Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Destins croisés au pays des chamans

De
260 pages
Stéphane, toxicomane depuis quinze ans, a tout essayé pour s'en sortir mais en vain, il va tenter le tout pour le tout en se lançant dans une aventure qui ne s'arrêtera plus. Il va se retrouver au pays des derniers hommes sages de la forêt amazonienne. Ces récits sont des pages de vie de Stéphane et de sa compagne Anne, mais aussi de certaines personnes ayant croisé et partagé ce chemin le temps de quelques mois au fond de la selva grande à endurer le marathon botanique des médecins de la forêt.
Voir plus Voir moins
 
 
         
DESTINS CROISÉS
AU PAYS DES CHAMANS                       
Santé, Sociétés et Cultures Collection dirigée par Jean Nadal   Peut-on être à l'écoute de la souffrance, en comprendre les racines et y apporter des remèdes, hors d'un champ culturel et linguistique, d'un imaginaire social, des mythes et des rituels ? Qu'en est-il alors du concept d'inconscient ? Pour répondre à ces questions, la collection  Santé, Sociétés et Cultures  propose documents, témoignages et analyses qui se veulent être au plus près de la recherche et de la confrontation interdisciplinaire.  Déjà parus  Monique LIART, Psychanalyse et psychosomatique. Le corps et lécrit , 2012.  Jean-Loup CLEMENT, Mon père, cest mon père. Lhistoire singulière des enfants conçus par Insémination Artificielle avec Donneur (nouvelle édition), 2012. Emmanuel CASTILLE, L treprise rationnelle. Lorganisation en comme production de linconscient , 2011. Roland BRUNNER, La psychologie du déprimé , 2011. Emmanuel CASTILLE, LEntreprise en psychanalyse. U n q u e s t i o n n e m e n t d e l  i n c o n s c i e n t c o m m e d é t e r m i n a n t s t r u c t u r e l d e n o s o r g a n i s a t i o n s , 2 0 1 1 . Daniel BEAUNE, Caterina REA, Et si dipe s'appelait Antigone. Repenser la psychanalyse avec les études de genre , 2010. Yves COMPAS, Survivre malgré une maladie invalidante et inguérissable: la maladie de Charcot , 2010. Dominique PERROUAULT, La contenance tierce. La difficulté d'être soi dans la société d'aujourd'hui , 2010. Michèle GUILLIN-HURLIN, L'image en art-thérapie et son au-delà. «  Des photographies comme médium relationnel » , 2010. Joëlle DEDERIX, Voix et estime de soi chez des enfants ayant un vécu dabus sexuels , 2010. Renaud GAUCHER , La psychologie positive. Ou létude du meilleur de nous-mêmes , 2010.
 
   
      
 
Anne Denys           DESTINS CROISÉS AU PAYS DES CHAMANS  Guéris pa  r la forêt  
  Préface de Didier Lacaze
   
 
                  
    
 
