Déjeuners avec des ministres sous pression

De
Publié par

Une ministre de la Santé qui avoue : « Le pouvoir est une drogue dure » (Roselyne Bachelot). Une jeune secrétaire d'Etat qui livre les raisons de sa popularité : « Peut-être que les gens ont de l'empathie pour moi parce qu'ils ont les mêmes problèmes avec leur patron ». (Rama Yade) Un ministre d'Etat qui raille les médias : « Je ne sais pas comment les journalistes peuvent inventer toutes ces histoires ! ». (Jean-Louis Borloo) Un secrétaire d'Etat expérimenté qui met en garde contre les ascensions trop rapides : « Si j'avais été nommé ministre à trente ans, j'aurais sans doute fait les mêmes conneries » que Rama Yade. (Dominique Bussereau)Et une congédiée qui raconte les conseils des ministres : « Les engueulades toutes les semaines, on en a pris l'habitude. Cela fait partie du caractère du président. De temps en temps, il faut que ça monte ».Pendant un an, Anne Rovan, journaliste au Figaro, et Nathalie Segaunes, journaliste au Parisien, ont déjeuné avec des ministres. En les écoutant, elles ont découvert à quel point ils vivent dans l'inquiétude. Et souvent la peur. Peur des foucades et des coups de colère de Nicolas Sarkozy, peur des arbitrages défavorables de ses conseillers, peur des polémiques créées par les médias. Elles ont aussi recueilli les confidences de ces hommes et de ces femmes politiques soucieux de défendre leur action, mais aussi de s'informer sur ce que font ... leurs collègues ! Ils parlent en toute liberté de leurs attributions, de leur relation avec Nicolas Sarkozy et de leurs projets.C'est un voyage inédit dans l'intimité gouvernementale auquel le lecteur est convié. Les auteurs nous racontent ce qu'elles ont vu et entendu : susceptibilités, alliances et trahisons, rivalités ministérielles sur certains dossiers, la politique apparaît comme un monde vivant sous tension.Un extraordinaire document qui nous montre la face cachée du pouvoir.
Publié le : mercredi 3 mars 2010
Lecture(s) : 47
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226212610
Nombre de pages : 320
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Une ministre de la Santé qui avoue : « Le pouvoir est une drogue dure » (Roselyne Bachelot). Une jeune secrétaire d'Etat qui livre les raisons de sa popularité : « Peut-être que les gens ont de l'empathie pour moi parce qu'ils ont les mêmes problèmes avec leur patron ». (Rama Yade) Un ministre d'Etat qui raille les médias : « Je ne sais pas comment les journalistes peuvent inventer toutes ces histoires ! ». (Jean-Louis Borloo) Un secrétaire d'Etat expérimenté qui met en garde contre les ascensions trop rapides : « Si j'avais été nommé ministre à trente ans, j'aurais sans doute fait les mêmes conneries » que Rama Yade. (Dominique Bussereau)Et une congédiée qui raconte les conseils des ministres : « Les engueulades toutes les semaines, on en a pris l'habitude. Cela fait partie du caractère du président. De temps en temps, il faut que ça monte ».Pendant un an, Anne Rovan, journaliste au Figaro
, et Nathalie Segaunes, journaliste au Parisien, ont déjeuné avec des ministres. En les écoutant, elles ont découvert à quel point ils vivent dans l'inquiétude. Et souvent la peur. Peur des foucades et des coups de colère de Nicolas Sarkozy, peur des arbitrages défavorables de ses conseillers, peur des polémiques créées par les médias. Elles ont aussi recueilli les confidences de ces hommes et de ces femmes politiques soucieux de défendre leur action, mais aussi de s'informer sur ce que font ... leurs collègues ! Ils parlent en toute liberté de leurs attributions, de leur relation avec Nicolas Sarkozy et de leurs projets.C'est un voyage inédit dans l'intimité gouvernementale auquel le lecteur est convié. Les auteurs nous racontent ce qu'elles ont vu et entendu : susceptibilités, alliances et trahisons, rivalités ministérielles sur certains dossiers, la politique apparaît comme un monde vivant sous tension.Un extraordinaire document qui nous montre la face cachée du pouvoir.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.