De Kojeve à Hegel

De
Publié par

Athée, théoricien de la fin de l'Histoire, révolutionnaire patenté : telle est l'image de Hegel qui a dominé la philosophie française depuis plus d'un demi-siècle, sous l'impulsion d'Alexandre Kojève. De 1830 à nos jours, la pensée de l'auteur de La Science de la logique, aura été trop souvent reprise dans des économies étrangères à ses propositions centrales. Ainsi, l'existentialisme de Jean Wahl, le marxisme de Kojève, sans oublier le travail de relecture de haute tenue inauguré par Eric Weil.
Traducteurs et exégètes de Hegel, Gwendoline Jarczyk et Pierre-Jean Labarrière ont montré par leurs travaux les limites de ces interprétations. Dans ce dernier livre, ils mettent en évidence les différentes distorsions auxquelles l'oeuvre du maître de Berlin a été soumise et, versant au dossier de nombreux documents - dont la correspondance échangée par Kojève et Tran-Duc-Thao -, ils inaugurent une nouvelle époque de la réception hégélienne en France.
Le Hegel totalitaire, dogmatique, niant l'individu, fait alors place au philosophe de la liberté et du "système ouvert".
Publié le : mardi 1 avril 2014
Lecture(s) : 12
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226297280
Nombre de pages : 272
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant