//img.uscri.be/pth/568a83ac21c4ed916907e37ab3bf09c34ac64310
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

De Pondichéry à Paris

De
216 pages
Cet ouvrage propose une approche compréhensive du champ de l'interculturalité, analysée à partir de la problématique du choc culturel vécu par des femmes pondichériennes migrantes. L'auteure se propose d'examiner le rôle de la formation dite "en situation interculturelle", comme lieu d'expression de ces tensions identitaires. Elle montre comment l'espace pédagogique et les relations qui s'y déploient peuvent participer à la construction d'un nouveau statut de Sujet pour ces femmes.
Voir plus Voir moins
D eoPDnhéic àryar PPaisuocrd sref esemmform en natiorvga erpeC tuoe approcopose unnehéevisc ehrpmodep i lu  damchti,érulauctltnreparte à lysé anamélborp al ed ri cocchu  dueiqatsed mef  semdnoptuull recuvéar pnaet.sA rrvina tichériennes migres semmenevuort ncra Fen fes ce, s àtneésyètnus  eet ennfrot cocee i lutrauque eréf ecnd emér euis leurégré depo tni tnuqellseleell ueuq dirrtap à te ecnafne ompoes cre doduierrp t àdnne sett enemits téapadc ruel àd erutluentsrtemés  ugaolsuuqraafsrp lù enidtétiol ctcel evidrusretéorigine. ssuesd uens coéiéto amil ,elleudiviesêmmeslle dgero tarppl  eimen indtitéidenà lbaicd eldni ossidee oi sle agimtsursineq euc nommes estt ces feét scoéi aomedl , da. res sns le ruel eegaruotneu lue qoinvrer l  aisgnlurati éciété française,lletq sel euos arndeé itanave céisseomplacce, donimuaot edg gade, leiaoc surleav ed ueil tneitprès avoduels. A sniidivsed séritiac donsae sfti iosd tetnem ed mmess fes centéetsnihCirir e ,apre  sudeairoe renimaed esoponé les tir eamic oh cucreem sudueuqsel urlt aeloc torfnort nevuocmm»  ,ued  eilressepde cion isnet senedi snoesirtaticuree .i icl  eôreld  ela formation dit « es neautinoitnt icuerurltleel snoitaler sel t eueiqogagéd pcetrci tapvune tepoiendéplsy qui b strgoi ed icérnaaselyl ei let tlseap tocmmne montrenaphiques dnttaetulicrtal ne semmrep ruetiqualecs cre le eamred  eidinrètiuc donn uuvnorepil à oc artsnjet pour ces femae utstatud  euSà s  rlasscereaic edrp essué eti certainidentiéitno sénsec noidtaenidcc oesèrit riova sèrpA .utionradies titèr src cela evensltnesl eremécnegdee e  cjeSudet  sedm eiuq auiler ce que repréeigolopytirc ed us sesèrleibptceus,scosevuarl oropoge pne tse u n àl.Aofmrtaoiable de  responscirtte ef étamroudea é ae inirNoirts ehCaMirno ,catiédude lces neics ne eruetco Dn.ioatrmfoa  lon des Langues àrtci eedl  aaMsiouujhrd duiecirsna lE .e ela tsndans peinzet qud  eol)ileelaScrmaor Fonmp EontisA( .E.Fitaicosrecherchn et de ofmrtaoiv eie  nn ioSI(Aédn atucqihpe euib eargon Leatiosocilasd  e )teREBVHFIotiratluIlé.itC al snad tejuS ss etec ahgreéd  GargeslèsGoneisreL ételli .3 coe s urlà ivunAssedl itnocoai estEllebre  memtsih seded serionaernt ie alonti:91 
Marie Christine NOIREAUD
13/10/  31
De PonDichéry à Paris
Parcours de femmes en formation
eduvcotuer:reirAAleairbsI.n :978-2-336-0006-525ueorHSIVIE-IRTOATRMFOE-N_FP_NOI_DUAERIOONDIDE-PY-A-CHER.SniAPIR1 70dd  
D
e
P
o
n
d
i
c
 
 
 
 
 
 h
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
é
r
y
à
P
a
r
i
s
 
     
                     
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-00605-5 EAN : 9782336006055
Marie Christine N OIREAUD      De Pondichéry à Paris   Parcours de femmes en formation             
 