Photos et dessins de Stéphane Lemaire
              
 © LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-96159-3 EAN : 9782296961593  
´6ROR OH SLGR D 'LRV 4XH HO IXWXUR QR PH VHD LQGLIHUHQWH 'HVDKXFLDGR HVWD HO TXH WLHQH TXH PDUFKDU $ YLYLU XQD FXOWXUD GLIHUHQWHµ
(UQHVWR &KH *8(9$5$
Sommaire
Préface de Didier Lacaze............................................................................9 Introduction ..............................................................................................13 SAISON I Désintoxication de Stéphane .........................................................................15 Avant-propos ............................................................................................17 Récits saison I...........................................................................................19 SAISON II Retour à la Source et rencontre de destins à la croisée des chemins ...........43 Avant-propos ............................................................................................45 Récits saison II .........................................................................................49 SAISON III Opération sauvetage de cousin en péril « Thalasso chamanique chez tonton Wiwi » ...............................................135 Avant-propos ..........................................................................................137 Récits saison III ......................................................................................141 Epilogues ....................................................................................................197 NOTES DE LAUTEUR La médecine traditonnelle amazonienne « Chamanisme et plantes maîtresses » .......................................................209 Avant -propos ......................................................................................211 La diète de plantes maîtresses ............................................................213 Le rituel Ayahuasca ...........................................................................215 Aspects botaniques et pharmacologiques du breuvage Ayahuasca....217 Effets physiologiques de la prise dAyahuasca..................................219 Toxicité, contre-indications et applications thérapeutiques ...............221 Comment cela se passe en vrai.......................................................227 Devenir son propre thérapeute ...........................................................229 La mort initiatique comme outil thérapeutique ..................................231 LAyahuasca dans le cadre traditionnel .............................................233 Le quotidien à Situlli..........................................................................235 Quelques plantes proposées en diète à Situlli et les attentes correspondantes en médecine traditionnelle ......................................237 Winston Tangoa Chujandama ............................................................241 Les visions et les rêves comme outils thérapeutiques ........................243 Médecine traditionnelle et modification du mode de représentation du monde.................................................................................................245 Bibliographie ..........................................................................................247 Lexique ...................................................................................................253
7
Préface de Didier Lacaze
Phytothérapeute, herboriste, et chercheur, Didier Lacaze travaille depuis plus de vingt ans sur les médecines traditionnelles. Lui même initié par les Shipibo-Conibo, il est consultant en Equateur pour différents programmes dintégration des médecines traditionnelles dans le système de santé biomédical, il participe notamment à la formation des promoteurs de santé interculturelle.
« Pour se soigner, il faut diéter » , nous répètent les guérisseurs et les chamans de lAmazonie. « Car, ajoutent-ils, la diète est la clé de la guérison » . Dans lentendement de ces traditions chamaniques il ne sagit pas seulement de simples restrictions alimentaires. Pour bien diéter, il faut se retirer de son milieu social, pour tranquilliser la pensée. Le mieux cest daller en forêt pour sisoler. Ainsi, plus proche de la nature, on peut mieux apprendre delle. La personne qui diète est placée face à elle-même et à sa maladie, afin de mieux la reconnaître et laccepter. Les plantes prescrites par le guérisseur vont laider à en prendre conscience. La diète, cest aussi le moyen par lequel lapprenti chaman acquiert la connaissance des plantes médicinales et leur pouvoir de guérison. Notons enfin que la diète en milieu traditionnel est donnée au malade ou à lapprenti par une personne qui possède une profonde connaissance et expérience des plantes diétées. Si cet aspect des pratiques de médecine ancestrale est souvent mentionné dans les écrits qui sy rapportent, jusquà présent bien peu dauteurs se sont étendus sur le sujet comme le fait cet ouvrage. Certes, il sagit dune expérience de transfert thérapeutique : des occidentaux se faisant traiter dans une culture bien différente de la leur, celle des médecines amérindiennes de lAmazonie péruvienne. En ce sens, on peut se demander quelle est la part dimagination, de projection, didéalisation qui possiblement hante lesprit des différents personnages venus du « vieux monde » durant le temps que dure leur « diète », et linfluence que cela peut avoir sur lissue finale de leur « traitement ». Certains se demanderont aussi si lon a vraiment besoin daller si loin, jusquau fin fond de la forêt amazonienne, pour trouver un remède à ses maux et maladies ? Et puis, est-il nécessaire de souffrir autant pour se soigner et guérir ?
9
Cela dépend en partie de quel mal ou quelle maladie il est question. Les personnages du livre, quant à eux, nous parlent de problèmes quils nont pas pu résoudre dans leur pays et au sein de leur propre culture. Nos sociétés modernes peuvent se vanter de bien des choses, mais pas encore de savoir soigner tous les maux et les maladies de la terre. Dailleurs ne sont-elles pas bien souvent responsables dune bonne partie des maladies qui affectent nos corps et nos esprits, encourageant directement ou indirectement la consommation de substances  quelles soient considérées légales ou illégales  qui conduisent à la dépendance et à laddiction ? Cest donc au moyen de cette « diète » en Amazonie que les personnages du livre vont tenter daborder et de résoudre leurs problèmes de dépendance et daddiction. Si lon en croit lissue finale de leur démarche, le traitement quils vont suivre auprès du guérisseur aura des retombées positives. Lorsque lon connaît les maigres résultats que lon obtient dans nos sociétés modernes pour traiter ce genre de problèmes, cela semble donc intéressant et mérite sans doute dêtre retenu comme une possible option ou alternative.
« Destins croisés au pays des chamans  G u éris par la forêt » nous amène à réfléchir sur un nouvel apport thérapeutique des cultures ancestrales dAmazonie. Cette fois, il ne sagit plus des drogues végétales telles que le curare, la cocaïne, la réserpine ou la digitaline, entre autres, léguées par des savoirs et traditions millénaires qui ont permis à notre médecine moderne de se développer. Fruits dinnombrables siècles dadaptation et dexpérimentation des peuples amérindiens, les médecines ancestrales dAmazonie auraient donc encore des connaissances capitales à offrir à notre monde daujourdhui. Car nest-il pas vrai que notre médecine moderne a encore bien du mal à traiter cette part invisible du « malade » touchant à sa pensée, ses sentiments, son esprit ? Et ne devient-il pas de plus en plus évident que ces autres dimensions de lêtre ont, elles aussi, une grande influence sur le reste de notre organisme ? Malheureusement, tant que notre médecine moderne nacceptera pas de considérer lexistence de linvisible, cette possibilité restera hors de son champ daction. Dommage, car bon nombre de nos malades et patients hospitalisés pourraient bien en bénéficier. Cest cette reconnaissance-là quattendent encore les médecines ancestrales de la part de la science médicale moderne.
10