//img.uscri.be/pth/094b9b6115fa5ab28a89babf0518d8cbd9fe3adb
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 21,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Dans l'intimité des cultures

De
272 pages
Cet ouvrage rend hommage et illustre la genèse de la pensée de Pierre Erny, ses interrogations sur ce qui fait l'intime dans l'homme. Chacun des auteurs répond à la question d'une manière contrastée : pour les uns, l'intime correspond à la formation du Moi, pour d'autres, il est inscrit culturellement au cœur du foyer de la maison. L'un observe qu'il s'agit d'une création sociale, plusieurs trouvent l'intime dans la transe, au centre du système de croyances et dans l'animal totémique...
Voir plus Voir moins
Suzie Guth
Dans l’intimité des cul Hommage à P
Dans l’intimité des cultures Hommage à Pierre Erny
Suzie Guth
Dans l’intimité
des cultures
Hommage à Pierre Erny Strasbourg 2013 Ont participé à cet hommage : Jean Paul Alain Isabelle Bianquis Valérie Boll Joël Colin Marie Noelle Denis Suzie Guth Stéphane Jonas Mama Kom Mélanie Lamiel Jeong Mi-Ree Ming Anthony Eric Navet Stefan Seitz Gérard Siegwalt François Steudler Alexis Tobangui Marie Louise Witt
© L'HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01914-7 EAN : 9782343019147
Sommaire IntroductionSuzie Guth9 Les nouvelles frontières de l’ethnologie :Suzie Guth21 Pierre Erny Dans l’intimité d’un passeur de culture(s)Isabelle Bianquis41 49 LA RELIGION AU CŒUR DE L’INTIMITEL’intimité des mondes visibles et invisiblesAnthony Ming51 dans l’umbanda, culte de possession afro-brésilien
Lieux et expressions de la religion dans la maison alsacienne traditionnelle
L’expérience religieuse de base et les condi-tions de sa crédibilité
La discipline de l'arcane dans le christianisme ancien
LIEUX DE L’INTIMITE
Mobilité individuelle des chasseurs-cueilleurs et processus de transformation. Observations en Afrique centrale et Asie du Sud-Est
Au risque de se perdre : L’ethnologue dans l’intimité du « sauvage »
Le suicide : du social à l’intime
Habitat et intimité : le cas de la cité ouvrière de Mulhouse, 1853-1918
Parenté et inceste chez les Sakalava du Nord
Sur les traces deGarkman, la grenouille, dans le Nord-Est de la Terre d’Arnhem(Australie)
-7-
Marie Noëlle Denis
Gérard Siegwalt
Marie-Louise Witt
Stefan Seitz
Eric Navet
François Steudler
Stéfane Jonas
Jean Paul Alain
Valérie Boll
71
81
97
103
105
121
135 151
163 181
LA VIE DEVANT SOI ET LA VIE DERRIERE SOI
Un récit d’enfance : l’échappée belleMélanie Lamiel Une histoire d'enfant serpent (Bamiléké, Ca-Mama Kom meroun)
Confucius toujours vivant
Enfance au bord de l’Oubangui
L’enfant endormi
Biographie de Pierre Erny
Bibliographie de Pierre Erny
-8-
195 197 213
Jeong Mi-Ree217 Alexis Tobangui227 Joël Colin245 261 263
INTRODUCTIONSuzie Guth
Dans chacun des ouvrages de Pierre Erny la naissance de sa vo-cation d’enseignant est évoquée : elle est née en Haute Volta dans une humble école de brousse.Sa capacité à se mettre au niveau des étudiants d’ethnologie et l’adaptation de son enseignement à son public, tant en sociologie qu’en ethnologie ont toujours été haute-ment appréciées ; l’étudiant sortait de son cours en ayant le senti-ment d’avoir découvert et compris des pans entiers de l’ethnologie qu’il s’agisse du diffusionnisme ou de la païdologie (étude de l’enfance) africaine ou qu’il s’agisse des sens cachés et inconscients des contes allemands et français pour enfants. Pierre Erny donnait non seulement à ses auditeurs le goût du savoir, mais il transfor-mait celui-ci par une déconstruction analytique en une matière accessible, suivie d’une reconstruction plus synthétique, plus pé-dagogique dont il a toujours gardé le secret tant dans ses écrits que dans ses cours. Pour nous, étudiants d’autrefois, il fut un «vrai professeur » qui rendait le lointain plus proche et aussi plus com-préhensible. Si Pierre Erny insiste en page quatre de couverture de ses ouvrages sur son initiation à l’Afrique en Haute-Volta (Burki-na–Faso) où il était instituteur dans une école catholique, c’est sans doute, autant pour la découverte de ce nouveau monde où la ma-gie exerçait son enchantement au quotidien, que pour la décou-verte de ses capacités personnelles, probablement ignorées de lui à l’époque : aimer, faire comprendre et apprendre à de jeunes élèves les matières fondamentales. L’entrée dans un nouveau monde reste dans la biographie d’un individu un moment important, d’autant plus que cet appétit d’Afrique qui va l’animer pendant de longues années va se concrétiser par des études supérieures enta-mées tardivement, mais suivies à grandes guides.
-9-