Histoire de Vie et Formation Collection dirigée par Gaston Pineau  avec la collaboration de Pierre Dominicé (Un. de Genève), Martine Lani-Bayle (Un.de Nantes), José Gonzalez Monteagudo (Un. de Séville), Catherine Schmutz-Brun (Un. de Fribourg), André Vidricaire (Un. du Québec à Montréal), Guy de Villers (Un. de Louvain-la-Neuve).  Cette collection vise à construire une nouvelle anthropologie de la formation, en s'ouvrant aux productions qui cherchent à articuler "histoire de vie" et "formation". Elle comporte deux volets correspondant aux deux versants, diurne et noct urne, du trajet anthropologique. Le volet Formation  s'ouvre aux chercheurs sur la formation s'inspirant des nouvelles anthropologies pour comprendre l'inédit des histoires de vie. Le volet Histoire de vie , plus narratif, reflète l'expression directe des acteurs sociaux aux prises avec la vie courante à mettre en forme et en sens.  Dernières parutions  Volet : Formation  Martine LANI-BAYLE, Gaston PINEAU, Catherine SCHMUTZ-BRUN (coord.), Histoires de nuits au cours de la vie , 2012. Bernard HONORÉ, La mise en perspective formative , 2012. P. GALVANI, Y. de CHAMPLAIN, D. NOLIN, G. DUBÉ (coord.), Moments de formation et mise en sens de soi , 2011. Micheline THOMAS-DESPLEBIN, Les Thomas, une faille nombreuse en milieu rural au XX e siècle , 2011. Marie-Christine JOSSO, Expériences de vie et formation , 2011. Jean-Claude GIMONET (dir.), Maison Familiale Rurale de Férolles, Les clés du devenir , 2011. Martine LANI-BAYLE (dir.), Philippe MONTAIREAU, Carole BUFFA-POTENTE, André de Peretti, pédagogue d’exception. Regards croisés sur l’homme aux mille et un rebondissements , 2011.  
 
 Remerciements
  Sautoriser lécriture dun livre nest jamais le fait dun individu isolé. En outre, si les ouvrages ont une histoire, celle de ce livre est avant tout affaire de rencontres. Les premières ont valeur de découverte. Je voudrais ainsi, en tout premier lieu, rendre hommage aux femmes pondichériennes auprès desquelles jai tant appris. Sans elles, ce livre naurait pu voir le jour. La seconde à valeur dorientation. Merci à Jean Biarnes, qui ma accompagnée pendant mon cursus universitaire jusquà ma soutenance de thèse. Ses qualités dandragogue, sa présence attentive et ses enseignements ont orienté de manière significative et durable ma pratique professionnelle et ma réflexion intellectuelle. La troisième a valeur dautorisation. En effet, à loccasion dun déjeuner venant ponctuer les travaux du colloque international sur la recherche biographique qui sest tenu à Lille en mai 2011, et au détour dune discussion informelle avec Gaston Pineau, celui-ci sétait fort obligeamment soucié de la nature de mes travaux et mavait alors incitée à publier mon travail de thèse dans sa collection. Cette sollicitation a été le déclic puissant et heureux de cette aventure éditoriale. La quatrième a valeur de compagnonnage. Merci à Christophe Niewiadomski, malgré un emploi du temps surchargé, pour le temps passé et laide apportée dans ladaptation de mon travail de thèse en vue de cette publication. Enfin, je voudrais remercier ici mes proches pour leur patience et leurs encouragements sans failles. À toutes et à tous, merci. Ce livre vous doit beaucoup.  
 
 PRÉFACE
   À lheure où la diversité culturelle devient un enjeu sociétal majeur lié à la mondialisation des échanges et où le projet démocratique de nos sociétés dites « avancées » se heurte au communautarisme, au repli identitaire et à la rudesse de la gestion des flux migratoires en Europe et ailleurs, le bel ouvrage que propose ici Marie Christine Noireaud ne saurait laisser indifférent. Lauteure y aborde en effet avec beaucoup de finesse et dérudition les notions de culture et de migration, lhistoire du statut des femmes en Inde et en France, avant de centrer son propos sur les difficultés et les contradictions identitaires que rencontrent les femmes migrantes pondichériennes en Ile de France, région qui, pour des raisons historiques fort clairement exposées dans les pages qui suivent, accueille actuellement lessentiel de la diaspora de cette communauté indienne en France. Confronté à un système de référence très éloigné de leur culture originelle, le processus dacculturation savère en effet particulièrement délicat pour ces femmes indiennes dont on ne saurait simplement attendre quelles abandonnent leur propre culture pour en acquérir une nouvelle. En effet, leur appartenance au groupe familial et surtout la place quelles se doivent dy occuper, entrent en conflit avec linjonction occidentale dindividualisme qui sattache avant tout au développement dun moi différencié et autonome. Dans cette perspective, comment faire face au dilemme identitaire que ne manque pas de provoquer une telle confrontation ? Comment faire montre dindépendance alors même que lon ne saurait exister sans risque de se trouver en contradiction avec limage de soi jusqualors privilégiée et que lon sexpose par ailleurs ainsi à un redoutable conflit de loyauté envers le groupe familial ?  
9