................................................. 223 Chapitre 9 : La construction sociale de la trajectoire de crise .................... 249
Conclusion: .............................................................................................. 287
Annexe: ..................................................................................................... 299
Bibliographie .............................................................................................. 305 Tableaux ..................................................................................................... 315 Figures ........................................................................................................ 316 Index ........................................................................................................... 317 Table des matières ...................................................................................... 319
Ouvrages de la collection « Conception et dynamique des organisations »... 331
SOMMAIRE
7
PRÉFACE
Les crises sociales de modernisation, un objet de recherche et un enjeu d’intervention
De l’entreprise en crise à l’analyse des crises sociales de modernisation gestionnaire
Depuis plus d’une décennie, le thème de la crise n’en finit pas d’irriguer les discours et représentations sociales pour qualifier l’ampleur et la profon-deur des perturbations contemporaines de nos sociétés. De soudaine et transi-toire, la crise semble s’installer durablement comme une réalité palpable à différents niveaux (global, local, collectif et individuel), et dévoile ses mul-tiples facettes. De fait, cette notion échappe tout autant qu’elle s’impose pour rendre compte des désordres économiques et sociaux, mais aussi d’une situa-tion profondément incertaine quant à son issue. Dès les années 1990, le vocable de crise a été mobilisé dans les entreprises pour rendre compte d’un processus de transformation grippé, enlisé dans des antagonismes larvés et d’une situation de statut quo entre un passé glorieux révolu et un horizon incertain. L’entreprise en crise figurait comme l’un des cinq mondes sociaux identifiés et contrastait avec la figure de l’entreprise mo-1 dernisée, représentant une dynamique sociale d’apprentissage collectif . Les travaux de Marc Uhalde se sont focalisés sur l’exploration fine des crisessocialesliées aux politiques de modernisation gestionnaires des orga-nisationspour en révéler des mécanismes sociaux extrêmement fins, proposer un renouvellement conceptuel et adosser une pratique intervenante à cette compréhension puissante de la transformation critique dans les organisations. Cette thèse de doctorat dirigée par Renaud Sainsaulieu, puis par Norbert Alter, 2 a été soutenue brillamment en 2004 et a donné lieu à la production d’articles ,
1 I. Francfort, F. Osty, R. Sainsaulieu, M. Uhalde,Les Mondes sociaux de l’entreprise,Paris, Desclée de Brouwer, 1995. 2 M. Uhalde, « Les crises de gouvernement dans les organisations. Décryptage sociologique et re-pères pour l’action »,Le management à l’écoute des sciences humaines et sociales, 2007 ; M. Uhalde, « Quand gestion rime avec confusion »,Sciences Humaines; N. , n°179, Février 2007 Alter, M. Uhalde, « Modernisation, mouvement et crise », inSociologie du monde du travail, N. Alter (dir), Paris, PUF, 2006 ; M. Uhalde, « Crise de modernisation et dynamique des identités de métier dans les organisations »,Revue de l’IRES, n°45, 2005/1 ; M. Uhalde, « D’une crise à l’autre. Quand les modernisations d’entreprise s’enlisent dans la confusion »,Cahiers de la Communication Interne, AFCI, 2005.
PRÉFACE
9