//img.uscri.be/pth/3d01572e92a2f8c0e9cc95bab9ed01eb3ddf099f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Des matriarches et de quelques prophètes de l'Ancien Testament

De
114 pages
Qui sont ces matriarches que le grand Rachi désignait comme l'encens d'Israël? C'est une étude attentive des textes qui racontent Sarah, Rébecca, Léa et Rachel, suivie des histoires aventureuses, parfois tragiques, des prophètes, que propose cet ouvrage. Gérard Leroy a pris soin de situer ces textes dans l'histoire, de présenter leurs auteurs et leurs fonctions respectives, leur environnement politico-historique.
Voir plus Voir moins
Gérard Leroy
Des matriarches et de quelques prophètes de l’Ancien Testament
Des matriarches et de quelques prophètes de l’Ancien Testament
Gérard Leroy Des matriarches et de quelques prophètes de l’Ancien Testament
Avec la participation de Monique Brémond
Du même auteur Dieu est un droit de l'homme, Préface de Claude Geffré, Cerf, 1988 À vos marques.Guide pratique de la mise en condition physique, Préface de Bernard Kouchner, Éd. Trédaniel, 1992 Guide pratique du Paris religieux(coll.), Parigramme, 1994 Bassins de jardins, Éd. Denoël, 1995 Le salut au-delà des frontières, Préface de Claude Geffré, Éd. Salvator, 2002 Christianisme. Dictionnaire des temps, des lieux et des figures, (coll.), Éd. du Seuil, 2009 Vingt histoires bibliques racontées à Pierre et à ses parents, Préface de Mgr Alain Planet, Éd. Presses littéraires, 2010 © L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01193-6 EAN : 9782343011936
Pour mes amis fidèles auditeurs des Soirées théologiques de Narbonne
SommaireLes matriarches Sarah, mère des nations Rébecca, aux charnières de l’Histoire sainte Léa et Rachel, deux sœurs aimées de Jacob Les Prophètes Prophète qui es-tu ? Amos, berger, pourfendeur des injustices e Osée le fidèle, prophète du VIIIsiècle Isaïe, l’homme, le livre, la prophétie Jérémie, dernier prophète avant la chute de Jérusalem Les Israélites envoyés en exil à Babylone Ézechiel, prêtre de Jérusalem en exil Conclusion sur les prophètesAnnexeGénéalogie d’Abraham Les traditions du Pentateuque Les XII tribus d’Israël Midrash, Mishna, Talmud... Datation des livres des prophètes Repères historiques de la Palestine avant Jésus-Christ
11 11 23 33
4343
49 55 65
75 81 85
93
99100 101 103 104 105
106
INTRODUCTION Ur, Babylone, Bethel, Damas, Teqoa, Samarie, Jérusalem... C’est là, entre Mésopotamie et Égypte, que le routard d’aujourd’hui s’apprête à découvrir les sources lointaines de sa propre histoire. Nos racines sont ici, au cœur du Proche-Orient asiatique. Là où des tribus d’hébreux furent à l’origine de l’aventure biblique il y a plus de trois millénaires, tandis que s’établissaient de grands empires, et que naissaient de hautes civilisations, depuis le delta du Nil jusqu’au nord du Golfe persique. Tout un pan de l’histoire de l’humanité, ici, se féconde, à l’ombre de prestigieux royaumes souvent belliqueux, conquérants, parfois cruels, mais aussi savants, mais aussi bâtisseurs, ordonnançant les rites et développant un florilège de religions gravitant autour de multiples divinités. C’est au carrefour de ces civilisations qu’il faut penser la Bible, qui rassemble des mémoires, brasse des peuples, et fait parler des langues. Le récit biblique rapporte la singulière expérience historique de ces métissages qui constitue la toile de fond des Écritures. La Bible s’est incarnée sur ces sols et en ces lieux, qui donnent du futur à la mémoire. Un long temps de plusieurs siècles s’est écoulé avant qu’apparaissent des hommes, les patriarches, et des femmes, les matriarches, sans lesquelles rien n’eût été accompli, et qu’Israël s’affranchisse peu à peu des cultures au sein desquelles il s’était longtemps nourri. Aux sources de la Bible réservons à Sarah, à Rébecca, à Léa et à Rachel, la place qui leur convient : la première. Celles que Rachi nommait “l’encens”, tant fut précieuse leur existence, celles qui ont mérité leur titre de “quatre mères” d’Israël, à la fois fidèles ou amantes, conjointes et mères, habiles ou naïves, ont joué un rôle prépondérant dans la structure fondatrice de la Nation d’Israël. Que le lecteur découvre qu’elles veillent,
9